Archives par étiquette : Rodenbach

« La cité en tant que le fantôme élargi »

Un coup de coeur du Carnet

Georges RODENBACH, Bruges-la-Morte, Postface de Christian Berg, Les Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2016, 210 p., 8,5 €/ePub : 5.99 €  ISBN : 9782875681089

rodenbachLe 28 juin 1892, Stéphane Mallarmé s’empare de sa plume la plus leste pour ciseler un compliment à Georges Rodenbach :

Votre histoire humaine si savante par instants s’évapore ; et la cité en tant que le fantôme élargi continue, ou reprend conscience aux personnages, cela avec une certitude subtile qui instaure un très pur effet.

Si délicieusement absconses que demeurent ces lignes, l’on y aura sans peine identifié les allusions à Bruges-la-Morte. C’est que le poète aura su ramasser les traits les plus saillants de cet incontournable de nos Lettres : l’évanescence de l’atmosphère qui règne à chaque chapitre, la contagieuse spectralité de son décor médiéval immuable, enfin les résonances qu’il ne manque pas d’éveiller dans la sensibilité des lecteurs qui le redécouvrent ou, ô extase, de ceux qui l’ouvrent pour la première fois. Continuer la lecture

Un voyage littéraire sur l’Escaut

folder Escaut Escaut 3-luik_finaal.inddDès ce 16 septembre et jusqu’au 29 janvier 2017, la Letterenhuis d’Anvers accueille l’exposition Escaut! Escaut!, autour de 5 écrivains flamands d’expression française nés sur les bords de l’Escaut entre 1855 et 1865. Au programme : Georges Eekhoud, Max Elskamp (nés à Anvers), Emile Verhaeren (né à Saint-Amand), Maurice Maeterlinck (né à Gand) et Georges Rodenbach (né à Tournai).  Continuer la lecture

L’âme belge dans tous ses états

Pascale TOUSSAINT, C’est trop beau ! trop !, Bruxelles, Samsa, 2015, 270p., 24€

toussaintL’ouvrage de Pascale Toussaint est une anthologie thématique qui met en valeur cinquante écrivains belges. Face à un marché qui possède déjà quelques anthologies de littérature belge de qualité, on est en droit de se poser la question de l’intérêt d’un nouveau recueil de ce type. C’est guidée par cette question que je me suis plongée dans C’est trop beau ! trop ! afin de vous livrer ses lignes de force… Continuer la lecture

Des insurgés, des rebelles, des « fantastiqueurs »

Jean-Baptiste BARONIAN, La Littérature fantastique belge. Une affaire d’insurgés, Académie Royale de Belgique, coll. « L’Académie en poche », 70 p.

baronianQui d’autre que Jean-Baptiste Baronian pouvait relever le défi d’explorer en moins de soixante pages un domaine entier de nos Lettres, celui du fantastique ? Si le tour d’horizon est exhaustif, il ne vise bien entendu qu’à la synthèse. L’on trouvera peu de détails biographiques ou d’études fouillées au sujet des nombreux auteurs cités dans cette plaquette. Par contre, quelle mise en appétit littéraire, dès qu’un érudit de cette envergure, au lieu de cultiver jalousement le plaisir de ses connaissances, ouvre ainsi les portes de sa bibliothèque intime ! Continuer la lecture