Archives par étiquette : Fanny Deschamps

Road-movie maraicher

Étienne BECK & Jonvon NIAS, Le GRRAAOU, Frémok, 2018, 168 p., 23 €, ISBN : 9782390220053

C’est un petit ovni de la bande dessinée que nous livrent Jonvon Nias et Etienne Beck. Rien d’étonnant puisque l’album est publié au Frémok, une plate-forme éditoriale qui a l’habitude de proposer des œuvres hors normes, dont l’audace graphique ou narrative ambitionne de renouveler le genre et d’en bousculer les codes, ce qui est le cas ici. Continuer la lecture

Dans l’intimité familiale des koalas

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Les koalas ne lisent pas de livres / Les grizzlis ne dorment qu’en hiver, Esperluète Éditions, 2018, 64 p., 18 €, ISBN : 9782359840957

Ce n’est pas un mais deux albums d’Anne Herbauts que publie l’éditeur belge Esperluète. Ou, plus exactement, deux livres en un seul et singulier objet : un livre à deux entrées, qui, par un habile jeu de reliure, se lit de façon telle que, lorsqu’on en termine un et qu’on le referme, on se trouve face à la couverture de l’autre. Fidèle à son habitude, Anne Herbauts joue avec la matérialité du livre en en créant deux dos-à-dos (l’un dédié aux mamans et aux papas, l’autre aux papas et aux mamans). Et comme d’habitude, le dispositif adopté fait pleinement sens. Continuer la lecture

Semeur d’arbre et glaneur de rêve

Un coup de cœur du Carnet

RASCAL, La forêt d’Alexandre, À pas de loups, 2017, 32 p., 15,50 €, ISBN : 9782930787312

rascal la forêt d'alexandreSur une vaste plaine qui n’avait jamais vu pousser le moindre brin d’herbe, un homme avait fait le rêve d’y planter un arbre.

Ainsi commence le récit d’Alexandre, comptable davantage porté sur la beauté des branchages que sur les chiffres. Il décide de ne pas écouter les esprits chagrins qui tentent de le décourager de réaliser son rêve. Rascal nous raconte l’histoire de cet homme puis celle de son jeune arbre qui, au fil des saisons, pousse tant et si bien que l’on peut se reposer à son ombre, que les oiseaux y construisent nid et famille, que les enfants y jouent et les amoureux gravent les signes de leur affection sur son écorce. L’arbre survit à Alexandre et d’autres résineux viennent le rejoindre, plantés par ceux qui ont choisi de suivre l’exemple du comptable rêveur. Continuer la lecture

Coccinelle vs oisillon

PYEL, Swing green, Livr’S éditions, 2017, 46 p., 15 €, ISBN : 978-2-930839-50-9

pyelSwing Green, c’est un récit dans un récit. Dans cet album sans parole pour enfants, publié dans un beau format à l’italienne, l’auteur donne naissance à deux étranges personnages feuillus : lorsque deux coccinelles, aux vertus apparemment magiques, se posent sur deux arbres, ceux-ci sont pris de soubresauts et deviennent d’insolites créatures anthropomorphes ressemblant à un enfant et un professeur. Quand ce dernier prend la parole pour éduquer son sylvestre élève, ce sont des feuilles qui s’échappent de sa bouche. Ces feuilles, en guirlande, forment un phylactère qui deviendra la case dans laquelle se déroule un nouveau récit, comme une leçon. Continuer la lecture

Mario Ramos au Centre d’Art de Rouge-Cloître

DSCF9393Tout le monde connait son loup, ses cochons, ses souris. Nombreux sont les enfants qui ont grandi avec ses livres, les parents et les grands-parents qui se sont régalés en les leur racontant avant de les mettre au lit. Décédé il y a maintenant cinq ans, Mario Ramos, dont vous pouvez lire le portrait dans le numéro 195 du Carnet et les Instants, se voit consacrer une grande exposition sur l’ensemble de son œuvre au Centre d’Art de Rouge-Cloitre. Cette rétrospective est axée sur deux parties de son travail : d’une part ses livres pour enfants et d’autre part son travail d’illustrateur. Avec, comme fil rouge, son humour ravageur et souvent mordant, et les animaux qu’il met en scène pour mieux donner à voir les travers de l’humanité. Continuer la lecture

