Archives par étiquette : Texte et image

Ce qui aurait pu ne pas être

Un coup de cœur du Carnet

ZABUS et HIPPOLYTE, Incroyable !, Dargaud, 2020, 200 p., 21 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9782205079654

zabus et hippolyte incroyableComme tous les petits garçons belges du même âge, Jean-Loup, 11 ans, vit une vie rythmée par son quotidien à l’école. Comme tous les garçons de son âge ? Pas si sûr… Car s’il est curieux (et curieux de tout), il est également curieux dans le sens… « bizarre ». C’est que Jean-Loup compte sans cesse : 60 points pour éviter les lignes blanches du passage clouté, mais davantage pour une traversée les yeux fermés et sans respirer. S’il manque son coup, il faudra recommencer. 200 points pour ne pas avoir pensé à maman à qui il vient de penser pourtant. Et recommencer. Et se tapoter le bout du nez. Le quotidien de Jean-Loup est jalonné de rituels et de pensées envahissantes, fameux TOCs qui l’empêchent de vivre comme les autres et qui le conduisent à se réfugier dans l’imaginaire. Continuer la lecture

La chaleur de l’Ours

Un coup de cœur du Carnet

Ludovic FLAMANT (auteur) et Sara GRÉSELLE (illustratrice), Bastien, ours de la nuit, Versant Sud jeunesse, 2021, 48 p., 14,50 €, ISBN : 978-2-930938-27-1

flamand greselle bastien ours de la nuitSelon certaines croyances et traditions, tout humain est lié à un animal-totem (parfois même à plusieurs) dont il peut percevoir des signes dans la réalité visible, mais qu’il ne peut rencontrer que dans le monde invisible, celui des rêves, des voyages chamaniques et autres méditations de l’inconscient. L’artiste Sara Gréselle a peut-être trouvé le sien au détour d’un songe prémonitoire, flottant autour d’elle après son réveil et évoqué à son comparse Ludovic Flamant : elle illustrait un album intitulé Bastien, ours de la nuit. Ce titre, oniriquement puissant, n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd et son écho persistant a mené à une merveilleuse réalisation graphico-textuelle éponyme. Continuer la lecture

Avant 8h15

Un coup de cœur du Carnet

Didier ALCANTE, Louis-François BOLLÉE et Denis RODIER, La bombe, Glénat, 2020, 472 p., 39 € / ePub : 17..9 €, ISBN : 978-2344020630

alcante la bombeLe 6 août 1945 à 8h15, le bombardier B-29 Enola Gay largue l’équivalent de 20 000 tonnes de TNT sur Hiroshima. Les conséquences de la bombe atomique à Hiroshima et, trois jours plus tard, à Nagasaki, furent terribles. Récit d’un coude-à-coude haletant mettant en présence les puissances internationales de l’époque, La bombe entraîne le lecteur dans les différentes étapes de la course à l’armement qui conduisit d’abord à l’essai Trinity puis à la destruction des deux villes. Continuer la lecture

Audiard-Simenon

Un coup de cœur du Carnet

Michel Audiard – Georges Simenon, Scénarios présentés et édités par Benoît Denis, Institut Lumière et Actes Sud, 2020, 926 p., 35 €, ISBN : 9782330141035

michel audiard georges simenon scénariosLa parution de Michel Audiard – Georges Simenon, des scénarios Le sang à la tête, Maigret tend un piège, Le président, souverainement commentés, introduits par Benoît Denis, signe un triple événement, tout à la fois éditorial, intellectuel et simenonien-audiardien. Préfacé par Jacques Audiard, postfacé par Bertrand Tavernier  (qui dirige avec Thierry Frémaux la collection Institut Lumière/Actes Sud), ce volume magnifiquement présenté, illustré par une riche iconographie, nous convie à un voyage jusqu’ici peu abordé par les chercheurs et la critique : l’association Audiard-Simenon, la manière dont Audiard, fin connaisseur de l’œuvre de l’auteur de Maigret, s’est emparé de l’univers simenonien pour l’adapter, le scénariser ou le dialoguer. Directeur du Centre d’études Georges Simenon de l’Université de Liège, professeur de littérature, auteur d’essais marquants sur Sartre, la littérature belge, ayant dirigé avec Danielle Bajomée le volume Pierre Mertens. La littérature malgré tout, Benoît Denis livre un travail éditorial magistral, signe une introduction, des commentaires qui, par leur puissance de feu, forcent l’admiration. Continuer la lecture

La plus haute tour

Anne-Marie DERÈSE, La Belle me hante, Préface d’Anne-Michèle Hamesse, Illustrations de Michel Cliquet, Coudrier, 2020, 111 p., 18 €, ISBN : 978-2-3905-2010-8

derese la belle me hanteLa féminité est, plus que jamais, le creuset de la plupart des livres qui paraissent aujourd’hui…Une féminité transfuge, abusée, déclarée, revendiquée, guerrière… Les études de genre veulent rebattre les cartes  des identités, les lignes d’horizon de notre humanité.

