Archives par étiquette : Thierry Detienne

Quand vient la fin de l’été

Nicole MARLIÈRE, Les étés de Jeanne, M.E.O., 2021, 120 p., 14 € / ePub : 8.99 €, ISBN : 978-2-8070-0286-9

marliere les etes de jeanneL’oisiveté estivale, c’est bien connu, est propice aux aventures buissonnières. Jeanne met à profit ses semaines de vacances pour prendre le large et surtout quitter la cellule familiale où elle est tenue recluse pour échapper aux dangers du monde. Dans ce roman, dont elle est la narratrice, elle consigne ses souvenirs étalés sur plusieurs années dans le courant des sixties. Nous sommes en 1962, elle a fêté ses 16 ans. Elle a trouvé le subterfuge d’un contrat de fille au pair pour séjourner à la côte où elle s’occupe d’un jeune garçon. Continuer la lecture

Grandir dans un jardin

Un coup de cœur du Carnet

Zoé DERLEYN, Debout dans l’eau, Rouergue, 2021, 144 p., 16 / ePub : 11.99 , ISBN : 978-2-8126-2196-3

derleyn debout dans l eauElle, dont le prénom nous est tu, c’est une jeune fille aux portes de l’adolescence. Du haut de ses onze ans bien sonnés, elle nous conte sa vie avec ses grands-parents, dans un domaine campagnard flamand. Elle quitte peu les alentours, mais l’exploration du grand jardin lui offre d’inépuisables curiosités. Outre le personnel de maison, il y a sa grand-mère, qui n’est guère loquace, et son grand père qui ne l’est guère plus et vit ses derniers moments. Au vieillard alité, qui ne quitte plus la chambre, elle relate avec parcimonie la vie du dehors, les fruits et les légumes qui mûrissent au soleil de l’été. Continuer la lecture

Millefeuille d’Europe

Grégoire POLET, Soucoupes volantes, Gallimard, 2021, 240 p., 19.50 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9782072878343

polet soucoupes volantesAprès sept romans et divers opuscules, Grégoire Polet s’exerce à l’art de la nouvelle. L’on sait qu’il ne suffit pas d’avoir fait sa place comme romancier pour être reconnu comme nouvelliste. Ni l’inverse d’ailleurs. Le récit bref est un art en soi qui tient surtout de l’ascèse et les lecteurs francophones ne sont guère portés à ouvrir ces recueils qui séduisent depuis longtemps les anglophones. La nouvelle reste d’ailleurs une aventure éditoriale à risque. Soucoupes volantes, recueil dont la sortie était programmée il y a un an, vient juste de paraître : signe des temps incertains, de la fragilité éditoriale du genre, ou un peu des deux ? Qui nous dira combien de livres se sont perdus au cours des quinze derniers mois ? Continuer la lecture

Au cœur d’un naufrage

Un coup de cœur du Carnet

Emmanuelle PIROTTE, Rompre les digues, Philippe Rey, 2021, 272 p., 18 € / ePub : 10.99 €, ISBN : 9782848768663

pirotte rompre les diguesRemarquée pour ses quatre premiers romans, Emmanuelle Pirotte nous donne des fictions placées sous le signe de la rupture. Ses personnages évoluent dans un monde où les repères se sont estompés : Seconde guerre mondiale dans Today we live (2015), pandémie dans De profundis (2016), colonisation des Indiens du Grand Nord au XVIe siècle dans Loup et les hommes (2018), épidémie de peste à Londres dans D’innombrables soleils (2019). À la faveur de l’extraordinaire, des personnalités s’affrontent, des destins se forgent. Avec Rompre les digues, elle nous emmène dans les entrechocs de l’argent sans limites et des fractures sociales de notre monde contemporain. Continuer la lecture

La vie, toutes affaires cessantes

Jean-Louis SBILLE, Sergent-chef Massamba, Lamiroy, 2021, 128 p., 12 €, ISBN : 978-2-87595-417-6

sbille sergent chef massambaA priori, les deux personnages  qui animent ce roman n’auraient jamais dû se rencontrer. L’un est producteur de séries télévisées et il revient à Bruxelles d’un voyage d’affaires. Il s’apprête à rejoindre son amante ukrainienne pour une soirée torride. L’autre, un vieil Africain qu’il prend tout d’abord pour un sans-papier, arrive aussi dans la même gare. Le premier est aux prises avec un pneu crevé sous une pluie torrentielle et ne sait que faire. Le second empoigne d’autorité le cric et change la roue en quelques minutes. En merci de quoi il lui est proposé de le véhiculer à l’adresse bruxelloise où il se rend et qu’il tient griffonnée sur un papier froissé. Continuer la lecture

