Archives par étiquette : Texte et image

L’espion anglais de La Dernière Heure

Henri VERNES, Singleton. Rendez-vous au Pélican vert, ill. Michel DI NUNZIO, Éditions du Tiroir, 2022, 220 p., 18 €, ISBN : 978-2-931027-54-7

vernes singletonSi Henri Vernes consacra la belle part de sa carrière à Bob Morane, dont il rédigea plus de 200 aventures, nous lui devons aussi des romans indépendants de cette série et oublions trop souvent qu’il est le père d’autres héros. C’est le cas de Luc Dassaut, de Don… et de Robert Barney Singleton. Ce dernier a cela d’intéressant qu’il est l’ainé du fameux commandant Morane et peut dès lors être regardé comme un prototype.

Rendez-vous au Pélican vert est un roman-feuilleton d’abord publié dans le journal La Dernière Heure, en 1950. Vernes le signa sous un pseudonyme américanisé : Lew Shannon. Il faut attendre 1991 pour que ce roman reparaisse en volume et sous la signature d’Henri Vernes, aux éditions Lefrancq, mais il est alors doté d’un titre alternatif, Drôle de business. Continuer la lecture

L’aventure c’est l’aventure

Henri VERNES, Palomita Paloma, ill. André TAYMANS, Éditions du Tiroir, 2022, 224 p., 18 €, ISBN : 978-2-931027-53-0
Henri VERNES, Les rescapés de l’Eldorado, ill. Vincent GRIMM, Éditions du Tiroir, 2022, 160 p., 18 €, ISBN : 978-2-931027-55-4

vernes palomita palomaDeux collègues de Bob Morane ont été réédités cet été : les gros-bras Luc Dassaut avec Les rescapés de l’Eldorado et Don avec Palomita Paloma. Soit deux romans de pure aventure sortis des Éditions du Tiroir ; bien nommées en l’occurrence. Leur catalogue est de BD et ces deux textes d’Henri Vernes, agrémentés de quelques dessins en pleine page, y trouvent aisément leur place. D’autant qu’André Taymans, co-fondateur des éditions et auteur des illustrations de Palomita Paloma remplit un vœu de collaboration vieux de vingt ans.

Palomita Paloma était l’âme damnée de Carmillo Esperanto. Une seule différence entre les deux : des deux elle était la plus féroce. On la disait belle comme le jour, avec une âme aussi noire que la nuit. Une fanatique. Communista hasta el fondo del vagino, disait-on d’elle. Continuer la lecture

André Stas ou le spadassin passe-murailles

André STAS (textes) et Benjamin MONTI (dessins), Bref caetera, Pierre d’alun, coll. « La petite pierre », 2022, 64 p., 15 €, ISBN : 978-2-87429-124-1
Raoul VANEIGEM (textes), André STAS (collages), Adages, Pierre d’alun, coll. « La petite pierre », 2022, 64 p., 15 €, ISBN : 978-2-87429-123-4

Stas monti bref caeteraOn peut rire aux larmes, et de tout, et de rien… mais pour rédiger un traité de savoir-rire, il faut dénicher l’arme et l’avoir bien en main. L’entretenir. Depuis plus de quatre décennies, André Stas, « ce chiffonnier muni de son crochet » – comme le décrivait en 1981 Scutenaire dans sa préface à une exposition de collages au Salon d’Art, chez Jean Marchetti – a toujours trouvé matière à confectionner ses flèches et couteaux, aiguisés, effilés, enduits d’un secret mélange de curare, de houblon et d’eau de Spa, pour atteindre ses cibles. Les collages de Stas, nés dans la parfaite connaissance de ses prédécesseurs surréalistes, ont acquis très vite une autonomie personnelle, que Jacques Lizène définissait comme « des enluminures libres ». À la fois absurdes, drolatiques, parfois féériques et souvent sensuelles voire sexuelles, mais sans illusions : Stas est impitoyable à l’égard de lui-même et de ses semblables. Cet homme ne s’épargne pas, pas plus que ses collages au scalpel n’épargnent le monde qui l’environne. On cite à nouveau Scutenaire : un collage de Stas, c’est « comme si une éponge morte et saturée d’une eau sale redevenait une créature marine, vivante et fraîche, encore que parfois effrayante. » Continuer la lecture