Onze récits sur un humanisme vacillant

COLLECTIF, L’heure du leurre, Ker éditions, coll. « Double jeu », 2017, 212 p, 10 €/ ePub : 4.99 €, ISBN : 978-2875862082

heure du leurreIls sont onze. Onze écrivains à avoir participé à ce projet : un recueil de nouvelles pour adolescents. Onze plumes pour aider les jeunes à penser le populisme, l’obscurantisme, le racisme déguisé en bon sens, l’abandon de l’humanisme au profit d’idées simplistes tenues par des politiciens tantôt marionnettistes, tantôt marionnettes, ou par de simples citoyens passés du côté obscur de la démocratie.  Continuer la lecture

Cuistax – Compilax

Coup de coeur du Carnet

COLLECTIF, Cuistax – Compilax, 2017, 40 p., gratuit.

cuistaxObserver les voyageurs de la nuit avec Jina Cho, reconnaitre des becs oiseaux avec Loïc Gaume, retrouver les sept différences dans un panier de légumes avec Anne Brugni, ou cuisiner pour les mésanges avec Morgane Somville, voici quelques-unes des activités proposées dans Compilax, un numéro spécial de Cuistax. Tiens, un cuistax, ça ne sert donc pas qu’à pédaler sur les digues de Blankenberge ? Et non, car c’est aussi le nom d’un fort sympathique fanzine bruxellois bilingue pour enfants. Continuer la lecture

Les djihadistes n’ont aucun humour

Xavier DEUTSCH, Quelque chose dans le ciel…, Mijade, 2016, 216 p., 9 €   ISBN : 9782874230929

deutschQui a-t-il de commun entre un Parisien d’âge moyen travaillant dans une agence d’images et des apprentis djihadistes au Yémen ? Une photo. Celle d’un groupe. Elle ressemble à une photo de classe. Et puis arrive une blague, parce que Nicolas, le Parisien, se dit que ça serait drôle de flouter un des visages barbus. Que ça aurait des conséquences pour le « flouté » en question. En effet, les répercussions dues à cette petite modification anodine, faite sur un coup de tête, dépasseront celles que Nicolas aurait pu imaginer. Continuer la lecture

Récit silencieux d’une vie brisée

Un coup de cœur du Carnet

Éric LAMBÉ, Philippe DE PIERPONT, Paysage après la bataille, Actes Sud et Frémok, 2016, 432 p, 29 €   ISBN : 9782330069988

lambeEn s’ouvrant sur un paysage après la bataille, scène reconstituée d’un combat historique exposée dans un musée régional, le récit, d’emblée, donne le ton. La scène est figée, le temps s’est arrêté après un moment d’extrême violence. Il en est de même pour la vie de Fany, le personnage central de cet album, dont on comprend vite qu’un douloureux événement, que l’on découvre au fil de quatre cent trente-deux pages de ce roman graphique, a dévié sa vie de sa trajectoire. Depuis, elle semble assister à son existence en spectatrice muette. Continuer la lecture

Anne Herbauts : une exposition comme une promenade poétique

Anne HERBAUTS, Là où la forêt fait un bruit de mer, Écuries de la Vénerie, Watermael-Boitsfort, du 12.10. 16 au 08.01.17

herbauts-2

(c) Fanny Deschamps

Lorsqu’on visite une exposition autour d’un auteur/illustrateur jeunesse, on s’attend à y trouver des originaux de ses livres. Lorsqu’Anne Herbauts conçoit une exposition, elle réalise une œuvre à part entière. À l’occasion de la Fureur de lire, les Bibliothèques communales de Watermael-Boitsfort accueillent cette artiste qui a l’habitude de sortir du cadre et dont le portrait a été publié dans le dernier numéro du Carnet et les Instants. Elle y a réalisé une mise en scène autour d’un moment bien précis : Continuer la lecture

Chasse, pêche et libido débridée au mésolithique

Eva KAVIAN, L’homme que les chiens aimaient, Onlit, 2016, 130 p, 14 €/ePub : 6.99 €   ISBN : 978-2-87560-084-4

kavian-onlitQuand Galère apprend qu’il a perdu son travail, il est sonné. Normal. Le temps d’emballer ses affaires et le voilà parti. Cherchera-t-il à trouver un autre job ? Non, Galère préfère s’adonner aux joies du voyage et du chômage longue durée. C’est que, en cette fin de période mésolithique, les espaces à découvrir sont vastes. En l’absence de carte topographique ou de GPS, notre préhistorique protagoniste suit les cours d’eau et développe son sens de l’orientation. Continuer la lecture

Où es-tu, Yazid ?

