Archives par étiquette : cinéma

Georges Cinémon

Bernard ALAVOINE (dir.), Simenon à l’écran, Traces n° 23, 2020, 200 p., 15 €, ISBN : 978-287562234

Simenon et le cinéma, c’est une histoire d’amitiés (avec des réalisateurs et des acteurs de renom), d’argent aussi, certes – puisque le romancier comprit très tôt le bénéfice que lui rapportaient les adaptations de ses romans, quitte à en céder les droits en des temps où il eût été moins compromettant de s’abstenir. Une histoire d’amour surtout, qui commence par un coup de foudre entre Septième Art et Littérature, et se poursuit en idylle entre texte et image, jusqu’à ce que surgissent les inévitables questionnements sur leur fidélité respective… Heureusement, les nombreuses divergences n’amenèrent jamais à la rupture définitive. Continuer la lecture

Duelles remporte le prix des Lycéens de cinéma

Le prix des Lycéens de cinéma, mené à bon port cette année malgré la pandémie et le confinement, a couronné Duelles, un film adapté de Derrière la haine de Barbara Abel. Continuer la lecture

À l’affiche ce soir…

Un coup de cœur du Carnet

Mirages. Tout l’art de Laurent Durieux, Huginn & Muninn, 2019, 254 p., 44.95 €, ISBN : 9782364807143

Merci à Sam Lion pour le cadeau

laurent durieuxL’anecdote est connue, elle est entrée dans la légende. Le téléphone d’un jeune designer belge spécialisé dans la réalisation d’affiches de films en tirage limité sonne. L’affiche de Jaws (Spielberg, 1975) ? Le mystérieux interlocuteur veut le stock entier. Au bout du fil ? Steven Spielberg en personne. Continuer la lecture

Bilan du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel : le beau parcours de Duelles

Le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles vient de publier son bilan de l’année 2019. Duelles, l’adaptation par Olivier Masset-Depasse du roman de Barbara Abel, Derrière la haine, y est particulièrement à l’honneur.  Continuer la lecture

Je suis Charlie !

Un coup de cœur du Carnet

Adolphe NYSENHOLC, Charlie Chaplin, Le rêve, Didier Devillez, 2020, 211 p., 25 €, ISBN : 978-2-8739-6157-2

Cet ouvrage constitue une réédition d’un essai paru en 2018 chez MEO. La nouvelle édition frappe d’emblée par son esthétisme. Charlie Chaplin, Le rêve est un très bel objet, le format est supérieur, la mise en page, l’iconographie, la couverture (Charlot endormi et rêvant, peut-on le supposer, en gros plan) ont été superbement travaillées. Instant de grâce ! L’auteur, qui a voué une partie de sa riche carrière à Chaplin [1], au point d’en être considéré de par le monde comme un expert sommital, a réussi l’ultime synthèse, un essai d’une densité louvoyant vers l’art poétique. Continuer la lecture

Un rêve de cinéma

Alain BERENBOOM, Le rêve de Harry, Genèse, 2020, 248 p., 22,50 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 979-1-0946896-22

« Un rêve de bagel, c’est un rêve et non pas un bagel » disait Harry, l’oncle de Michaël. Soit, le rêve du petit pain ne rassasie pas. Mais il peut donner faim ou créer des envies. C’est ce qui arrive dans ce roman, Le rêve de Harry, à Michaël, agent immobilier dans le Bruxelles des années 2000, après avoir été détective privé. Difficile de faire fortune dans ce métier où tous les coups sont permis. Mais le hasard peut bien faire les choses. Continuer la lecture

Faire sauter les digues de la raison pure

Olivier & Quentin SMOLDERS, Démons et merveilles. Critique de la raison pure, CFC Editions, 2019, 192 p., 24 €, ISBN : 978-2-87572-051-1

À l’occasion de l’exposition Démons et merveilles qui se tient au Centre Wallonie-Bruxelles, paraît  l’ouvrage éponyme publié par CFC Editions. Cette plongée dans les créations filmiques, graphiques, textuelles d’Olivier et Quentin Smolders dévoile la complicité qui relie les deux frères. Une complicité née dans l’enfance, qui se traduit par une fascination commune pour le marginal, le refoulé, l’insolite, l’inquiétante étrangeté. Continuer la lecture

Au meilleur de toi

Marianne SLUSZNY, Le banc, Academia, 2019, 182 p., 17.50 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-8061-0489-2

Il est souvent bien périlleux de faire œuvre littéraire de son vécu le plus sensible, le plus douloureux. Pareil défi d’écriture exige une ascèse que le prétexte de la fiction n’impose pas. En choisissant de parler de la vie, de la maladie et du décès de son compagnon, Marianne Sluszny a pourtant été bien inspirée car elle nous livre bien plus que des confidences intimes. Continuer la lecture

Duelles triomphe aux Magritte

Olivier Masset-Depasse, Magritte de la meilleure réalisation pour « Duelles »

La dixième cérémonie des Magritte du cinéma a eu lieu ce samedi 1er février, sous la présidence de Pascal Duquenne. Un film est sorti grand vainqueur de la soirée : Duelles, l’adaptation par Olivier Masset-Depasse du roman de Barbara Abel Derrière la haine. Continuer la lecture

Maigret, flaireur des passions humaines

Jean-Baptiste BARONIAN, Maigret, Docteur ès crimes, Impressions nouvelles, coll. « La fabrique des héros », 2019, 125 p., 12 € / ePub : 7.99 €, ISBN : 978-2874497148