L’esquive

Jean-Louis SBILLE (auteur) et Kikie CRÊVECŒUR (illustratrice), Pains perdus, Pierre d’alun, coll. « La petite pierre », 2022, 64 p., 15 €, ISBN : 9782874291210

sbille crevecoeur pains perdusPains perdus De prime abord, le titre choisi pour le trente-sixième carnet de la collection « La Petite Pierre » chatouille les souvenirs. Quelques tranches (rassises ou briochées, selon), des œufs, du lait, du beurre, du sucre ; la promesse d’un mets saupoudré de doux réconfort. Cependant, l’élan régressif est vite renvoyé dans les cordes : sur la couverture couleur sang, en impression argentée, se détache l’image d’un gant et d’un sac de boxe. Les pains se font alors gnons, le beurre colore les yeux de noir. Et c’est bien du sport de combat dont il s’agira car, dès la première page tournée, Kikie Crêvecœur plante le décor (un ring) et la chromatique (noir, blanc, rouge). Continuer la lecture

Quand la montagne joue à cache-cache

David WAUTIER, Montre-toi, montagne, Diplodocus, 2022, 48 p., 13,90 €, ISBN 9 : 79-10-94908-30-3. Dès 4 ans.

wautier montre toi montagneIl n’y a pas que la mer en été. La montagne a ses adeptes, qui la choisissent comme destination de vacances ou qui, comme David Wautier, aime s’arrêter devant ses paysages grandioses pour en rendre la beauté insondable dans ses peintures. Voici un album jeunesse qui combine à merveille l’univers de l’enfance, un texte proche du vécu et l’art de l’aquarelle.

Les parents de la petite Jana, qui a une sympathique bouille semblable aux figures des héroïnes de mangas, ont opté cette année pour cette destination. L’album franchit les différentes étapes pour y parvenir car, la montagne, ça se mérite. Chargement de la voiture, traversée de la ville, péages et embouteillages, pique-nique sur une aire d’autoroute, père et mère qui se relaient à la conduite… C’est certain : nombre de parents, voire d’enfants, retrouveront dans ces débuts de vacances le goût du vécu. Continuer la lecture

Ikko et Gervais

Bernadette GERVAIS, Ikko et le cadeau, Les grandes personnes, 2022, 11 p., 9,50 €, ISBN : 9782361936624
Bernadette GERVAIS, Ikko et la lune, Les grandes personnes, 2022, 11 p., 9,50 €, ISBN : 9782361936617

gervais ikko et la luneDeux nouvelles aventures d’Ikko, petit ours blanc sorti de l’imagination de Bernadette Gervais, viennent rejoindre les deux précédentes (Ikko et les coquelicots, Ikko et le coquillage), qui étaient sorties en 2018. Nous voici donc avec 1, 2, 3, 4 petits ouvrages carrés tout en carton, aussi tendres qu’adorables. L’ourson y est représenté dans de courts récits autour du quotidien, en relation avec Mamako, qui fait office de figure maternelle. Continuer la lecture

Du geste graphique et poétique

Un coup de cœur du Carnet

Pierre-Yves SOUCY et Olivier SCHEFER, Vertiges de la main, Lettre volée, 2022, 80 p., 18 €, ISBN : 9782873175641

soucy schefer vertiges de la main« Que fait un poète lorsqu’il dessine ? ». Par sa question inaugurale, Olivier Schefer interroge avec brio les créations graphiques de Pierre-Yves Soucy en les confrontant aux créations poétiques. Dans les dessins au fusain, dans le dynamisme des traits, les frottages, les précipités de strates, notre œil perçoit une poétique des traces, des empreintes et des échos. En poésie et dans les arts plastiques, graphiques, Pierre-Yves Soucy se livre à une exploration des interstices. Creusant, laissant affleurer les signes, les formes, à tout le moins leur ébauche, il travaille sur l’inchoatif et l’estompement, dans le respect des matières (matière des mots, matière du visible, des traits) qu’il approche, que la main et que l’œil écoutent. Continuer la lecture

La Poésie, partout

Jean-Louis MASSOT (auteur) et Thomas VENET (graphiste), Aussi les gens, Centre de Créations pour l’Enfance de Tinqueux, coll. « PetitVA ! », 2022, 40 p., 5 €

massot aussi les gens 2Elle est celle qui exige, qui s’apprivoise, qui s’esquive, qui invite, qui unit, qui exalte, qui sonde, qui illumine. Dans un même mouvement multiple. Elle est celle qui marche sous la pluie, « indifférente aux éclairs qui froiss[ent] le ciel », et qui ignore la proposition de protection. Celle qui ouvre le capot d’un minibus bleu et le remet en état de marche, offrant au voyageur, statique et mélancolique, l’opportunité de se reconnecter au mouvement. Celle qui repousse les contours du monde, qui enrobe les terrasses d’une authentique douceur lisboète. Celle dont le baromètre du bien-être se niche dans le ventre d’un chien réclamant des caresses. Celle qui se fait silence, parfois, quand l’impuissance l’étreint, devant accidents et catastrophes. Celle qui accompagne la mortelle chute des feuilles, avec plus de retenue toutefois que les marronniers. Celle qui ressent la nostalgie d’une enfance autour de grains de café invisiblement moulus. Elle est celle qui se décèle dans un geste, une lumière, un sentiment, une onde. Dans le quotidien ou le sublime, elle est celle qui anime les âmes, qui tisse des fils invisibles, qui éclaire ou obscurcit. La Poésie, partout. Continuer la lecture

