Sommaire du 1er mai 2015

Au sommaire de la deuxième quinzaine d’avril :

Les coups de cœur du Carnet :

Et dans le trou de mon cœur, le monde entier, une pièce de théâtre de Stanislas Cotton

Relation de Karl Götz, premier roman de Pierre Hoffelinck

D’autres ouvrages à découvrir :

Ces morts qui se tiennent par la taille, de Frank Andriat

22h22, de Denis Daniels

La Dyle noire, de Xavier Deutsch

Dorures légères sur l’estran, de Patrick Devaux

Fresque baroque de mon désir, de Pierre-Jean Foulon

Le trésor d’Hugo Doigny, d’Eva Kavian

Fou, dans ma hâte, de Serge Nunez Tolin

La chambre sourde, de Patrick Parmentier

Les frères Y, de Marie-Ève Sténuit

La rébrolution, d’Alain Van Crugten

Ont collaboré à cette livraison :

Pour la bibliographie : Thibault Carion

Pour les recensions : Ghislain Cotton, Thierry Detienne, Marie Dewez, Émilie Gäbele, Mélanie Godin, Séverine Radoux, Frédéric Saenen, Vincent Tholomé, Michel Zumkir

Le n° 186 du Carnet et les Instants est disponible gratuitement en téléchargement.