Le récapitulatif de la deuxième quinzaine de mai :
Les coups de cœur du Carnet :

La Shoah de Monsieur Durand, un essai de Nathalie Skowronek

Quand nous reverrons-nous, un recueil de nouvelles de Michel Lambert

D’autres ouvrages à découvrir :

Sac au dos, de Maurice Carême

L’histoire du Géant, d’Anne Herbauts

Jadis vivait ici, de Corinne Hoex

Le plumier de vent, de François Jacqmin

De dérive et d’instantde Jacques Lacomblez

Le plus important, de Ziska Larouge (premier roman)

374 marches, de Karel Logist

Ont collaboré à cette livraison :

Pour la bibliographie : Thibault Carion

Pour les recensions : Joseph Duhamel, Émilie Gäbele, Francine Ghysen, Daniel Laroche, Christian Libens, Pierre Malherbe, Jeannine Paque, Frédéric Saenen

Le n° 186 du Carnet et les Instants est toujours disponible gratuitement en téléchargement. Au sommaire : un dossier sur la lecture à haute voix, la BD au musée des Beaux-Arts de Liège, les portraits de Michel Lambert et David Merveille, une rencontre avec Eugène Savitzkaya, des éditeurs à l’actualité bien chargée, une enquête sur les origines du marollien littéraire et une rencontre autour de la vie des Lettres belges à Prague.