Deux poignées de poèmes

Pierre CORAN & Carl NORAC, Une seconde, papillon !, Rue du monde, coll. « Une poignée de poèmes », 2022, 36 p., 9,50 €, ISBN : 9782355046896
Françoise LISON-LEROY, Poèmes cueillis dans la forêt de vos yeux, Rue du monde, coll. « Une poignée de poèmes », 2022, 36 p., 9,50 €, ISBN : 9782355046902

coran et norac une seconde papillonDeux petits livres de poésie pour la jeunesse viennent de paraitre aux éditions Rue du monde. Le premier, Une seconde, papillon !, est écrit à quatre mains par deux poètes de la même famille, Pierre Coran et son fils Carl Norac. C’est un événement, puisqu’il s’agit pour eux d’une première expérience collective d’écriture partagée. Habités par une inspiration commune, ils captent la poésie dans chaque instant de la vie véritable et essentielle. Puissamment positifs, les poèmes évoquent le temps qui passe, le hasard, la réalité, l’enfance, le rêve. Au fil des pages, s’écrit un dialogue unique et poétique entre un père et son fils, une transmission de ce qu’il faut regarder intensément et rêveusement pour appréhender le visible : Continuer la lecture

Pour peindre le portrait d’une poète-oiseau…

Patrick DEVAUX et Martine ROUHART, Mouvances de plumes, Ill. de Catherine Berael, Préface de Anne-Marielle Wilwerth, Coudrier, 2022, 52 p., 16 €, ISBN 978-239052-032-0

devaux rouhart mouvances de plumesDans l’ « avant-lire » qui ouvre le recueil paru aux éditions Le Coudrier, Anne-Marielle Wilwerth cite opportunément Chateaubriand : Les poètes sont des oiseaux : tout bruit les fait chanter. Les (trop rares) illustrations de Catherine Berael nous donnent à voir de ces oiseaux quelques crayonnés, de rouge et de noir, composés dans ces attitudes qui sont familières et que certains poèmes évoquent.

Patrick Devaux et Martine Rouhart déposent dans ce volume allègre et heureux, feuille à feuille, des poèmes composés à quatre mains. Quatre mains enlacées, complices, solidaires de l’émotion poétiques : elles ne sont pas identifiées. Au lecteur de tenter le jeu d’attribuer à l’une ou à l’autre telle ou telle fulgurance, telle ou telle image verbale, telle ou telle évocation. Il lui faudra beaucoup de familiarité avec l’œuvre de l’un, Patrick Devaux et de l’autre, Martine Rouhart, pour redistribuer les cartes et signer d’un seul nom l’une ou l’autre de ces mouvances. On aimerait savoir comment les affinités complices  ont orchestré les papiers / aux regards / d’encre. Continuer la lecture

De l’amitié, sa belle tessiture…

Philippe COLMANT et Philippe LEUCKX, Frères de mots, Coudrier, 2022, 90 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-030-6

colmant leuckx freres de motsPhilippe Colmant  et Philippe Leuckx se sont rejoints dans un volume écrit à quatre mains, orné de photographies en noir et blanc. Le titre Frères de mots se justifie d’emblée : rien n’indique auquel des deux Philippe attribuer tel ou tel poème. L’auteur des photographies, paysages de forêts et chemins de campagne enneigés, n’est pas davantage identifié dans ce recueil paru aux Éditions Le Coudrier.  C’est bien d’un entrelacement délibéré qu’il s’agit pour ces deux poètes, excluant que l’un se prévale d’une image fût-elle stylistique ou argentique.

