La quinzaine du Carnet

Le récapitulatif de la première quinzaine d’août :
Les recensions :
Les coups de cœur du Carnet :

Hegel ou la vie en rose, d’Eric Duyckaerts

Elle(s), de Sylvie Landuyt

D’autres ouvrages à découvrir :

L’innocence des bourreaux, de Barbara Abel

Propos éphémères, d’Alain Dantinne

Greenville, de Régis Duqué

Borgia, comédie contemporaine, de Thomas Gunzig

La femme qui ne voulait plus faire l’amour, de Pierre Kutzner

J’irai plus loin, de Giovanni Lentini

Sèves, de Catherine d’Oultremont

Éloge du dépaysement, de Nathalie Roelens

Ont collaboré à cette livraison :

Ghislain Cotton, Marie Dewez, Nausicaa Dewez, Joseph Duhamel, Samia Hammami, Maxime Hanchir, Daniel Laroche, Christian Libens, Séverine Radoux

Retrouvez aussi toute la rentrée littéraire belge sur notre blog : les livres annoncés et, dès la semaine prochaine, les premières recensions. 

CI187Le numéro de juillet du Carnet et les Instants consacré à la littérature érotique est toujours intégralement et gratuitement téléchargeable. Au programme : des articles de fonds sur l’érotisme en BD, en littérature générale et en littérature jeunesse, des rencontres et des contributions de nombreux écrivains. Avec entre autres Christine Aventin, Elisa BruneNathalie Gassel, Caroline Lamarche, Stéphane Lambert, Béatrice Libert, Karel Logist, Nadine Monfils, Emmanuelle Pol, Evelyne Wilwerth.