Claude RAUCY, Où es-tu, Yazid ?, Ker, 2016, 88 p., 8 €, ISBN : 978-2-87586-143-6

raucy-yazidC’est dans la cabane du jardin qu’Eliott a trouvé Yazid. Un adolescent comme lui, en sweat-shirt à capuche, mais au parcours quelque peu différent. À la télévision, Eliott en avait bien entendu parler, de ces jeunes partis en Syrie. C’est de là qu’est revenu Yazid, pour aller se cacher dans le premier refuge trouvé. Et alors que la question de la dénonciation pourrait se poser, Eliott commence par lui offrir de l’eau. Continuer la lecture

Mémoire textile d’une enfance pieuse

THISOU, Notre Père, Bruxelles, FRMK, 2016, 72 p., 11 € ISBN : 9782930204932

thisou

Thisou se souvient. Dans cet album illustré de petit format, elle mêle broderie et dessin pour faire revivre des souvenirs d’enfance fugaces, mais qui ont laissé chez elle une trace vive. Continuer la lecture

Désenchantement du couple

Aurélie William LEVAUX, Sisyphe Les joies du couple, Genève, Atrabile, 2016, 148 p., 26,50 €

levauxAurélie William Levaux travaille à la croisée des genres, quelque part entre la bande dessinée, la littérature et l’art contemporain. Cette Liégeoise, connue pour son travail de broderie et peinture sur tissu, nous livre Sisyphe Les joies du couple, un album hybride et atypique. Alors que ses précédentes publications étaient principalement axées sur son travail plastique, ce roman graphique fait entrer en résonance le verbe et le dessin. Son univers pictural, assez reconnaissable, fait penser à des gravures anciennes qu’elle aurait détournées pour se les approprier et leur donner un sens nouveau, plus percutant. Continuer la lecture

Le 9e Art, après la guerre

Frans LAMBEAU, Dictionnaire illustré de la bande dessinée belge de la libération aux fifties (1945-1950), Liège, Les Éditions de la Province de Liège, 2016, 328 p.

Dictionnaire illustré de la Bande dessinée belge de la libération aux fifties (1945-1950)Essayiste spécialisé en bande dessinée, Frans Lambeau, à qui l’on doit déjà un ouvrage sur la bande dessinée belge sous l’Occupation (Dictionnaire illustré de la bande dessinée belge sous l’Occupation, André Versailles, 2013), s’est penché sur l’évolution du genre au sortir de la seconde guerre mondiale. Dans ce dictionnaire qui se veut exhaustif, l’expert fait part de ses recherches approfondies consacrées à cette période bien particulière, caractérisée par un essor important de la presse écrite. Alors que la Belgique a découvert le 9e Art durant l’entre-deux-guerres à la faveur de la diffusion de comics américains, la source se tarit dès 1941 et l’édition fait appel aux illustrateurs locaux pour remplir les pages des hebdomadaires de divertissement. À la Libération, l’offre se développe abondamment. Continuer la lecture

File ta tute

Olga DUPRÉ, Léon le girafon, Bruxelles, Les Carnets du Dessert de Lune, 2016, 34 p., 8 €

cover léon 27.01.2016Comme les petits humains, les girafons aiment leur tétine et lorsque vient le temps de s’en séparer, ils y rechignent. C’est ainsi qu’alors que sa maman lui propose mille et une façons de se débarrasser de cet objet plus vraiment de son âge, le petit Léon trouve réponse à tout et rejette les suggestions de sa girafe de mère les unes après les autres. La fée des tétines en a déjà bien assez comme ça, elle n’a pas besoin de la sienne ; les dents de traviole, c’est trop pratique pour manger ses spaghettis… Léon préfère s’endormir la tétine au bec. Pourtant, lorsqu’un beau jour on le prend pour un bébé, Léon, vexé, décide de lui-même d’abandonner l’objet dont il était friand et, empli de fierté, se proclame devenu « grand ». Continuer la lecture