Archives par étiquette : Nausicaa Dewez

La pharmacie de Marianne

Véronique BERGEN, Marianne Faithfull. Broken English, Densité, coll. « Discogonie », 2023, 116 p., 12 €, ISBN : 978-2-919296-35-4

bergen marianne faithfull broken englishChaque volume de la collection « Discogonie » des éditions Densité s’attache à un album de musique, envisagé comme « le récit sonore du commencement d’un monde propre au groupe de musiciens qui l’a gravé ». Après Patti Smith. Horses paru en 2018, Véronique Bergen contribue pour la deuxième fois à la série, en creusant le (micro)sillon du Broken English de Marianne Faithfull.

Icône du Swinging London, jeune chanteuse  folk, interprète du tube As tears go by co-écrit pour elle par Mick Jagger et Keith Richards, passée dans les années 1970 à une musique plus sombre, interprète de plus de vingt albums depuis 1965, autrice et compositrice de plusieurs d’entre eux, actrice pour Jean-Luc Godard (Made in USA), Patrice Chéreau (Intimité), Sofia Coppola (Marie-Antoinette) ou Philippe Blasband (Irina Palm) : le parcours artistique protéiforme de Marianne Faithfull, sa longévité, les chefs-d’œuvre auxquels elle est associée invitent autant aux longs développements qu’aux gloses superlatives. Collection « Discogonie » oblige, l’essai de Véronique Bergen se focalise sur un seul disque, mais il ne manque pas d’inscrire Broken English dans la trajectoire de la chanteuse. Continuer la lecture

Passage en revue de Pierre Nothomb

Pierre nothomb

Pierre Nothomb – ©Fondation Pierre Nothomb

La Fondation Pierre Nothomb lance la revue L’égrégore, consacrée à l’écrivain et homme politique Pierre Nothomb.

Peu nombreux sont les auteurs et autrices belges qui peuvent se targuer d’avoir une revue à leur nom. Simenon est de ceux-là, comme François Jacqmin ou Maurice Carême (le Bulletin Maurice Carême a cessé de paraitre en 2016). La (brève) liste s’est enrichie d’une nouvelle ligne, puisque Pierre Nothomb (Tournai 1887 – Habay-la-Neuve 1966) a désormais lui aussi une revue dédiée, éditée par la Fondation qui porte son nom. Continuer la lecture

Revue de presse : les livres de l’année 2022

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

Tout au long du mois de décembre, les médias ont dressé le bilan de l’année littéraire 2022, dévoilant en particulier leurs listes des « meilleurs » livres des douze derniers mois. Un exercice auquel la rédaction du Carnet et les Instants a participé : nous vous avons proposé, du 8 au 31 décembre, les sélections de nos chroniqueurs et chroniqueuses. Nos regards se tournent à présent vers les choix des autres journaux et magazines – et plus précisément sur les auteurs et autrices belges francophones qu’ils ont retenus. Continuer la lecture

Le Top 2022 de Charline Lambert

Le Carnet et les Instants revisite l’année littéraire 2022 avec le Top 3 de ses chroniqueurs et chroniqueuses. La sélection de Charline Lambert. Continuer la lecture

Splendeur et fragilité de la marge

Véronique BERGEN, Marolles. La cour des chats, CFC, coll. « La ville écrite », 2022, 178 p., 18 €, ISBN : 978-2-87572-054-2

bergen marollesAlbums pour la jeunesse, livres d’art ou d’histoire : le catalogue des éditions CFC regorge de volumes somptueux, richement illustrés. Sous sa mise plus modeste, l’élégante sobriété de Marolles. La cour des chats confirme le souci de la maison pour l’objet-livre. De sobriété, il n’est pourtant guère question dans le propos de Véronique Bergen. Les Marolles sont en effet pour elle surtout bigarrure, diversité de population…, bref : « bifurcations  » et « fantaisie ». 

Un tel objet échappe forcément à toute tentative de le circonvenir, et l’essayiste privilégie une approche par éclairages successifs. D’un chapitre à l’autre, elle évoque tour à tour le brusseleer, la zwanze, la toponymie, l’urbanisation, les artistes et habitants notables, l’hospitalité, la solidarité, les chats… Continuer la lecture

La rentrée littéraire 2022 : une revue de presse (2)

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

Effervescence éditoriale, course aux prix…, la rentrée littéraire d’automne est traditionnellement une période d’intense activité dans le monde du livre francophone. La pléthore d’ouvrages disponibles expose les plus fragiles d’entre eux à un passage aussi éphémère qu’anonyme sur les tables des libraires. Au jeu de la visibilité et de la consécration, la presse joue naturellement un rôle de médiation et de conseil auprès des lectrices et lecteurs.

