Archives par étiquette : Théâtre

Retrouvez ici tous nos articles et recensions consacrés au théâtre

Bras cassés et autres héros du temps

Valériane DE MAERTELEIRE, Le fragile, Lansman, 2019, 48 p., 10 €, ISBN : 9782807102583

Combien de bras cassés au théâtre, de vies épuisantes, d’enfances contaminées de frustrations et de vieillard tournoyant dans la grande salle de danse de l’oubli ?

Le fragile de Valériane De Maerteleire est une pièce sur les désarticulés du temps, les parents angoissés, des jeunes qui grandissent, qui dérapent et ces mêmes parents qui pédalent dans le vide souvent. Continuer la lecture

Accueillir

Stéphanie MANGEZ, Tom, Lansman, 2019, 48 p., 10 €, ISBN : 9782807102552

Tom est sur le point de devenir père. Toutes les vies ne démarrent pas sur les chapeaux de roues. Certaines vies débutent même carrément mal. Et Tom est bien placé pour le savoir. Flash-back. Tom a sept ans. Il ne vit pas avec ses parents. Sa mère présente une accoutumance à l’alcool. Son père, il ne l’a jamais connu. Continuer la lecture

Résidence d’écriture dramatique : appel à candidatures

La Bellone et le Centre des Écritures Dramatiques WB organisent leur cinquième résidence d’écriture conjointe. Celle-ci sera vécue en deux temps : un temps d’écriture à la Bellone (logement possible) et à la résidence de Mariemont (avec logement sur place). Une facette urbaine et une plus « recluse », deux espaces et deux temps pour nourrir un projet. Les candidatures sont attendues pour le 9 décembre.  Continuer la lecture

Une liste sans fin ?

Un coup de cœur du Carnet

Céline DELBECQ, Cinglée, Lansman / Rideau de Bruxelles, 2019, 60 p., 11€, ISBN : 9782807102569

Carmen Garcia Ortega. Florence Koot. Sofie Muylle. Shashia Moreau. Inconnue. Geneviève Demeuldre. Femke Wetzels. Renate Bolte. Vjollca Hoxha. Karima Essaidi. … et trois longs points de suspension. Ainsi résonnent ces noms. Toutes les femmes citées dans cet extrait sont mortes, assassinées par leur compagnon, mari, ex… Continuer la lecture

La cinquantaine et plus !

COLLECTIF, 50 ans, ça se joue !, Lansman, 2019, 96 p., 12 €, ISBN : 978-2-8071-0239-2

Un  Cinquantenaire nouveau vient de prendre place dans le paysage culturel : celui du Théâtre Jean Vilar. Étrange et formidable histoire que celle de ce théâtre et de son fondateur, Armand Delcampe…

Le fameux « Walen buiten » de Leuven en 1968 fut une éruption politique et culturelle belge qui a marqué depuis l’accélération du processus de fédéralisation de notre pays… Il ne s’agit pas ici de gloser sur ces questions mais de rappeler que le sommet de l’intelligence perverse et de la bêtise, selon Flaubert ou Jarry, a bien eu lieu chez nous. Cela s’est traduit par la séparation, la fracture de la Bibliothèque universitaire de Leuven Les étudiants francophones eurent le droit à une demi bibliothèque et les néerlandophones à l’autre moitié ! Continuer la lecture

Une esthétique de l’épreuve : Charles Van Lerberghe

Charles VAN LERBERGHE, Les flaireurs suivi de Pan, Postface Paul Aron, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2019, 160 p., 9 €, ISBN : 978-2-87568-416-5

Les didascalies du théâtre symboliste s’offrent souvent comme des poèmes en prose et laissent entendre le drame à la lisière du mélodrame, comme si on regardait un film d’Eisenstein dans la musique de Wagner.

Les scènes font résonner les intimes liaisons entre l’existence de l’homme et la pression des éléments naturels qui s’exercent sur lui. On entre alors dans la vie magique, presque surnaturelle des protagonistes, sur la pointe des pieds, on s’assied alors dans l’ombre et on assiste aux chutes et aux épiphanies des personnages symbolistes. La princesse Maleine de Maeterlinck est là, avec nous, dans les coulisses des âmes. Continuer la lecture

Les marionnettes à l’œuvre

Laurent VAN WETTER, Au commencement, il y avait une chaise, Lansman, 2019, 35 p., 10 €, ISBN : 978-2-8071-0247-7

La fantaisie au théâtre est comme une voilette posée sur le visage des protagonistes des drames et des tragédies. La fantaisie joue la légèreté en marchant sur la pointe des  pieds dans un territoire dévasté.

Laurent Van Wetter vient de publier une pièce pour marionnettes, Au commencement, il y avait une chaise,  où nous assistons au temps de la création du théâtre. Une de plus ? Oui, et à chaque fois, ce sont les mêmes conventions qui sont revisitées. Le charme réside alors dans la variation de ces références et la subtilité des agencements. Continuer la lecture