Archives par étiquette : Francine Ghysen

La danse, force de vie

Louisa de GROOT, Relève-toi et danse. Récit biographique de Chantal-Iris Mukeshimana, Préface de Colette Braeckman, Memory, 2020, 244 p., 18 €

L’histoire de Chantal-Iris Mukeshimana, Relève-toi et danse, s’ouvre sur les images d’une enfance heureuse, rythmée par les saisons, dans un village du Rwanda,  au sein d’une famille de quatre enfants dont la mère est l’âme.

Première douleur : la mort de sa sœur aînée, Kakouzé.

Première épreuve : la soudaine paralysie de ses jambes. Polio, diagnostiquent les médecins de l’hôpital de Rilima. Continuer la lecture

Un roman coloré sur fond d’histoire

Paul G. DULIEU, Louvain brisé, Traverse et. Couleur livres, 2020, 228 p. 19 €, ISBN : 9782930783338

Le livre de Paul G. Dulieu, Louvain brisé, nous reporte au temps tourmenté de la scission de l’Université catholique de Louvain, les francophones se trouvant exilés de Leuven et appelés à fonder, en terre romane, Louvain-la-Neuve. Continuer la lecture

Croire, serait-ce prendre son envol ?

Vincent FLAMAND, Quand Dieu s’efface…, Préface d’Emmanuel Carrère, Éditions Jésuites, coll. « Fidélité », 2019, 108 p., 12 €, ISBN : 978-2-87356-835-1

Beaucoup attendent de la foi consolation et certitude. Moi, j’en espère la liberté. 

Croire pour moi, c’est prendre son envol, malgré ou grâce aux blessures inguérissables qui nous empêchent de voler ; être mis à quia par l’absurde tout en refusant au plus profond de soi qu’il ait le dernier mot. Accepter la naïveté, l’errance, l’excès. […] Voir les choses autrement, sous l’angle du don. 

Dans Quand Dieu s’efface…, Vincent Flamand se penche sur le parcours singulier d’une foi en perpétuelle métamorphose : la sienne. Sous la forme de lettres à un presque inconnu dont le regard intense, qui ne le quittait pas, l’avait frappé lors d’une conférence sur le christianisme qu’il donnait à l’évêché de Liège, qu’il aurait voulu rencontrer mais qui s’était déjà éclipsé et dont il a seulement saisi au vol le prénom : Rodolphe Henri. Continuer la lecture

Le secret de l’étang

Nelly KRISTINK, Le Beaucaron, coll. « Femmes de lettres oubliées », Névrosée, 2019, 246 p., 16 €

« La route était taillée d’un seul jet dans la toison broussailleuse du plateau, jusqu’à la limite du ciel où elle s’amincissait en une courroie étroite. À ras du sol, le vent soulevait un peu de poussière comme un chien de chasse qui bourre un lapin ; des nuages lourds de pluie fuyaient dans la même direction, vers le haut pays, si bien que le ciel et la route semblaient glisser d’une même poussée par-dessus la lande immobile. Un appel d’oiseau, trois notes brèves et inquiètes, s’éleva d’un bouquet de prunelliers. »

Sur cette route, qui ouvre Le Beaucaron de la romancière et conteuse Nelly Kristink (1911-1995), née à Bruxelles mais inséparable de la terre ardennaise, un jeune homme roule à vélo, solitaire. Continuer la lecture

Des notes sur toute la gamme

Cristian RONSMANS, Le bâton de Plutarque. Miscellanées, Pont de l’Europe, 2019, 160 p., 12 €, ISBN : 978-2-36851-422-1

Dans Le bâton de Plutarque, deuxième volet de ses Miscellanées (le beau nom, quelque peu oublié, des mélanges littéraires), Cristian Ronsmans nous livre une nouvelle brassée de notes cueillies dans ses carnets, aux couleurs et humeurs variées. Groupées par chapitres fantaisistes : Aphorismes et périls, Aphorismes et mantilles, Aphorismes et basse continue, Aphorismes et vieilles dentellesContinuer la lecture

Sur les traces d’une mère fantôme

Michel TORREKENS, L’hirondelle des Andes, Zellige, coll. « Vents du Nord », 2019, 204 p., 20 €, ISBN : 978-2-914773-91-1

L’hirondelle des Andes.
Un titre poétique, qui fait rêver.
Un roman qui entrelace les beautés fulgurantes, paysages, villes, d’un périple à travers le Pérou, et les sentiments mêlés de la jeune voyageuse qui s’y est lancée comme on relève un défi. Continuer la lecture

Entre douceur et mélancolie

Jean JAUNIAUX, Belgiques, Ker, 2019, 124 p., 12 € / ePub : 5.99 €, ISBN : 978-2-87586-254-9

Nouvelles, souvenirs, évocations : les textes de Jean Jauniaux, réunis sous le titre Belgiques, égrènent sentiments, impressions, humeurs, couleurs.

On participe à l’exaltante, foisonnante préparation d’une série d’émissions historiques consacrées à la Révolution de 1830 dont la télévision entendait commémorer, en septembre 1980, les cent cinquante ans. Épisode décisif dans la vie de Jean Jauniaux, fraîchement sorti de l’INSAS, que l’un de ses professeurs lance dans cette aventure. « C’est là que surgit dans ma vie le miracle de la Révolution de 1830. » L’horizon s’ouvre et, avec lui, la chance de pouvoir rencontrer – et collaborer avec – des personnalités tels Jacques Cogniaux, Jacques Brédael, Armand Bachelier… Un premier contrat d’emploi s’apparentait ici à un moment de grâce. (Une journée hors norme) Continuer la lecture