Le 10 septembre, la revue de presse du Carnet et les Instants proposait un bilan de l’accueil médiatique et critique des autrices et auteurs belges de la rentrée publiés dans des maisons d’édition françaises. Les maisons d’édition belges lancent leur rentrée quelques semaines plus tard que leurs homologues hexagonales ; les premiers livres arrivent sur les tables des librairies en septembre seulement. Cette deuxième livraison de notre revue de presse de la rentrée 2022 leur est consacrée. Continuer la lecture

Myriam Leroy n’aime (toujours) pas

Myriam LEROY, Belgiques. Out of office, Ker, coll. « Belgiques », 2022, 123 p., 12 €, ISBN : 978-2-87586-326-3

leroy belgiquesLa collection « Belgiques » des éditions Ker continue d’ausculter, par la littérature et façon mosaïque, les imaginaires de la Belgique. Elle s’enrichit de quatre nouveaux volumes cet automne, parmi lesquels celui que signe Myriam Leroy.

Il y a (au moins) deux manières d’appréhender un recueil de la collection « Belgiques » : pour ce qu’il nous dit de la Belgique telle que la voit son autrice ou auteur, d’une part, et, d’autre part, pour ce qu’il fait au genre de la nouvelle. Continuer la lecture

Divine aux deux visages

Catherine LOCANDRO, Le portrait de Greta G., Les pérégrines, coll. « Les audacieuses », 2022, 304 p., 19 €, ISBN : 979-10-252-0565-5

locandro le portrait de greta gAprès deux romans pour la jeunesse, Catherine Locandro revient à la littérature générale avec Le portrait de Greta G. Changement de public, mais point de genre : comme auparavant avec le roman pour adolescents Cassius (évocation de Mohamed Ali parue chez Albin Michel, qui a remporté le prix Première – Victor en 2021), ce sont les terres de la biofiction que l’autrice arpente ici. Elle s’attache cette fois à l’icône hollywoodienne Greta Garbo (1905-1990). Continuer la lecture

La rentrée littéraire 2022 : une revue de presse (1)

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

La rentrée littéraire des maisons d’édition françaises a commencé le 17 août. Les romans annoncés pour cette période sont déjà quasi tous disponibles. Après quelque quatre semaines, l’on sent déjà les ouvrages qui ont les faveurs des médias et ceux qui parcourront un chemin plus discret, sinon effacé. 

Quel accueil la presse a-t-elle réservé aux livres des auteurs et autrices belges qui participent à la rentrée littéraire française? Tentative de réponse avec cette revue de presse. Continuer la lecture

Le livre du père

Mehtap TEKE, Petite, je disais que je voulais me marier avec toi, Viviane Hamy, 2022, 256 p., 18,90 € / ePub : 13,99 €, ISBN : 978-2-38140-024-2

teke petite je disais que je voulais me marier avec toiLa rentrée littéraire 2022 accorde une large place aux premiers romans : 90 sur les 345 romans francophones annoncés, selon le décompte de Livres Hebdo. Mehtap Teke est l’une de ces nouvelles plumes à découvrir. Paru aux éditions Viviane Hamy, Petite, je disais que je voulais me marier avec toi conte l’histoire d’un homme qui, dans l’espoir d’une vie meilleure, quitte sa Turquie natale pour l’Europe occidentale.

Le roman est presque entièrement écrit à la deuxième personne du singulier : si la narratrice, une jeune femme, raconte l’histoire de son père, elle la raconte aussi à son père. Et retrace le parcours de vie d’un enfant pauvre né en Turquie, retiré tôt de l’école où il excellait. Arraché à ses rêves intellectuels, il est contraint de travailler dans les champs de coton avec son père, puis de quitter son pays d’origine pour rejoindre l’Europe occidentale, en quête d’une vie meilleure. Là-bas, il besogne sur des chantiers de construction, devient père d’une famille nombreuse. Avec une obsession : offrir à ses filles les possibilités et l’aisance sociale et financière dont il a été privé. Continuer la lecture

Tristane, ma sœur Tristane…

Amélie NOTHOMB, Le livre des sœurs, Albin Michel, 2022, 193 p., 19 € / ePub : 12,99 €, ISBN : 978-2-226-47636-4

nothomb le livre des soeursLauréate du Renaudot 2021 pour Premier sang, Amélie Nothomb ne s’est pas reposée sur ses lauriers : elle inaugure à nouveau la rentrée littéraire cette année. Pour sa trente-et-unième, elle publie Le livre des sœurs aux éditions Albin Michel.

