Archives par étiquette : Daniel Simon (auteur de la recension)

La déception inaugurale

Hubert CHATELION, Sous-Dostoïevski, préface de Frédéric Saenen, 2022, 282 p., 16 €, ISBN : 978-2-931048-49-8

chatelion sous dostoievskiNous sommes à Bruxelles en 1932 et Hubert Chatelion vient de terminer son premier roman Sous-Dostoïevski. Aussitôt il veut le publier… à Paris mais celui-ci ne trouve pas preneur. C’est à compte d’auteur qu’iI le publiera à Bruxelles. Et c’est dans l’anonymat le plus complet que cette œuvre se noiera dans le silence de la presse à l’exception de l’un ou l’autre qui d’emblée verront dans Hubert Chatelion un écrivain à la belle stature : Robert Poulet et Franz Hellens.

Mais qui est donc cet écrivain belge que les Editions Névrosée nous permettent de redécouvrir aujourd’hui? Sous-Dostoïevski résonne fortement en cette période de “Lisez-vous le belge?” car encore et toujours, le tropisme parisien est la tentation la plus forte et souvent la plus évidente quand il s’agit d’établir une œuvre en Belgique francophone. Reconnaissance de la presse, diffusion et distribution, mémoire collective en forme de passoire… : les difficultés pour des éditeurs et éditrices, des auteurs et autrices de construire un réseau de lectorat sont nombreuses et anciennes. De nouveaux outils de promotion et de révélation existent et se multiplient mais le commerce a sa loi… Continuer la lecture

Anatomie des âmes

Gérard ADAM, Le maître du Mont Xin, M.E.O., 2022, 624 p., 29 €, ISBN : 978-2-8070-0350-7

adam le maitre du mont xinGérard Adam est un ogre en matière littéraire, il ne cesse d’éditer dans sa maison MEO,  de lire, de relier et de marquer de sa vigueur attentive le paysage littéraire en Belgique francophone et au-delà de nos frontières.  Encore une fois, avec Le maître du Mont Xin, il nous livre un roman hors normes. Déjà en 2008,  Qôta-Nîh avait marqué les lecteurs et la critique tant ce roman portait des questions fortes et fines à la fois à propos de la religion, déjà, de l’art de soigner, de la spiritualité,…

Le maître du Mont Xin, son dernier opus,  se donne à lire généreusement… L’auteur fait en sorte, dans sa volupté romanesque, que le monde prenne place dans cette histoire aux multiples bifurcations. Tout autant roman d’aventure que quête spirituelle, l’auteur instille un patient réquisitoire contre les hystéries religieuses et développe surtout une remarquable réflexion sur les liens qui nouent les cultures, les civilisations qui s’opposent, puis se relient, avant de se transformer… Gérard Adam traque les différences pour en relever, dans le même temps, les étranges configurations des contraires qui deviennent avec le temps de surprenantes, et parfois, monstrueuses, similitudes. Continuer la lecture

Raisons et frissons

Aurélie VAUTHRIN-LEDENT, La question qui fauche (ou l’autre Othello) suivi de Ils le feront à vos filles, Oiseaux de nuit, coll. « Rideaux rouges », 2022, 160 p., 10 €, ISBN : 978-2-931101-45-2

vauthrin ledent la question qui faucheLa question qui fauche (ou l’autre Othello) est la première pièce de ce diptyque que nous livre l’autrice dans un grand jeu de carambolages, de diffractions, de citations dignes des Marx Brothers et d’une puissance d’éclatement formel qui laisse le lecteur pantois. Il faut s’y reprendre parfois à deux fois pour saisir la trajectoire des scènes et c’est alors à un “remix” culturel que l’on assiste, le sourire aux lèvres et l’esprit titillé.

Aurélie Vauthrin-Ledent, née  à Bordeaux en 1981, connaît sur le bout des doigts les ressorts de la scène, ses études (Sorbonne, Conservatoires, …) et ses activités artistiques (mises en scène, lectures, jeu, chant, fondation et direction de la maison d’édition théâtrale Les Oiseaux de nuit) l’ont préparée à ce grand malaxage aux diffractions tantôt loufoques, tantôt intimes et émouvantes. Continuer la lecture

À bout de souffle

Rémi PONS, Apnée. Une histoire du surendettement, Lansman, 2022, 56 p., 11 €, ISBN : 9782807103528

pons apnee une histoire du surendettementLors de la journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage (25 mars), un intellectuel africain souligna avec une pertinence terrible : « Vous pleurez aujourd’hui l’esclavage et demandez pardon mais un jour vous demanderez pardon pour  la Dette… ».

