Prix des 5 Continents pour In Koli Jean Bofane

Le jury du Prix des cinq continents de la Francophonie présidé par l’écrivain, Prix Nobel de littérature, Jean-Marie Gustave Le Clézio, a désigné In Koli Jean Bofane pour son roman Congo Inc. Le testament de Bismarck (éditions Actes Sud), lauréat de l’édition 2015.
Il a souhaité récompenser un roman étonnant. Sorte d’encyclopédie du Congo, d’un humour tour à tour tendre et féroce, satirique et burlesque sur un sujet inédit : l’Afrique vue par un pygmée géant. Tout y est : la pauvreté, la dépendance, les désastres d’une certaine mondialisation, les fantasmes blancs, les enfants des rues, la migration, la gadgétisation face à la tradition, une vision panoramique des problèmes d’une société exploitée, cela dans une langue puissante qui puise dans tous les registres avec une énergie et une inventivité étourdissante ».

La cérémonie de remise de cette distinction devait avoir lieu le 22 novembre à Bamako (Mali) dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée à l’UNESCO en 2005. En raison des attaques terroristes survenues dans la capitale malienne vendredi 20 novembre, il a été décidé de la reporter à une date ultérieure.

Le Prix des cinq continents créé par la Francophonie en 2001 permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale. La première sélection des livres est assurée par cinq comités indépendants, du Congo-Brazzaville, de France, de Belgique, du Sénégal et du Québec. Le lauréat reçoit une bourse de 10.000 euros et bénéficie d’une année de promotion jusqu’à l’édition suivante.

Le Prix des cinq continents de la Francophonie est composé d’un jury international prestigieux : Jean-Marie Le Clézio (Maurice) – Président – Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France), Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), René de Obaldia de l’Académie Française (Hong Kong), Lyonel Trouillot (Haïti) et Kamel Daoud, lauréat du prix 2014, qui siège pour cette session.

♦ La chronique de Congo Inc. de In Koli Jean Bofane dans Le Carnet et les Instants