Archives de catégorie : Roman historique

Dernières mesures avant la postérité

Vincent ENGEL, Alma Viva, Ker, 2017, 194 p., 18 €/ePub : 9.99 €, ISBN : 2875862235

engel alma viva.jpgVincent Engel nous emmène à nouveau à Venise. En 1740 cette fois et moins pour en parcourir les ruelles, les places et les canaux que pour y pénétrer dans l’intimité de quelques habitants. Parmi ceux-ci, un prêtre qui enseigne la musique au sein d’un établissement pour jeunes orphelines, un compositeur âgé dont le nom et les airs traverseront les époques : Vivaldi. Vivaldi qui évolue ici en tant que don Antonio. Et en fait d’évoluer, on pourrait plutôt dire qu’il se débat. Contre les governatori qui rechignent à le financer, contre sa réputation qui fane, contre la mode qui lui préfère des sonorités nouvelles, contre sa santé fragile, contre la vieillesse qu’il feint d’ignorer, contre les rumeurs qui lui attribuent des mœurs inconvenantes… Continuer la lecture

Une journée dans la vie d’un grand-père à l’âge de la pierre polie

Daniel DE BRUYCKER, L’Orée, Avin, Luce Wilquin, 2015, 290 p.

Au Néolithique, les hommes, jusque-là chasseurs-cueilleurs, commencèrent à se sédentariser, domestiquèrent des animaux, se lancèrent dans l’agriculture et construisirent les premiers villages. C’est au cœur de cette période que nous emmène le dernier roman de Daniel De Bruycker, L’Orée, s’attachant à décrire ce basculement de civilisation de façon très vivante et dans une langue somptueuse. Continuer la lecture

Entre ombre et lumière


Jean-Pierre BOURS, Indulgences, Paris, Hervé Chopin, 2014, 402 p., 22 €/ePUB : 14.99 €

bours« Sans doute fallait-il être déraisonnable pour concevoir le projet de faire cohabiter autant de réalité avec autant de légende et autant de fiction », écrit Jean-Pierre Bours, dans l’épilogue de son premier roman historique, Indulgences, édité chez Hervé Chopin. À déraisonnable, nous préférons audacieux, voire carrément bien inspiré. Continuer la lecture

Dans les trous de l’Histoire

Ghislain COTTON

celentinNous sommes au printemps de 274 av. J-C, à Alexandrie, capitale de l’Égypte hellénistique, sous le règne de Ptolémée II, deuxième successeur d’Alexandre le Grand. Écrire « nous sommes » n’est pas abusif tant la plume érudite et profuse de Marie Celentin se plaît à détailler les décors et les situations tout comme les personnages, leurs mouvements et les sentiments qu’ils éprouvent. Continuer la lecture