Sous son emprise

Isabelle BIELECKI, La maison du Belge, M.E.O., 2021, 232 p., 18 € / ePub : 11.99 €, ISBN : 978-2-8070-0270-8

bielecki la maison du belgePoétesse, nouvelliste, dramaturge, Isabelle Bielecki est aussi romancière et elle a obtenu le Prix des amis des bibliothèques de Bruxelles pour Les mots de Russie, paru en 2005. Largement nourri de son expérience personnelle, La maison du Belge, son nouvel opus, revient précisément sur les conditions dans lesquelles a été écrit ce roman primé. Continuer la lecture

Racines transcontinentales

Joseph NDWANIYE, En quête de nos ancêtres, Impressions nouvelles, 2021, 18 € / ePub : 8.99 €, 208 p., ISBN : 978-2-87449-846-6

ndwaniye en quete de nos ancetresAvec La promesse faite à ma sœur, Joseph Ndwaniye avait bâti un récit sur le voyage d’un exilé rwandais à la recherche de sa famille après le génocide. Comme l’annonce En quête de nos ancêtres, l’on peut s’attendre avec ce nouveau titre à une démarche du même ordre. Mais il faut admettre, dès les premières pages tournées, que l’ambition de ce nouveau roman est bien plus large. Continuer la lecture

Bouffées d’enfance

Ralph VENDÔME, La théorie du parapluie, Scalde, 2020, 20 €, ISBN : 9782930988160

vendome la theorie du parapluie« Comment tenir les promesses des années d’insouciance ? Projections d’une légèreté dans un futur aux portes familières, faciles à ouvrir et à fermer. Serments non formulés, sans causes ni conséquences, juste l’enfance à recopier en grand ».

Ces quelques mots épinglés au seuil d’une des 16 nouvelles qui forment ce recueil donnent le ton : c’est essentiellement en terre d’enfance que nous conduit l’auteur, même s’il glisse çà et là des textes d’une autre portée. Et il concentre son propos sur les relations entre les personnes qui constituent le noyau familial : parents bien sûr, oncles et tantes, aïeux. Il étend son observation aux hôtes, attendus et moins désirables. Peu de détails, des impressions, des bribes de conversation qui tissent peu à peu l’économie du monde, qui dévoilent les ruses que chacun déploie pour rendre la vie moins cruelle. La découverte précieuse du remède du jardin secret, du pouvoir fabuleux de l’écriture, de l’art. Des notes de musique, des livres s’échappent des albums de souvenirs, les amours d’enfance déploient leur joyeuse magie : Continuer la lecture

En espoir de cause

Nicolas ANCION, L’homme qui valait 35 milliards, postface Isabelle Marx, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2020, 300 p., 9 €, ISBN : 9782875684912

ancion l homme qui valait 35 milliardsVoici donc que L’homme qui valait 35 milliards connaît une nouvelle vie éditoriale en faisant son entrée dans la collection Espace Nord. Le roman, paru en 2009, a connu entretemps une adaptation théâtrale produite en région liégeoise qui lui a assuré un rayonnement là où Nicolas Ancion en avait situé l’action, en prise directe avec la réalité sociale au centre du récit. En choisissant de parler de la fermeture d’un haut-fourneau liégeois, des conséquences pour les travailleurs concernés, l’auteur n’a pas pour autant renoncé à la fiction, même s’il a fait du magnat indien à l’origine de la décision un des personnages centraux du roman, de la première à la dernière page. Continuer la lecture

Souvenirs gourmands

Philippe FIÉVET, Sur un air d’opéra bouffe, Sans escale, 2020, 200 p., 13 €, ISBN : 978-2491438029

fievet sur un air d opera bouffeCritique gastronomique, Philippe Fiévet a arpenté les routes de Wallonie et de Bruxelles pendant des années pour le compte de journaux et de ces guides qui font la pluie et le beau temps dans le monde de la restauration. Gourmand et gourmet, l’homme rend compte d’un univers qu’il a côtoyé de près comme observateur, mais aussi comme acteur. S’il prend la précaution classique de dire dans son propos liminaire que les faits décrits relèvent de la fiction, on reconnaît sans peine les lieux cités et les personnes évoquées à telle enseigne que le récit peut s’apparenter à un documentaire intimiste sur le monde des restaurants et des guides gastronomiques en Belgique francophone. Continuer la lecture