Car évidemment la dette et le surendettement qui appauvrit concernent autant les États que les individus qui les composent. Forme de servitude internationale, post-colonialisme en filigrane ?  Chacun en décidera mais dans tous les cas, ce qui advient est un appauvrissement attelé à une servitude morale, une aliénation double donc… Continuer la lecture

Pannes d’ascenseurs

Florian PÂQUE, Sisyphes, Lansman, 2022, 64 p., 11 €, ISBN: 978-2-8071-0327-6

paque sisyphesFlorian Pâque vient de publier aux Éditions Lansman une pièce qu’il a créée récemment avec la Cie Le Théâtre de l’Éclat et présentée en Avignon (La Scala) avec un très beau succès public et de presse. Pièce politique mais aussi loufoque et ludique comme si Pantalon jouait aux dés avec Brecht…

Sur scène, c’est la Cour des Miracles des déshérités et de leurs “exploitants” (le mot date, notre époque lui préfère le terme de “collaborateurs /trices »), des précarisés de toutes extractions et frappés de cette double peine sociale qui est de ne pas être né dans les lieux d’un pouvoir mais dans ceux de la pénibilité violente et de se voir régulièrement renvoyés en bout de queue au Bureau des Bonnes chances! Continuer la lecture

Ceejay, le Poète-Monde

Un coup de cœur du Carnet

CEEJAY, Matière noire. Poèmes d’au-delà de la fin, Arbre à paroles, 2022, 314 p., 18 €, ISBN : 978-2-87406-719-8

ceejay matiere noire poemes d au dela de la finMatière noire est un livre posthume, un livre magnifique que nous a laissé Jean-Claude Crommelynck alias Ceejay et que les éditions L’arbre à paroles ont publié presque deux ans après le décès (1946-2020) du poète et de l’artiste. Peintre, sculpteur, graveur, styliste, …ses activités ont été innombrables sur plusieurs continents…

Sa gouaille était à l’égal de sa faconde mais aussi de sa délicatesse. Il savait que tout devait être intense en regard de la brièveté de nos pérégrinations sur terre. Continuer la lecture

Enfer, deuxième porte à droite

Éric NEIRYNCK, Hypertextuel, Lamiroy, 2022, 124 p., 14 €, ISBN : 978-2-87595-692-7

neirynck hypertextuelÉric Neirynck publie coup sur coup des recueils de nouvelles, des récits,  des courts romans dont l’épicentre correspond à un irréversible processus d’ensablement, d’étouffement et de perte de soi, ou de ce qu’il en reste. Et pourtant ces textes ne parlent pas d’un monde malheureux mais médiocre, raté, en déconstruction permanente, dont le chantier est à ciel ouvert et où les êtres tombent sans un cri.

De texte en texte l’auteur fore de plus en plus profond cette sorte de sidération que ses personnages ont pour les vies gâchées, le mépris de soi et des autres, surtout des femmes qu’ils prétendent aimer alors qu’ils forniquent sans joie. Ces situations reviennent sans cesse dans Hypertextuel : c’est la chasse aux performances inachevées,  la déréliction permanente , la vodka, les cigarettes, les aubes épuisées et froides et une solitude que l’auteur parvient à nous laisser entendre comme étant finalement une des formes de l’enfer domestique (ce « cauchemar climatisé » dont parlait Henri Miller) qui tord une partie de la population mondiale incapable d’échapper aux injonctions de la moelle épinière pour atteindre un lobe plus ou moins construit du cerveau.  Ce sont, non des désirs, mais des besoins de jouissance immédiate qui manipulent ces êtres de l’instant. Continuer la lecture

Camille et Arthur, des bornes stellaires

Isabelle BIELECKILes rescapés de l’aube : Valse nue / Le bateau de sable, Coudrier, 2022, 131 p., 20 €, ISBN : 978-2-39052-033-7

bielecki les rescapés de l'aubeÀ travers ce livre à deux temps, Les rescapés de l’aube (Valse nue et Le bateau de sable), Isabelle Bielecki s’empare de deux destins aussi tragiques l’un que l’autre : celui de Camille Claudel et d’Arthur Rimbaud.