Faut-il s’étonner de voir Maigret se tailler une place dans la galerie de la « Fabrique des héros » (collection lancée récemment par les Impressions nouvelles) et y côtoyer Jack Sparrow, Nosferatu, Batman ? Après celles d’un corsaire, un vampire et un justicier, voici donc que se profile la silhouette reconnaissable entre mille du commissaire le plus célèbre du « 36 ». Et le tricorne est troqué contre un feutre mou, et la pinte de sang frais est délaissée au profit d’une pils bien fraîche, et les rues de Gotham City se mettent à ressembler furieusement à celles de La Rochelle ou de Quimper. Continuer la lecture

Bande ciné, bande dessinée

Bob GARCIA, Tintin. Du cinéma à la BD, Desclée de Brouwer, 2019, 273 p., 19,50 €, ISBN : 978-2-220-09615-5

Sur les connivences entre le cinéma et les Aventures de Tintin, l’on disposait déjà de multiples indications, grâce aux entretiens d’Hergé avec Benoît Peeters et Numa Sadoul, ou encore aux essais de Philippe Lombard et de Bob Garcia. Or, plus obstiné que les précédents, ce dernier a consacré de longues années à creuser le sujet avec une minutie entomologique, tout en élargissant son enquête aux tribulations des Totor, Quick et Flupke, Jo et Zette. Ainsi nous offre-t-il aujourd’hui un volume d’une érudition impressionnante – mais dont la profusion même, comme il était à craindre, n’est pas toujours bien maitrisée. La méthode adoptée semblait pourtant garante de rigueur, avec ses cinq étapes successives : Continuer la lecture

Qui va là?

Un coup de cœur du Carnet

Aniss EL  HAMOURI, The Thing, Appât, 2019, 24 p., 15 €

Quand deux œuvres se font signe, que l’une prend forme à partir de l’autre, les liens, implicites ou explicites, ont des formes très diverses : il peut y avoir, de façon générale, une influence ou un souvenir ; il peut y avoir, de manière plus précise, une citation, un emprunt ou un jeu sur les codes ; il peut y avoir, enfin, par une autre pratique, une imitation, une copie ou un plagiat…

Ce que propose Aniss El Hamouri est d’un autre ordre : « une autofiction intrusive basée sur le film de John Carpenter : The Thing ». L’histoire, évocation de la bi-nationalité belgo-marocaine de l’auteur et des malaises qu’elle engendre, a donc pour fondement celle qu’il rend graphiquement à partir de scènes marquantes du film de Carpenter.

Continuer la lecture

Merveilleux Monsieur Hulot

David MERVEILLE, Hulot domino, Rouergue, 2019, 40 p., 17 €, ISBN : 978-2-8126-1740-9

Décidément, Monsieur Hulot n’a pas fini d’inspirer David Merveille ! Et c’est tant mieux pour nous. Depuis son délicieux et surprenant Jacquot de Monsieur Hulot, publié aux éditions du Rouergue en 2006 et lauréat du Prix Québec/Wallonie-Bruxelles en 2007, l’auteur-illustrateur bruxellois, qui est aussi professeur à Saint Luc, a consacré quelques ouvrages à cet emblématique personnage des films de Jacques Tati : Hello Monsieur Hulot (qui reçut le prix de l’album belge Libbylit en 2011), Monsieur Hulot à la plage, sans oublier le catalogue de quatre-vingts planches Monsieur Hulot s’expose. Autant d’albums illustrés truffés de clins d’œil cinématographiques, d’humour et de poésie. Continuer la lecture

Plusieurs cordes à leur arc (bis) : six écrivains belges cinéastes

adaptation litterature belge cinema

Entre adaptations, novellisations, romans parlant de cinéma… les liens entre la littérature (belge) et le 7e art se déclinent de multiples façons. Certains écrivains se lancent eux-mêmes dans le cinéma. D’aucuns sous l’angle qui semble la plus proche de la littérature : l’écriture scénaristique. D’autres s’aventurent toutefois jusqu’à la réalisation. Ces derniers nous intéresseront plus particulièrement ici.

Voici une sélection de six écrivains belges qui sont aussi réalisateurs de films. Continuer la lecture

Six films hollywoodiens adaptés de la littérature belge

Depuis ses origines ou presque, le cinéma a puisé dans la littérature le sujet de nombre de ses films. La littérature belge n’est pas en reste dans ce domaine. On pense bien sûr aux téléfilms français des séries « Maigret » (avec Jean Richard puis Bruno Crémer dans le rôle principal) ou encore aux adaptations de Steeman par Henri-Georges Clouzot. On en oublierait presque que la littérature belge a traversé l’Atlantique et a inspiré quelques grands réalisateurs hollywoodiens d’hier et d’aujourd’hui. Voici, par ordre chronologique, une sélection de six films américains inspirés par des auteurs belges. Continuer la lecture

Comment lire un film ?

Natacha PFEIFFER et Laurent VAN EYNDE, Anthony Mann. Arpenter l’image, Presses universitaires du Septentrion, 2019, 287 p., 25 € / ePub : 17.99 €, ISBN : 978-2-7574-2452-0

Il y a beaucoup de façons de ne pas voir un film et la première consiste à le raconter ou la dernière à le thématiser. Bien entendu, tout film de fiction déroule des actions, mais cela ne le différencie pas d’un mythe, d’un roman, de n’importe quelle forme narrative, y compris picturale. Ce qui apparaît spécifiquement dans un film de fiction, c’est à coup sûr qu’il raconte une histoire par des images en mouvement. Le sens naît du commentContinuer la lecture