Amélie Nothomb évoque volontiers sa grande proximité avec sa sœur Juliette – laquelle signe elle aussi un livre en cette rentrée, puisqu’Éloge du cheval paraitra début septembre, chez Albin Michel également. Le livre des sœurs ne parle toutefois pas d’Amélie et Juliette, mais de Tristane et Laetitia. L’autrice explore cette année non le terrain de sa propre vie, mais celui de l’imagination, qu’elle définit joliment, dans le hors-série que Lire Magazine littéraire vient de lui consacrer, comme « la réminiscence de ce qui n’a jamais eu lieu ». Continuer la lecture

La rentrée littéraire 2022 : une envie de découvrir

rentree litteraire 2022

Paradoxe du calendrier littéraire : à peine la trêve estivale s’annonce-t-elle qu’il est déjà question de la rentrée. Ce temps fort de l’année éditoriale se prépare évidemment toujours de longue date et c’est aux premiers jours de juillet que l’essentiel des programmes est connu. Les premières sélections pour les prix littéraires d’automne tombent déjà, et Livres Hebdo peut se prêter à son traditionnel décompte : combien d’ouvrages arriveront sur les tables des libraires en août et septembre de cette année ? La surproduction éditoriale, dénoncée chaque année, sera-t-elle forte, très forte ou quasi insoutenable cette fois ?

Beaucoup d’auteurs et autrices belges, qu’ils soient publiés en France ou en Belgique, verront eux aussi leur livre – parfois même leur premier­ livre – paraitre en cette rentrée. Tour d’horizon des ouvrages attendus à partir du 17 août. Continuer la lecture

Âmes et consciences

Francis VAN DE WOESTYNE, États d’âme. Grands entretiens, Impressions nouvelles, 2022, 450 p., 24 € / ePub : 13,99 €, ISBN : 978-2-87449-930-2

van de woestyne etats d ameDans le catalogue des Impressions nouvelles, le genre de l’entretien jouit d’une place de choix. Dès 2001 paraissait en effet un volume dans lequel Alain Robbe-Grillet répondait à Benoit Peeters, suivi plus récemment par Tout le reste est littérature, entretien-bilan de Jacques Dubois mené par Laurent Demoulin, ou encore par les différents volumes de la collection « Caméras subjectives » dans lesquels des professionnels du cinéma évoquent les secrets du métier. Sans oublier, bien sûr, Secrets d’écrivains, enquête sur les entretiens littéraires conduite au moyen… d’entretiens avec des auteurs et des autrices. Continuer la lecture

Défense et illustration de l’humour politique

Charline VANHOENACKER, Aux vannes, citoyens ! Petit essai d’humour politique, Denoël, 2022, 151 p., 16 € / ePub : 11,99 €, ISBN : 978-2-207-16520-1

vanhoenacker aux vannes citoyens petit essai d humour politiqueFigure (re)connue du paysage radiophonique et télévisuel public français, la journaliste-devenue-humoriste belge Charline Vanhoenacker publie Aux vannes, citoyens !, aux éditions Denoël.

Le sous-titre, « Essai d’humour politique », annonce le caractère hybride de l’entreprise. Il s’agit bien d’un essai sur l’humour politique, mais aussi d’une mise en pratique directe de cet humour. Jupitérienne, Charline Vanhoenacker ? Elle pratique en tout cas l’« en même temps » : son propos est sérieux et en même temps la vanne surgit à chaque ligne ou presque. Continuer la lecture

Le cœur grenadin

Pierre ANDRÉ, Elle s’appelait Lucía, Grasset, coll. « Le courage », 2022, 174 p., 17 €, ISBN : 978-2-246-82797-9

andré elle s appelait lucia« Tout a déjà été dit, mais pas par moi » : tel aurait pu être le leitmotiv de Pierre André lorsqu’il écrivait son premier roman, Elle s’appelait Lucía. Le livre, qui parait aujourd’hui dans l’élégante collection « Le courage » (dirigée par Charles Dantzig) des éditions Grasset, raconte une histoire éternelle – celle d’un ravissement amoureux. Continuer la lecture

La fin du noir et blanc

Sarah SEPULCHRE, Dis, c’est quoi le genre ?, Renaissance du livre, 2021, 96 p., 12,90 € / ePub : 7,49 €, ISBN : 978-2507057091

sepulchre dis c est quoi le genreAvec « Dis, c’est quoi ? », la Renaissance du livre s’est dotée d’une pertinente collection de vulgarisation, forte aujourd’hui d’une vingtaine de titres. Récemment, elle s’est enrichie d’un nouveau volume consacré au genre. Il est signé par Sarah Sepulchre.

De la « théorie du genre » dénoncée à grands cris par les tenants de la Manif pour tous aux violences mises en lumière depuis le début du mouvement #metoo, en passant par les polémiques sur la transphobie, réelle ou supposée, de J.K. Rowling, la question du genre fait désormais régulièrement la une de l’actualité. Entendu souvent, défini rarement, le mot « genre » court le risque du flou et de la perte de sens. Dis, c’est quoi le genre ? offre dès lors une mise au point bienvenue. Sous la plume de Sarah Sepulchre, professeure à l’UCLouvain et spécialiste des représentations des hommes et des femmes dans les fictions télévisées, l’ouvrage a le mérite de fournir des informations claires dans un style à la fois accessible et concis. Il s’appuie sur une documentation solide : qui veut approfondir les notions évoquées dans un livre qui se veut surtout une introduction pour public non-averti, pourra se reporter aux nombreuses références mentionnées par la chercheuse. Continuer la lecture