Dans Valse nue, en sept tableaux et trois personnages principaux, l’autrice met en scène une Camille Claudel qui a déjà quitté son maître et amant Rodin et s’est éloignée de sa famille. Continuer la lecture

Le Réseau de la béatitude

Un coup de cœur du Carnet

Pierre HOFFELINCK, K-Gool®,  Murmure des soirs, 255 p., 20 € / ePub : 12,99 €, ISBN : 978-2-930657-87-5

hoffelinck k goolQue de « cagoules » dans l’Histoire : celle du bourreau, celle de l’Extrême-droite française des années 30 (« La Cagoule »), celle du terroriste ou du cambrioleur, mais jamais encore nous n’avions rencontré K-Gool®…Ce petit ® signifierait-il que l’auteur, qui a réservé le droit de ce nom, a fait un pari sur l’avenir de l’anticipation, de la pertinence et de la fonction de cet étrange objet dans un autre récit ?

K-Gool®… est cet accessoire de « bonheur » que les terriens de son roman portent avec obligation et jouissance. Mais revenons au début : une colonie de terriens sur Mars n’a plus de nouvelles depuis de nombreux mois de la terre, la terre ne répond plus, c’est le temps du Grand Silence. Continuer la lecture

L’art de la promenade

Michel JOIRET, Le long chagrin de mes jardins de ville, illustration de couverture de Rupert Joiret, Coudrier, 2022, 99 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-031-3

joiret le long chagrin de mes jardins de villeMichel Joiret est un marin au long cours de la littérature belge et, à l’occasion de ses quatre-vingts printemps, publie coup sur coup un roman aux Éditions MEO (Stella Maris) et un recueil de poèmes aux Éditions Le Coudrier. Quelle énergie et quelle longévité littéraire !

Saluons encore ici son attention permanente aux collègues, amies et amis de ce petit milieu littéraire qui ne cesse de s’agrandir.

Le long chagrin de mes jardins de ville est un livre au titre qui sonne comme une complainte et où les poèmes sont cependant en échos subtils à cette joie discrète de voir le temps passer… Cet opus marqué autant par l’émerveillement que par la mélancolie délie ses visions enchantées et mélancoliques dans le même temps, comme on feuillette un livre dont le texte nous rappelle le Grand Récit de l’homme qui est de trouver sa place en ce monde. Continuer la lecture

Le Chemin du crime

André LINARD, Des cailloux dans les chaussures, F. Deville, 2022, 410 p., 24 €, ISBN : 978-2875-99053-2

linard des cailloux dans les chaussuresCompostelle, le Camino francés… Depuis le début du 9ème siècle chrétien, ce pèlerinage a déplacé une  multitude de croyants, pèlerins pour indulgences puis pèlerins d’aventure, de rencontres, de foi et de corde… Compostelle, au-delà des Pyrénées… On marchait pour faire quelque chose d’intime et de collectif à la fois pour s’en remettre à Dieu…

En 2008, l’auteur, le journaliste, l’homme du droit journalistique et du voyage André Linard avait, avec Suzanne Dubois, fait d’une traite le trajet vers Saint-Jacques, trois mois de marche… Ce cheminement leur avait permis de rencontrer autant la magnificence du sublime que maintes interrogations à propos des dérives de ce fabuleux parcours. Leur livre, Compostelle, La mort d’un mythe [Couleur livres, 2010] avait développé nombre de critiques et d’interrogations à propos de ce pèlerinage devenu en partie une forme de loi d’exploit de tourisme de masse. L’écrivain-voyageur anglais Bruce Chatwin, dans Anatomie de l’errance, a révélé à quel point la chrétienté avait développé une piété antagoniste dans l’élévation des cathédrales versus les pèlerinages. La pierre, le temps et la fugacité. Le Chemin de Compostelle aujourd’hui est aussi encombré que l’Himalaya aux heures de pointe, on y fait la file et le business, l’idéologie New Age, le développement personnel, l’hygiénisme, la nature comme nouvelle religion etc… ont fait de cette tribulation un étrange compromis. Continuer la lecture

Anamorphoses et mémoires confuses

Françoise PIRART, Tout est sous contrôle !, MEO, 2022, 164 p., 16 € / ePub : 9,99 €, ISBN : 978-2-8070-0329-3

pirart tout est sous contrôleD’emblée le titre – Tout est sous contrôle ! – du dernier recueil de nouvelles de Françoise Pirart nous donne le ton de l’ironie et de la duplicité qu’elle décortique délicatement dans vingt histoires où truculence, mystère et intimes dévoilements se resserrent dans un style où  jubilation et mélancolie vont ambedui.