La poésie enchérit chaque jour là aussi, dans ces zones de trouble et de quête. Aux éditions Le Coudrier, c’est une des matières premières des  autrices et auteurs maison. Continuer la lecture

Être soi, joyeusement

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Ni l’un ni l’autre, Casterman, 2020, 32 p., 15,90 € / ePub : 10.99 €, ISBN : 9782203207578

Ni l’un ni l’autre, le dernier album d’Anne Herbauts est joyeux, entrainant, et une vraie déclaration d’indépendance des jeunes enfants auxquels il s’adresse. Eux qui sont souvent comparés à papa ou maman (dont ils auraient les oreilles, le nez ou le caractère), définis par ceux-ci, étiquetés malgré eux, se développent pourtant en tant qu’individus dotés d’une personnalité qui n’appartient et ne ressemble qu’à eux. Et c’est ce que nous rappelle cet album tout en couleurs. Continuer la lecture

Le parent, l’étiolement

Claire PONCEAU, L’enfant, l’étoilement, Photographies France Dubois, Éléments de langage, 2020, 149 p., 20 €, ISBN : 978-2-930710-20-4

ponceau l enfant l etoilementL’enfant n’a pas été conçu non, ce n’était pas prévu, je n’ai jamais prévu beaucoup de choses. Prendre un sac, pour les courses, le nombre de culottes correspondant au nombre de journées plus deux, oui. Je n’ai pas conçu l’enfant. Avec l’enfant, il a tout fallu concevoir.

Le prénom et le sexe de cet enfant viendront plus tard. Quand l’enfant n’est pas voulu, il est possible de protéger ses sentiments en s’imposant une distance par rapport au sujet ; alors traité plutôt comme objet. D’un point de vue littéraire, la plume permet d’en parler à la troisième personne, cela aide. Cependant, la proximité et le trouble sont si grands qu’ils remettent tout en cause grammaticale, lexicale, syntaxique. Continuer la lecture

Pé aime

Un coup de cœur du Carnet

Olivier , Poétique de l’amant, Bozon2x, 2020, 116 p., 20 €, ISBN : 978-2-931067-05-5

olivier pe poetique de l'amantLe trajet d’Olivier Pé de la peinture vers la photographie a été déterminé par la perte d’un atelier qu’il occupait depuis vingt ans. Imaginez un artiste qui doit dès lors se remettre en complète question ; médium compris. Or il a 1500 photos dans son ordinateur qui l’attendent, essentiellement prises avec son smartphone. Il en extrait peu à peu 300, les imprime, les place au mur du salon et laisse un trimestre les déplacer au rythme d’une mélodie intérieure lente, dont ses doigts se font le silencieux chef d’orchestre, jusqu’à n’en retenir qu’une centaine. Continuer la lecture

Poèmes en trois temps

Martine ROUHART, Dans le refuge de la lumière, Bleu d’encre, 2020, 54 p., 12 €, ISBN : 978-2-930725-32-1

rouhart dans le refuge de la lumiere

Premier dessin après trois poèmes : une femme s’éloigne dans la campagne et l’herbe écrit des mots de loin en proche, depuis l’horizon jusqu’à l’avant-plan. Je marche / en écrivant des phrases / qui se composent / se décomposent / comme la calligraphie / des oiseaux / dans le bleu.

Deuxième dessin après vingt-trois poèmes : un arbre s’effiloche dans la page et le vent invente des mots depuis le tronc jusques au sol. Elles chantent lentement / assoupies / comme des pensées / les feuilles dorées / étincelles d’un soleil attardé. Continuer la lecture

La foi, la poésie

Colette NYS-MAZURE, Lettre d’Atonie, Encre originale de Robert Lobet, Jacques Brémond, coll. « Les petites lettres », 2020, ISBN : 978-2-915519-95-2

Colette NYS-MAZURE,Anne LE MAISTRE, Chaque aurore te restera première, Atelier des noyers, 2020, ISBN : 978-2-490185-43-6

nys mazure chaque aurore te restera premiereUn livre d’artiste est toujours une rencontre. Ce pourquoi il n’est pas seulement un objet manufacturé unique, mais aussi un rapport sensible entre au moins, à l’origine, deux mondes, si pas trois : ceux de l’auteur, de l’artiste plasticien, de l’éditeur… Donner une définition de ce qu’est un livre d’artiste n’est pas chose facile : Pierre-André Benoit – un poète, peintre, illustrateur, graveur, typographe, imprimeur, éditeur d’art (1921-1993) – soutenait que le livre d’artiste peut revêtir de multiples formes et qu’il s’agit « d’un livre, voire dans certains cas un livre-objet, édité/créé à peu d’exemplaires, voire à tirage unique, très souvent réalisé de manière artisanale et généralement diffusé hors des circuits classiques de distribution, même souvent par l’auteur lui-même (…) Il est le résultat de la rencontre entre la pensée originale d’un artiste et son imagination au niveau des formes, de la présentation, des possibilités d’impression ou de reproduction, du papier, des matières… Ce livre présente en effet des savoir-faire et des productions extrêmement différentesContinuer la lecture

