Amélie Nothomb et Adeline Dieudonné parmi les meilleures ventes de la rentrée

Amélie Nothomb (Photo : Jean-Baptiste Mondino/Albin Michel)

GFK publie son traditionnel bilan des ventes des livres de la rentrée littéraire française. Les Belges y occupent une place de choix, avec pas moins de deux ouvrages dans le top 3. 

Les grands prix littéraires d’automne assurent à leurs heureux lauréats des ventes importantes, les lecteurs se laissant toujours  guider dans leurs achats par les labels « Goncourt », « Femina » et consorts, pourtant décriés. Le bilan des ventes proposé par GFK s’arrête quant à lui au 31 octobre, soit quelques jours avant l’attribution de ces prix (à l’exception de celui de l’Académie française). Il jauge donc les forces en présence avant tout « effet prix littéraire ».

Dans le palmarès ainsi constitué, la Belgique occupe une place de choix, puisque deux autrices de chez nous (mais publiées en France) figurent parmi les dix meilleures ventes de cette rentrée – et même parmi les trois premières!

On ne s’étonnera pas de retrouver dans ce classement Amélie Nothomb. Les prénoms épicènes (Albin Michel), son dernier roman en date, occupe même la première place du classement. Nothomb confirme ainsi un succès d’une longévité exceptionnelle, elle qui est présente à à chaque rentrée littéraire depuis la parution d’Hygiène de l’assassin en 1992.


Lire aussi : notre recension des Prénoms épicènes


Non moins remarquable est la troisième place occupée par Adeline Dieudonné et son premier roman, La vraie vie (L’Iconoclaste). Déjà lauréate de plusieurs prix littéraires, finaliste de quelques autres, Adeline Dieudonné restera comme l’un des phénomènes de cette rentrée littéraire.


Lire aussi : notre recension de La vraie vie


Le palmarès complet : 

1) Amélie Nothomb, Les prénoms épicènes  (Albin Michel) : 88.608 ventes
2) Jérôme Ferrari, À son image  (Actes Sud) : 42.712 ventes
3) Adeline Dieudonné, La vraie vie  (L’Iconoclaste) : 42.619 ventes 
4) Yasmina Khadra, Khalil (Julliard) : 34.776 ventes
5) Maylis de Kerangal, Un Monde à portée de main  (Verticales) : 34.182 ventes
6) Olivia de Lamberterie, Avec toutes mes sympathies  (Stock) : 24.009 ventes
7) Éric Fottorino, Dix-Sept ans (Gallimard) : 23.007 ventes
8) Serge Joncour, Chien-Loup (Flammarion) : 22.116 ventes
9) Vanessa Schneider, Tu t’appelais Maria Schneider (Grasset) : 17.346 ventes
10) Alain Mabanckou, Les Cigognes sont immortelles (Seuil) : 15.070 ventes