Archives par étiquette : Laurence Vielle

Du souffle, de l’air et de l’eau. La vie en somme

Un coup de coeur du Carnet

Laurence VIELLE, Ouf (livre + CD), Bruxelles, maelstrÖm, 2015, 15 €

Quoi ? Un CD, joint à OUF ? Excellente idée ! Nous aurait manqué quelque chose, sinon. Inconcevable, en effet, de « lire » Laurence Vielle sans aussi l’« entendre », « sentir » sa présence. C’est qu’elle fait partie de ces poètes pour qui POÉSIE ≠ TEXTE, pour qui poésie n’est pas qu’une affaire d’écriture. Pour qui POÉSIE = un TEXTE + un CORPS.
Continuer la lecture

Science et littérature, à la recherche d’un noyau dur

Pierre MALHERBE

geodesiquesLe discours scientifique et la littérature font-ils bon ménage ? En matière littéraire, la chose paraît avérée, si l’on se réfère, au hasard, à de grands auteurs tels que Cyrano de Bergerac, Aldebert von Chamisso, Jules Verne, Villiers de l’Isle-Adam, H. G. Wells, ou, plus proches de nous, Pierre Boulle (La Planète des singes), Raymond Queneau (Cent mille milliards de poèmes), Umberto Eco (Le Pendule de Foucault) et encore François Schuiten et Benoit Peeters (La Fièvre d’Urbicande). Mais il apparaît très vite que l’inverse n’est pas vrai : peu de scientifiques puisent la matière de leurs recherches dans la littérature au sens général, et pour cause. Les sciences ont très peu à voir avec le roman et la poésie, à peine davantage peut-être avec la philosophie, quand on considère par exemple un chercheur exceptionnel comme Einstein. Continuer la lecture