Archives par étiquette : bande dessinée

« Auprès de son arbre… »

Émilie SAITAS, L’arbre de mon père. Mémoire d’une famille grecque en Égypte (1948-1955), t. 1, Cambourakis, 2018, 93 p., 20€, ISBN : 978-2366243253

Bruxelles, 2013, une pièce peuplée de livres, de plantes et de photographies. Un homme aux cheveux gris souris, de petites lunettes juchées sur son nez, pointe du doigt un garçonnet au centre d’un cliché en noir et blanc : « Alors, là, c’est moi dans les bras de ma mère. Elle m’appelait Kostaki. Ça veut dire petit Kosta en grec. » Avec son autre index, sur une carte cette fois : « Et tu vois ce petit point-là ? C’est Mansourah, ma ville. » C’est ainsi que débute l’exploration de l’histoire familiale des Saitas, sous les crayons d’Émilie et à travers les mots de son père, un Grec ayant grandi dans l’Égypte nassérienne. Continuer la lecture

Petites sorcelleries urbaines

Tiffanie VANDE GHINSTE, Dryades, La Boîte à Bulles, 2018, 88 p., 16 €, ISBN : 9782849533079

Yasha travaille dans une librairie bruxelloise. Entre son patron qui se mêle un peu trop de ses affaires et son coloc qui n’est jamais là, elle déprime.

Semblant tout droit sortie d’un conte de fées, Rubica débarque à Bruxelles avec son sac-à-dos, fuyant l’ogre qui l’enfermait dans une relation étouffante. Continuer la lecture

Road-movie maraicher

Étienne BECK & Jonvon NIAS, Le GRRAAOU, Frémok, 2018, 168 p., 23 €, ISBN : 9782390220053

C’est un petit ovni de la bande dessinée que nous livrent Jonvon Nias et Etienne Beck. Rien d’étonnant puisque l’album est publié au Frémok, une plate-forme éditoriale qui a l’habitude de proposer des œuvres hors normes, dont l’audace graphique ou narrative ambitionne de renouveler le genre et d’en bousculer les codes, ce qui est le cas ici. Continuer la lecture

Un prix pour Max de Radiguès

Max de Radiguès

Max de Radiguès

Le Belge Max de Radiguès a reçu le prix SNCF du polar dans la catégorie bande dessinée pour son album Bâtard, paru en 2017 chez Casterman. Le livre avait précédemment reçu le prix des Lycéens au festival d’Angoulème.


Lire aussi : Parcours de Max de Radiguès – au service du récit (C.I. n° 199)


Continuer la lecture

Décès de William Vance

-

William Vance

Le dessinateur de bande dessinée William Van Cutsem, alias Vance, est décédé le 14 mai 2018. Né à Anderlecht le 8 septembre 1935, il a commencé sa carrière de bédéiste au journal Tintin, après des études à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et un passage par la publicité. Continuer la lecture

Le Prix Diagonale : trois lauréats et des changements en vue

cinq branches de coton noirCréé à Ottignies-Louvain-la-Neuve en 2008 (ville où il est toujours remis aujourd’hui) en partenariat avec le journal Le Soir, le prix Diagonale est dédié à la bande dessinée. Ses organisateurs sont en effet partis du constat que la Belgique, foyer majeur du Neuvième Art, n’offrait guère de récompenses prestigieuses aux créateurs qui ont pourtant fait sa réputation dans le monde entier. Le Prix Diagonale se décline en trois catégories :

  • Le prix DIAGONALE, Grand Prix du jury, récompense un auteur de BD pour l’ensemble de son oeuvre ;
  • Le prix de la Ville d’Ottignies récompense le meilleur album de l’année ;
  • Le prix de la Province du Brabant wallon récompense la meilleur série de l’année.

L’édition 2018 s’est tenue ce 4 mai, dévoilant les lauréats des trois catégories, mais aussi des changements à venir.  Continuer la lecture

Une jeunesse à table et aux fourneaux

Benoît PEETERS, Aurélia AURITA, Comme un chef, Casterman, coll. « Écritures », 2018, 216 p., 18,95 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9782203146754

peeters aurita comme un chef.jpgBenoît Peeters est un intellectuel de multiples talents. Écrivain, critique, biographe (Hergé, Paul Valéry, Jacques Derrida), éditeur, co-auteur des célèbres Cités Obscures avec François Schuiten, il est aussi, ce que l’on savait peut-être moins, un authentique gastronome – tant en dégustation qu’en préparation. Peut-être inspiré par Le gourmet solitaire de Jirō Taniguchi dont il est friand, il publie chez Casterman, dans la collection culte « Écritures », Comme un chef, une autobiographie culinaire sous forme de roman graphique avec, aux dessins, Aurélia Aurita, bien connue pour Fraise et chocolat, bande dessinée autofictive et érotique. Continuer la lecture