Un amour fantasmé

Chantal DELTENRE, Où part l’amour, avec des photos de l’autrice, MaelstrÖm, 2020, 278 p., 15 €, ISBN : 9782875053671

deltenre ou part l amour« Photographier, c’est écrire avec la lumière. »

« Un paysage aimé ne vous quitte jamais. Même à des kilomètres et des années de distance, un paysage, c’est d’une fidélité inébranlable. »

Par petites touches fines et sensibles, Chantal Deltenre, écrivain, ethnologue, amateur passionné de photographie – ses clichés évocateurs jalonnent son dernier livre – nous rend proche, presque chère, son héroïne. Continuer la lecture

Nues

Un coup de cœur du Carnet

Jacques RICHARD, Nues, ONLIT, coll. « ONLIT Mini », 2020, 80 p., 8 €, ISBN : 9782875601261

richard nues« Nues, en pied et grandeur nature. De face », les yeux plongés dans ceux de l’artiste. Toiles de mêmes dimensions, supports de qualité identique, toujours de la peinture à l’huile. Pas de décor. Et un « travail d’un réalisme précis, mince et sans effets ». Voilà comment Jacques Richard a peint plusieurs femmes entrant dans la jeunesse ou la quittant, trop maigres ou trop charnues, rétives ou généreuses, inconnues ou familières, maniérées ou naturelles. De son regard parfois gêné et intransigeant, Richard les a dévisagées, contemplées sans désir, observées (face à face ou sur papier glacé) avec « l’urgence patiente d’un ours pêchant au bord de la rivière » ; il a guetté leur apparition et a reconstitué cette impression tout en fugitivité et subjectivité pour qu’elles demeurent « quelqu’un ». Une démarche pleine qui s’inscrit dans la durée, le respect et la méthode. Continuer la lecture

Plume et pinceau à l’unisson

Rose-Marie FRANÇOIS et Charles DELHAES, L’écho du regard, Tétras lyre, 2020, 76 p., 16 €, ISBN : 978-2-930685-53-3

francois delhaes l echo du regardDans un ouvrage de format carré pour accueillir l’impression très soignée des œuvres en portraits, paysages, cercles et carrés de Charles Delhaes, Rose-Marie François en enregistre L’écho du regard, sous la forme de poèmes attentifs et sensibles, exposés vison-visu, à savoir un poème par œuvre et double page. Chaque toile du peintre lui a inspiré quelques vers agissant comme le départ et la destination, l’aller et le retour : de multiples va-et-vient, de joyeuses connivences et collaborations nous dit l’introduction du livre et qui font autant de ponts invisibles entre l’image et le texte, entre le texte et l’image, entre les deux auteurs. Continuer la lecture

Immersion poétique dans une aire polaire

Giulia VETRI, Là où tout est blanc, Grandes personnes, 2020, 44 p., 20 €, ISBN : 9782361936112

vetri la ou tout est blancLà où tout est blanc s’ancre au cœur de l’Antarctique, que l’auteure et illustratrice Giulia Vetri a déjà exploré dans un album éponyme pour la jeunesse (Antarctique – expéditions en terre inconnue, La Martinière Jeunesse, 2018) et, antérieurement, dans un projet-livre imagé muet (90° Sud, non publié) dont s’inspire le présent album réalisé à la fin de son cursus académique artistique à Urbino sous la supervision de l’artiste américain Steven Guarnaccia.   Continuer la lecture

Bousculades lettrées

Jacques PERRY-SALKOW et Laurence CASTELAIN, Anagrammes dans le boudoir, illustrations Stéphane Trapier, Actes Sud, 2020, 15 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-330-14088-5

perry-salkow castelain anagrammes dans le boudoirLe mot « anagrammes » vient du grec ancien anagramma, « renversement de lettres ».
Les anagrammes changent l’ordre des lettres d’un ou de plusieurs mots pour en former de nouveaux. De cette pirouette jaillit alors un sens caché, pour le plus grand plaisir des pêcheurs de perles. Avoir le feu sacré pour l’anagramme, c’est la rendre farceuse, trouver du cœur dans la douceur, cueillir les roses de la vie sous les averses de soleil et voir par-delà les nuages noirs des anges nus, le soir.
 

Par ces quelques phrases liminaires, qui offrent déjà une mise en jambe (en grasses), les auteurs posent l’ambition de l’exercice qu’ils déclinent au fil des pages dans le champ limité des relations amoureuses. Continuer la lecture

Fragment d’Éden… à croquer !

Un coup de cœur du Carnet

Jacques DE DECKER, Suzanne à la pomme, mis en images par Maja POLACKOVA, Maelström, 2020, 71 p., 12 €, ISBN : 978-2-87505-364-0

de decker suzanne a la pommeLe plus chouette dans ce travail, c’est l’horaire. (…) c’est cool (…) Le quartier du Sablon est sympa aussi, il y a plein de boutiques dans les environs (…). 

Dès la première page, Jacques De Decker adopte un langage simple, familier, et nous projette dans un monologue intérieur, qui s’étendra jusqu’au terme du micro-roman : une jeune femme nous raconte une tranche de vie, elle semble se construire, se reconstruire, autour de son nouveau travail, la surveillance d’une galerie d’art. Continuer la lecture