François Pirart a déjà publié nombre de romans et de nouvelles et s’occupe par ailleurs de suivis autobiographiques qui lui donnent certainement de nombreuses matières dans le domaine de l’intime, de la famille et des épisodes de la vie de nos contemporains. Son talent fait de ce recueil une rhapsodie drôle et généreuse… Continuer la lecture

L’archipel des fragments

Jean-Philippe CONVERT, Tout reste à voir, Cactus inébranlable, 2022, 92 p., 15 €, ISBN: 978-2-39049-059-3

convert tout reste à voirPublié au Cactus inébranlable, Tout reste à voir de Jean-Philippe Convert suit, dix ans après, Le livre des employés (Éléments de langage).  Dans la même veine, en plus affiné encore…

Par ailleurs, l’auteur multiplie les interventions plastiques, les installations et performances. Il vit à Bruxelles. Son travail et sa recherche sont principalement orientés autour des questions liées au rapport entre texte et image, autour d’une sémiologie active du récit et des interfaces de la narration au temps “sacré” des algorithmes. Il a aussi collaboré à de nombreuses revues et à un  livre collectif et bilingue  proposant une lecture multiple et aiguë de l’œuvre de la poétesse et artiste belge Sophie Podolski (1953-1974). Continuer la lecture

La fin des évidences

Axel CORNIL, Là où le soleil se couche, Lansman/CED-WB, 2022, 72 p., 11 €, ISBN: 978-2-8071-0343-6

cornil la ou le soleil se couchePrix des Metteurs en scène en 2021, la pièce d’Axel Cornil, Là où le soleil se couche, ne manque ni d’ambition ni de corps.

Le théâtre contemporain oscille entre des pièces d’une extrême intimité et un théâtre politique qui s’interroge de plus en plus sur la pérennité des grands récits de nos civilisations. De plus en plus souvent, revient comme une antienne le récit de la fin de notre monde, de la biodiversité et de l’existence même de l’homme.

Cette perplexité anxiogène donne matière à plusieurs pièces d’Axel Cornil, jeune auteur, comédien, né dans la région de Mons il y a une trentaine d’années et qui a déjà un beau répertoire à son actif. Une dizaine de pièces jouées et quatre publiées chez l’éditeur Lansman font de lui un des auteurs avec qui compter de la nouvelle génération. Continuer la lecture

La narratrice et ses doubles

Annie PRÉAUX, Disparu d’un trait d’encre, M.E.O, 2022, 188 p., 17 € / ePub : 10,99 €, ISBN : 978-2-8070-0314-9

preaux disparu d un trait d encreC’est à une forme de “passe-muraille” que l’autrice Annie Préaux se consacre dans son dernier roman en date, Disparu d’un trait d’encre publié aux Éditions M.E.O. 

Le récit ne cesse de couper le fil, de le renouer, de le couper encore, le tout dans le Grand Jeu de la narratrice et du personnage, qui n’est pas un personnage de roman mais son locataire disparu et réapparaissant régulièrement sous la forme… d’un personnage romanesque. Continuer la lecture

Des langues et des gouffres

Un coup de cœur du Carnet

François EMMANUEL, Dressing room, Lansman, 2022, 40 p., 10 €, ISBN: 978-2-8071-0344-3
François EMMANUEL, Les trains dans la plaine, Lansman, coll. « Théâtre à vif », 56 p., 11 €, ISBN : 978-2-8071-0345-0

Les gens vont au théâtre pour se distraire les idées mais aussi pour se mesurer au monde, savoir ce qui est bien et pas bien, ce qui est condamnable ou non, ce que l’on prend en pitié. Ça fait réfléchir, ça remue les profondeurs, dans l’inconscient. Les gens vont se voir finalement.
Michael Lonsdale, À voix nue, France culture, 2011

emmanuel dressing roomMichael Lonsdale résume bien cette étrange machine qu’est le théâtre avant que d’être spectacle. François Emmanuel vient de publier deux pièces aux éditions Lansman, Dressing room et Les trains dans la plaine. Deux pièces absolument différentes dans la langue et cependant à aucun moment contraires. Il s’agit de la question centrale de l’amour, de la dignité, de la patience et des versions carnivores de l’homme qui rôde parmi nous. Continuer la lecture