Archives par étiquette : Émilie Gäbele

Ça commence par un choc

Angèle BAUX GODARD, L’empreinte du vertige, Lansman / Rideau de Bruxelles, 2019, 38 p., 10 €, ISBN : 978-2-8071-0236-1

La pièce commence par un accident. Sur le chemin de la maison, Elisa, vingt-neuf ans, percute une panthère. La jeune femme reste prostrée quelques minutes. Le choc a été rude et provoque l’afflux d’images et de souvenirs. Flashback : Elisa a dix-sept ans et est étudiante en prépa philo. C’est là que ses premières angoisses apparaissent. La jeune femme redémarre et part sur un coup de tête vers le Sud pour voir la mer, alors que son compagnon et sa fille Jade, dont c’est l’anniversaire, l’attendent à la maison. À la lumière d’une enseigne lumineuse, nouveau souvenir : Elisa a dix-neuf ans. Elle se sent incapable de terminer ses études et quitte tout pour la fac. De quoi souffre-t-elle ? D’où vient cette mélancolie qui lui colle à la peau ? Continuer la lecture

À vous de jouer

COLLECTIF, Scènes à deux, Lansman & Promotion Théâtre, 2019, 58 p., 10 €, ISBN : 978-2-8071-0238-5

Donner forme à un texte. Le mettre en scène. Rassembler ses idées. Imaginer une situation. Donner vie à des personnages. Leur donner des rondeurs, du caractère. Inventer des actions. Créer du vivant. Faire du théâtre.

L’ouvrage Scènes à deux – qui est une réédition à l’identique d’une publication de 2004 – rassemble dix textes d’auteurs dramatiques belges qui ont été écrits entre 1995 et 2004 pour l’opération « Scènes à deux » organisée par l’association IThAC (anciennement Promotion Théâtre) dont l’une des missions est de sensibiliser les jeunes aux plaisirs du théâtre. Le but est d’amener les adolescents à s’approprier ces textes et à les mettre en scène. Le présent ouvrage ne s’adresse toutefois pas qu’au milieu scolaire, tant l’exercice ludique de mise en scène qu’il représente peut intéresser les comédiens de tous bords. Continuer la lecture

Un petit tour et puis s’en va

Alice MARTINACHE et Alexis LUBOW, La fête noire, Lansman, 2018, 40 p., 10 €, ISBN : 978-2-8071-0222-4

Emma et Jean retournent sur les lieux de leur rencontre. À présent séparés, ils se souviennent de ce premier jour : Emma qui attendait son bus. Jean qui, par manque d’inspiration pour son livre, était sorti prendre l’air. Distraite comme pas deux, Emma qui s’était trompée d’arrêt de bus et Jean, en parfait gentleman, qui lui avait tenu compagnie. Un tour à la fête foraine toute proche et la grande roue de l’amour s’était mise en marche. Continuer la lecture

La route de l’exil

Layla NABULSI, Deux valises pour le Canada, Lansman et CTEJ, 2019, 36 p., 9 €, ISBN : 978-2-8071-0221-7

L’émigration est-elle encore envisageable passé un certain âge ? Une vieille dame se souvient et raconte l’exil qu’elle a connu, des années plus tôt, lors de la révolution hongroise. Fuir, marcher, avoir froid, très froid, marcher encore, soutenir les siens… À son âge, elle serait incapable de recommencer. Continuer la lecture

Le Seigneur des Esprits

Patrick MEURICE, Khan Tengri, Un conte de la vie à l’endroit, Academia, coll. « Livres libres », 2018, 112 p., 13€ / ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-8061-0427-4

Avec son roman Khan Tengri. Un conte de la vie à l’endroit, Patrick Meurice nous emmène dans un royaume imaginaire.

Simon Landresys, un fonctionnaire belge, est envoyé en mission au Khan-Tengri, un royaume d’Asie centrale, situé entre le Kirghizstan et la Chine, et dominé par un massif montagneux. Ce royaume emprunte son nom à la montagne qui le surplombe à plus de 7.000 mètres d’altitude. Ce petit état a vu le jour suite au démantèlement de l’Union soviétique. Il est dirigé par un monarque à plein pouvoirs et bénéficie d’aides européennes. Simon doit aider l’administration de Khan-Tengri à se réorganiser et à moderniser sa bureaucratie. L’agent belge entreprendra quatre missions à Inylchek, la capitale et seule ville du royaume, située à plus de 4000 mètres d’altitude et accessible seulement en hélicoptère. Ce lieu, en principe peu hospitalier, regorge toutefois de richesses et de services. Continuer la lecture

La malédiction des trente-cinq ans

Jean-Louis AERTS, Un demi-siècle de mensonges, 180° éditions, 2018, 352 p., 19 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-931008-00-3

Floreffe, juin 2006 : Simon Voinet, le grand-père de Marylou, est renversé par une voiture, qui disparaît dans la nature, et meurt sur le coup. Est-ce un accident ou un meurtre ? L’inspecteur Gleizner mène l’enquête et bouscule rapidement Marylou qui garde en elle de terribles secrets.

Adoptée à quatre ans, elle a été amenée quelques années plus tôt à faire la connaissance de Dantiedov, un richissime vieillard américain qui a eu une terrible mainmise sur sa vie. Prise en affection par le vieil homme, Marylou entre dans les confidences et est chargée d’écrire sa biographie. Il lui fait part notamment d’une malédiction qui frappe la famille de son père biologique. Peu à peu, elle comprend les enjeux dont elle fait l’objet. La vie de Marylou est parsemée de troublantes coïncidences : son grand-père est mort le 6 juin 2006, exactement un siècle après que son aïeule, Rosa Canova, la mère de Dantiedov, a été violée. Les attentats du 11 septembre emportent Dantiedov et une partie de ses secrets, dans l’effondrement du WTC. Continuer la lecture

Les trois sœurs de l’Eldorado

Virginie THIRION,Un pied dans le paradis, Lansman, 2018, 46 p., 10€, ISBN : 978-2-8071-0214-9

Madeleine et Jeanne, deux sœurs sans le sou, vivent dans l’ancien cinéma familial qui n’est plus qu’une ruine. La belle époque de l’Eldorado est bien lointaine. L’avenir n’offre plus que des plafonds croulants, des bouillons et du pain rassis. Alors parfois une main innocente traine dans le rayon traiteur du supermarché le plus proche et emporte avec elle lotte à l’armoricaine ou lapin aux pruneaux. Les deux sœurs, qui sont comme un vieux couple, aiment jouir de petits plaisirs. Un soir, Louise, leur sœur cadette, refait surface après dix ans d’absence. Elle n’a plus un rond et veut réintégrer le domicile familial. Madeleine et Jeanne acceptent. Les voilà prêtes à se serrer la ceinture à trois. La vie est moins sombre quand on est plusieurs. Elles désirent toutefois manger à leur faim et se mettent à voler de plus en plus. Des petits plats cuisinés dans le hyper, on passe aux vêtements et aux vases dans les cimetières. Tout est bon pour se faire un peu de blé. Surtout qu’un expert leur somme de quitter leur domicile devenu insalubre. L’expropriation n’est plus très loin, mais les trois sœurs n’ont pas dit leur dernier mot. Telles des Robins des bois, elles extorquent les riches. Tout est permis pour survivre. Louise rencontre d’ailleurs un veuf riche au cimetière. La voilà leur solution. À moins qu’elles ne soient tombées sur plus rusé qu’elles encore… Continuer la lecture