Papiers de famille

Françoise DUESBERG, Couple, Academia, 2020, 2018 p., 20 €/ ePub : 14.99 €, ISBN : 978-2-8061-0545-5

duesberg coupleVoici un roman qui prouve à merveille, si besoin en était, que des souvenirs familiaux peuvent servir de terreau à de véritables œuvres littéraires. Françoise Duesberg a bénéficié du fait que ses père et mère prenaient note de tout et conservaient soigneusement leurs échanges écrits, les souvenirs consignés. Elle a compulsé ces matériaux, qu’elle a complétés de ses propres souvenirs tout en imaginant, forte de ces informations, les espaces couverts de silences. Continuer la lecture

Au doux vent de la liberté

Michel CLAISE, Les années d’or (Salle des pas perdus III), Genèse, 2020, 256 p., 21 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9791094689707

claise les annees d orTroisième est donc ce nouveau tome de la fresque entamée avec La salle des pas perdus, roman paru en 2006, suivi par Les années paix (2010). Avec Les années d’or, qui courent de 1960 à 1970, c’est une  période plus proche qui défile, celle que Michel Claise a connue lui-même enfant et adolescent. Son ambition demeure identique : faire œuvre de mémoire tout en suivant le destin d’une poignée de personnages pleinement inscrits dans les enjeux de leur temps, à la pointe des débats d’idées, des mouvements qui traversent la société. Continuer la lecture

Bousculades lettrées

Jacques PERRY-SALKOW et Laurence CASTELAIN, Anagrammes dans le boudoir, illustrations Stéphane Trapier, Actes Sud, 2020, 15 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-330-14088-5

perry-salkow castelain anagrammes dans le boudoirLe mot « anagrammes » vient du grec ancien anagramma, « renversement de lettres ».
Les anagrammes changent l’ordre des lettres d’un ou de plusieurs mots pour en former de nouveaux. De cette pirouette jaillit alors un sens caché, pour le plus grand plaisir des pêcheurs de perles. Avoir le feu sacré pour l’anagramme, c’est la rendre farceuse, trouver du cœur dans la douceur, cueillir les roses de la vie sous les averses de soleil et voir par-delà les nuages noirs des anges nus, le soir.
 

Par ces quelques phrases liminaires, qui offrent déjà une mise en jambe (en grasses), les auteurs posent l’ambition de l’exercice qu’ils déclinent au fil des pages dans le champ limité des relations amoureuses. Continuer la lecture

La vie en somme

Luc BAWIN, Soustractions, Academia, 2020, 134 p., 14 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-806-10514-1

luc bawin soutractionsC’est décidément tout l’art du romancier que de nourrir ses créations de sa propre expérience et, par la voie de l’écriture, de la métamorphoser en fiction pour lui donner corps et sens aux yeux de ses semblables. Luc Bawin est médecin et ses engagements professionnels et militants lui ont donné l’occasion de côtoyer le milieu de l’adoption et celui du soutien aux réfugiés, deux thématiques qu’il marie dans Soustractions, œuvre aux résonances multiples. Continuer la lecture

Tueurs d’espoirs

André-Joseph DUBOIS, Le septième cercle, Weyrich, coll. « Plumes du coq », 2020, 508 p., 20 € / ePub : 14.99 €, ISBN : 978-2-874896-10-1

andré-joseph dubois le septieme cercleAndré-Joseph Dubois est décidément un auteur singulier. Loin des effets de mode, il pratique l’écriture au long cours et il accoste de temps à autre un roman à la main, sans tambour ni trompettes. Son nouvel opus est doublement placé sous le signe du chiffre sept, par son titre et son ordre dans son œuvre publiée. Le septième cercle fait sans doute référence, sans que l’auteur y fasse explicitement allusion, à l’Enfer de Dante Alighieri, qui classifie les âmes damnées en neuf zones circulaires selon la catégorie de péché commis. La septième concerne plus précisément les actes de violence, une réalité qui imprègne sans aucun doute l’existence entière de Léon Bourdouxhe dont ce dernier nous livre le récit dans l’ordre chronologique. Continuer la lecture