Chaque poème donne à cette complicité un éclairage fraternel, d’autant plus intense que l’un et l’autre se retrouvent dans chaque mot déposé dont ils se dépossèdent. Y a-t-il échange plus profond que celui-ci, entre deux artistes, mêlant leur encre, rendant de l’amitié/ sa belle tessiture ?  Chaque page du recueil évoque avec une puissance que Montaigne – dont on sait les pages inoubliables que lui inspira la mort de son ami La Boétie –  ne récuserait pas, la force de l’amitié qui irradie de ces Frères de mots. Cette amitié sans laquelle semer le ciel/ reste hors de portée est déclinée en quatre-vingts variations évoquant le partage (partager la sente/et la mie du poème), la fidélité (de la main qui offre / tu sais cette sève / du don qui fait grandir) la communauté de la poésie (Et nos rimes fleurissent / Dans le vase de la vie), le silence bienvenu (Les portes béent / sur les mots / pleins de nos silences). Continuer la lecture

La machination Bulldozer

Aliénor DEBROCQ (autrice) et Evelyne MARY (illustratrice), Bulldozer, CotCotCot, coll. « Combat », 2022, 76 p., 13,5 €, ISBN : 978-2-930941-39-4

debrocq mary bulldozerQuel beau projet que celui de la nouvelle collection « Combat » de CotCotCot éditions, qui entend proposer aux jeunes de 10 à 15 ans des romans engagés « dont la devise est combattre maintenant pour construire demain ». Avec Bulldozer, second roman de la collection, Aliénor Debrocq (au texte) nous fait arpenter l’univers de Detroit, la ville du Michigan (USA). Elle nous permet d’en découvrir les enjeux et combats grâce au regard de sa narratrice, jeune fille d’une quinzaine d’années qui, le temps du récit, s’éveille autant à la vie sentimentale qu’à la nécessité d’une action militante et de résistance. Continuer la lecture

Des mots qui déjouent

Marc DUGARDIN, Antoine DUGARDIN, Psaume, passant, Chat polaire, 2022, 82 p., 12 €, ISBN : 978-2-931028-19-3

dugardin psaume passant 2Marc Dugardin, avec la complicité de son fils à la photographie – Antoine Dugardin – ouvre une fenêtre sur l’activité d’écriture par l’intermédiaire d’un Psaume, passant publié aux éditions du Chat polaire. Ouvrage étrange qui se veut prière, Psaume, passant ne s’adresse pourtant à aucun dieu, comme un appel lancé dans un vide métaphysique. Empruntant sa mélodie à la poésie et la narration d’un « je » vivant, pensant, écrivant au genre du récit, Marc Dugardin permet ici « l’irruption du monde dans le corps du texte ». Continuer la lecture

Au féminin de la troisième personne

Aliette GRIZ, FLISE, Plier l’hier, Tétras Lyre, 2022, 82 p., 16 €, ISBN : 9782930685618

griz flise plier l hierDans Plier l’hier, recueil poétique publié chez Tétras Lyre et illustré par Flise (artiste plasticienne établie à Paris), Aliette Griz s’adonne à une poésie militante entièrement rédigée au féminin de la troisième personne dans ce qu’elle nomme « […] un reportage / D’écorché·e·s aligné·e·s / Dans les salles d’attentes ». La préface de l’ouvrage, signée par le collectif Les Quenouilles auquel appartient l’autrice, parle, quant à elle, « [d’]images comme des plans qui se succèdent » et proclame : « La narration ne compte pas. Out le plan-séquence. Plier l’hier pour faire bouger les instantanés et l’image d’Épinal ». Comprenons par ces affirmations que chaque poème se compose d’images apposées les unes aux autres afin de former un tout cohérent et signifiant tandis que, de son côté, le recueil, fait de vers libres ou de poèmes en prose, progresse par fragments. Continuer la lecture

Un matin qui ne prenne pas l’encre

Jacques LACOMBLEZ, Blanc sommeil, avec dix dessins de Georges-Henri Morin, Quadri, Bruxelles, 2021, 36 p., 25 €

lacomblez blanc sommeilFigure majeure du groupe surréaliste « Phases » d’Edouard Jaguer en France, proche de Breton et des surréalistes parisiens dès les années 1950, créateur à Bruxelles de la revue Edda, Jacques Lacomblez a longtemps mené sa barque dans une semi-solitude mais pas sans amitiés, se tenant à bonnes encablures, en perspective éloignée (et souvent conflictuelle) du groupe surréaliste bruxellois de Tom Gutt. Autres temps, autres enjeux. Continuer la lecture

Devenir-Un-Indien

Sandra DE VIVIES, Vivaces, La place, 2021, 96 p., 15 €, ISBN : 978-2-9602918-0-3

de vivies vivacesEn novembre 2021, Sandra de Vivies publiait son premier livre : une collecte de récits dits photosensibles réunis sous le titre de Vivaces. L’ouvrage est paru aux éditions La place, une jeune maison d’édition bruxelloise puisqu’elle présente deux titres à son catalogue : Vivaces, bien entendu, et Où est ma maison de Haleh Chinikar. Les éditions La place annoncent qu’elles « accompagnent l’exploration, le doute, les textes qui en portent les traces de même que les formes frontalières ou hybrides : récit texte-image, prose poétique, français mâtiné d’une autre langue, etc. » Continuer la lecture