Archives de catégorie : Polar

Les coulisses d’une série noire

Nicolas FLORENCE, À la gorge, Librairie-Galerie Racine, 2018, 290 p., 15 €, ISBN : 978-2-24304-674-

À la gorge. Le titre a de quoi nous saisir. Le livre de Nicolas Florence, tout autant.

Il s’ouvre par une rafale de meurtres sur le campus de l’université de B., présentant de troublants points communs. Les victimes – quatre filles, un garçon – sont de jeunes chercheurs universitaires, attachés à la faculté des Sciences, section Géographie, proches de Greenpeace, certains venus de l’étranger, telle Rachel, de l’université de Tel Aviv, qui s’est vu proposer un poste de doctorante à B., dans le cadre d’une recherche très pointue sur l’écologie en Antarctique. Retrouvés étranglés, en partie dévêtus, dépouillés de papiers d’identité, à la veille de s’engager dans cette recherche scientifique, sous la conduite du professeur Gladys du Pertuis. Continuer la lecture

Meurtres au chœur de Venise…

Claude RAUCY, Le maître de San Marco, MEO, 2018, 80 p., 12 € / ePub : 7.99 €, ISBN : 978-2-8070-0162-6

Pouvait-on trouver meilleur romancier que Claude Raucy pour redonner vie littéraire au compositeur flamand Adriaan Willaert ? Le récit qu’il nous en donne avec Le maître de San Marco s’inscrit dans la lignée des romans qui, sans crier gare, nous enseignent en nous divertissant. Au gré des péripéties d’une enquête  permettant de tirer au clair des morts suspectes parmi le chœur dont il est le chef à San Marco, nous apprendrons du musicien flamand la place privilégiée qu’il occupe dans la Sérénissime, mais aussi dans l’histoire de la musique de la Renaissance. Le roman commence tambour battant au Palais du Doge, Andrea Gritti. Ce dernier a convoqué le Flamand. Il s’inquiète de ces meurtres en série – les musiciens sont étranglés à l’aide d’une écharpe blanche, abandonnée sur les lieux du crime. Il s’indigne aussi que les enquêtes n’aboutissent pas avec assez de célérité à l’arrestation des coupables. Continuer la lecture

La peau d’une autre

Hélène DELHAMENDE, Lara Gardner a disparu¸Basson, 2018, 320 p., 20 €, ISBN : 978-2-930582-58-0

delhamende_lara gardner a disparuJeanne Morin, une femme apparemment sans histoires, nous livre, en un récit par épisodes datés, la singulière aventure qui lui est arrivée. Alors qu’elle se rend aux toilettes du club de tennis qu’elle fréquente, son regard est attiré par un sac rouge dont elle s’empare. Ce geste très peu réfléchi mais irrépressible l’entraîne dans un imbroglio sur lequel se bâtit l’intrigue de ce roman qui ne vous lâche plus. Continuer la lecture

Serial qui leurre

Yves LAURENT, Jeux de mains…, Esfera, 2017, 374 p., 18 €, ISBN : 978-2930950006

laurent jeux de mains.jpgAmateurs de sensations fortes, approchez-vous, vous ne serez pas déçus. Âmes sensibles, passez votre chemin. Au cours des 374 pages de ce fort volume, peu de répit est laissé au lecteur tant l’intrigue parsemée de crimes sanglants est serrée et forte. Dès les premières pages, le ton est donné : un tueur en série avec cinq crimes à son palmarès reprend ses activités après un temps d’arrêt. Un cadavre vient d’être découvert avec un message à destination de David Corduno, le policier en charge de l’enquête qui n’a jusqu’ici pas abouti : « Alors Dave, tu penses toujours à moi ? Tu arrives à dormir la nuit ? Prêt à reprendre la partie où on l’a abandonnée ? Et de 6 ».  Continuer la lecture

À travers les meurtrières

Olivier de TRAZEGNIES, La présence de l’ombre, Avant-Propos, 2018, 304 p., 16.50 €, ISBN : 9782390000549

trazegnies la presence de l ombreIl se passe peu de choses dans le petit village de Bérverbais-les-Sources. Sauf que l’on ne sait rien de ce qui se déroule derrière les grilles du château que seuls quelques privilégiés ont le droit de franchir. Parce qu’ils n’ont plus vu âme qui vive depuis plusieurs jours, et que l’inquiétude grandit, le curé et le médecin du village surmontent leurs appréhensions et, n’obtenant pas de réponse après s’être annoncés, ils poussent la porte et découvrent le corps sans vie au visage sanglant de la châtelaine. De son fils vivant avec elle, pas de trace. La police dépêchée sur les lieux entame l’enquête, mais le mystère s’épaissit de page en page. Les recherches conduisent dans la forêt de Niflhem toute proche, lieu mystérieux et sombre où les enquêteurs se perdront non sans avoir aperçu un homme avec un chien de grande taille aux allures menaçantes de loup. Après une partie de nuit dans le froid, ils sont recueillis par un autre châtelain et côtoient d’autres formes d’ombres. Continuer la lecture

Familles décomposées

Barbara ABEL, Je t’aime, Belfond, 2018, 464 p., 19.50 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9782714476333

abel_je t aimeJe t’aime, le nouveau roman de Barbara Abel, est construit autour d’un fait divers. Un jeune conducteur percute un car scolaire, tue un écolier de sept ans assis au mauvais endroit dans le bus, et meurt lui-même sur le coup. La police reconstitue sans peine la chronologie des faits et trouve rapidement les causes de l’accident : le jeune homme avait fumé du cannabis toute l’après-midi avant de prendre le volant. Continuer la lecture

Faux coupable

Sarah BERTI, Avant les tournesols, Luce Wilquin, 2018, 305 p., 21 €, ISBN : 978-2-88253-541-2

berti avant les tournesols.jpgSarah Berti n’en est pas à son premier polar au sein d’une œuvre littéraire par ailleurs abondante, mais la Rebecquoise consent cette fois une infidélité à son terroir brabançon ainsi qu’à Tiziana Dallavera, l’enquêtrice favorite qui partage ses propres origines transalpines. Nous voila donc dans la région de Mons, à affronter la haine majuscule et inaltérable de Smeralda – jeune femme d’une petite vingtaine d’années – envers Antoine Jankovic, l’homme qui, en 2003, a été reconnu comme l’assassin de sa mère, Madeleine Auriol (alias Lena Orioles). Une mère artiste, pleine d’originalité, de sensualité et de joie de vivre, admiratrice inconditionnelle de Vincent Van Gogh dont elle entretenait religieusement la mémoire en tant que guide de la ville de Mons. L’affaire s’était avérée d’autant plus claire et vite résolue que l’arme du crime – une statuette – allait être retrouvée dans le jardin de Jankovic qui lui-même reconnaîtrait sa culpabilité ainsi que son mobile : le refus de Lena de poursuivre leur liaison malgré ses supplications. Et voila que quinze ans plus tard, coup de tonnerre, un témoignage venu d’ailleurs semble innocenter Jankovic… Continuer la lecture