Archives par étiquette : Michel Torrekens

Un florilège de citations originales

Liliane SCHRAÛWEN et Yannick ZIEGLER, Dictionnaire de citations pas comme les autres, Renaissance du livre, 2017, 448 p., 14,90 €, ISBN : 978-2507055240

schrauwen zieglerOn peut imaginer que, dans la vie de deux enseignants passionnés de littérature comme Liliane Schraûwen et Yannick Ziegler, la fréquentation des textes des auteurs classiques ou non, renommés ou non, amène son lot de petites phrases épinglées au gré de leurs lectures. Des phrases qui surgissent comme la quintessence d’une scène, d’une narration, d’un constat, d’une réflexion, d’une émotion. On imagine que ces citations ont pu servir de point de départ à une dissertation plus ou moins scolaire, mais surtout à plonger ceux et celles qui les reçoivent dans une forme de méditation, comme une invitation à un moment de petite philosophie au quotidien. Cette anthologie se veut aussi dictionnaire et regroupe les deux mille citations élues et même davantage selon des thèmes classés par ordre alphabétique. Un Dictionnaire de citations pas comme les autres bien pratique quand on veut placer une référence lors de la rédaction d’un texte sur un sujet donné. Continuer la lecture

Le goût de la nouvelle

Un coup de cœur du Carnet

Zoé DERLEYN, Le goût de la limace, Quadrature, 2017, 98 p., 15€/ePub : 9.99 €, ISBN : 9782930538747

derleyn le gout de la limace.jpgJe n’ai aucune idée de ce que peut donner sur les papilles gustatives Le goût de la limace, titre donné à son premier livre par Zoé Derleyn, mais je peux certifier que vous y savourez le goût de la nouvelle.

Le goût de la limace est publié aux éditions Quadrature, maison louvaniste de passionnés de la nouvelle, seul genre à figurer à son catalogue, publiant quatre titres par an. Les dix textes proposés par Zoé Derleyn ne manquent pas d’atouts : ils campent en quelques lignes les situations évoquées, avec une belle économie de moyens, comme dans Le camion, où la description détaillée de quelques meubles semble receler un secret (« Il y a dans cette armoire une sorte de secret textile que je ne suis pas supposée chercher à percer »), crée un climat de légère tension qui dissimule le sombre passé d’une grand-mère au centre du récit. Continuer la lecture

La femme sans ombre

Claudine TONDREAU, L’Adorante, Samsa, 2017, 137 p., 14 €, ISBN : 978-2-87593-080-4

tondreau.jpgAprès deux premiers romans, Paspalum et L’œil du crocodile, publiés aux éditions Le Cri, dirigée à l’époque par Christian Lutz, Claudine Tondreau a suivi son éditeur lorsqu’il a mis sur pied la maison Samsa, où elle publie son dernier récit, L’Adorante.

Trois romans avec des femmes au cœur de la narration. Mais si les deux premiers avaient beaucoup d’accointances avec l’Afrique, Afrique réelle ou Afrique fantasmée, L’Adorante se centre sur la relation d’amitié profonde qui se noue entre deux fonctionnaires des Institutions européennes. Ces deux femmes sont collègues et partagent le même bureau. La narratrice, une Belge, se situe à un tournant de sa vie et est fascinée par Hildegarde, une Allemande atteinte d’une maladie rare qui influe sur son comportement : elle souffre de la peau et doit se protéger de la lumière. Pour Hildegarde, « il n’y a plus de bonté solaire ». Tout en décrivant les rites de la vie administrative et la vie sans courbes de la fonctionnaire allemande, Claudine Tondreau approche de près la psychologie de ses deux personnages, dont l’une fascine l’autre par son étrangéité. Étrangéité qui semble bien être une marque de fabrique de la romancière belge d’origine montoise qui aime flirter avec le réalisme magique à la belge dans son écriture. Continuer la lecture

Le bel été charognard de Simon Johannin

Simon JOHANNIN, L’été des charognes, Allia, 2017, 140 p., 10 €/ePub : 6.49 €, ISBN : 9-791030-405842

johannin.jpgExiste-t-il une littérature brute à l’instar d’un art brut ? La question nous est venue à la lecture du premier roman de Simon Johannin, L’été des charognes. Le jeune écrivain donne la parole à un enfant qui a grandi au contact de la nature, dans un milieu plutôt sauvage. Sa langue en est symptomatiquement marquée, à tel point que l’écriture parfois torturée créée pour l’occasion par Johannin attirera autant de lecteurs qu’elle risque d’en désorienter d’autres. Continuer la lecture

La vie en blauw en zwart

Olivier EL KHOURY, Surface de réparation, Noir sur Blanc, coll. « Notabilia », 2017, 150 p., 14 €/ ePub : 9.99 €, ISBN : 978-2-88250-483-8

el khouryNouveau venu sur la scène littéraire belge, Olivier El Khoury a déboulé la balle au pied, affublé des couleurs du club de football de Bruges. Son premier roman, superbement intitulé Surface de réparation, pourrait contribuer à rapprocher deux mondes parfois situés aux antipodes l’un de l’autre.

Le roman commence sur les chapeaux de roues avec la naissance du héros/anti-héros, en plein match du F.C. Bruges, dont le père est un fan inconditionnel au point de privilégier le club à l’arrivée du fiston. Une passion irrationnelle pour les Bleus et Noirs dont héritera le fils avec la même radicalité et la même mauvaise foi. « Ma femme à moi, c’est Bruges », proclament-ils. Continuer la lecture