Archives par étiquette : Tito Dupret

Chant d’amour au prince charmant

Dominique PENEZ, Ode à l’amant imaginaire, Bleu d’encre, 2021, 42 p., 10 €, ISBN : 978-2-930725-43-7

penez ode a l amant imaginaireAvec ses poèmes lancés vers les nuages, Dominique Penez livre chez Bleu d’encre son rêve le plus authentique et originel, inassouvi, insaisissable.

Dites-moi
            que c’est possible

La poésie est un espace d’enchantement où chacun peut prendre ses désirs pour des réalités ; telle est l’œuvre merveilleuse du livre qui matérialise cela. Ainsi, l’autrice s’en donne à cœur et corps joie, augmentant son lyrisme par degrés résolus, curieuse de tendre, non, assoiffée de toucher à l’infini, grimpant en courant les barreaux d’une échelle sans fin, qui ne repose sur rien, ni aux pieds ni au sommet, sinon sur l’air ; à la fois l’oxygène et la mélodie du septième ciel. L’Ode à l’amant imaginaire est cet immortel chant d’amour au prince charmant. Continuer la lecture

Ultimation du présent

André DOMS, Anachroniques, Herbe qui tremble, 2021, 146 p., 18 €, ISBN : 978-2-491462-22-2

doms anachroniquesAnachroniques est le deuxième volet d’un diptyque, cette fois consacré au temps lorsque le premier, sorti un an plus tôt, fut spatial : Topiques pour le monde actuel. Alors, en vue de cette deuxième recension, je me suis rendu chez l’auteur à Wépion. C’était fin janvier et André Doms m’a d’emblée conduit dans son jardin pour me montrer, fier et ravi, son hamamélis en fleur ; ce qui n’arrive qu’une fois l’an en plein hiver. Ses fleurs sont autant de petits feux végétaux jaunes dont les pétales explosent en traits d’oursin depuis un noyau de velours bordeaux. Continuer la lecture

Marcher sur son père

Marc MEGANCK, Marcher Noir, Chroniques du monde confiné, 180° éditions, 2021, 118 p., 17 € / ePub : 7,99 €, ISBN : 978-2-940721-01-6
Marc MEGANCK, Le jour où mon père n’a plus eu le dernier mot, F. Deville, 2021, 282 p., 20 €, ISBN : 978-2-875990-51-8

meganck marcher noir

Avec un mois d’écart, Marc Meganck publie deux titres qui partagent des thèmes devenus propres, ayant développé pour lui-même toutes les qualités d’un anti-héros : un beau quadra inquiet du temps qui passe dans une société qui le dépasse à grande vitesse. Or cet état lui permet de parfaire son art subtil de la dépression tranquille, animée d’une passive lucidité souffrant, oui, souffrant, de sympathie et d’empathie pour le monde qui l’entoure directement. Continuer la lecture

Laïcité antagonique

Nadia GEERTS, Dis, c’est quoi la laïcité?, Renaissance du livre, 2021, 96 p., 12,90 € / ePub : 7.49 €, ISBN : 978-2-507-057-169

geerts dis c est quoi la laicite

Les mots laïc, laïcité et consort souffrent peut-être tout simplement de n’être pas jolis à prononcer et à entendre. Leur combat n’en serait donc pas que de contenu mais aussi phonique, sensible. Je me souviens d’un prêcheur dans le tram 92 sur la chaussée de Charleroi à Bruxelles. Sa moue de dégout manifeste, son rejet physique du terme était peut-être déjà sonore. De plus il ne comprenait pas, semblait incapable de comprendre, qu’un croyant peut être laïc. Or malheureusement, ce conflit, bien qu’infondé, est largement répandu dans la population, notamment parmi les élèves auxquels s’adresse aussi ce livre. Cependant, ce malentendu, de son et de sens, n’est pas adressé dans Dis, c’est quoi la laïcité ? de Nadia Geerts. Continuer la lecture

Chute ascensionnelle

Patrick DEVAUX, Le temps appris, Coudrier, 2021, 74 p., 16 €, ISBN : 978-2-39052-025-2

devaux le temps apprisÀ soixante-huit ans, Patrick Devaux prend désormais son temps. Surtout celui de la réflexion, se tournant face au passé comme devant un miroir. Il y mire ses souvenirs, y reconnait la nostalgie, y revoit des gens rencontrés et ceux qui ne sont déjà plus là. « Un souvenir est un acquis, ce n’est pas du temps perdu », m’explique-t-il par téléphone. Ainsi, le titre de son recueil, Le temps appris, signifie que ce dernier n’a rien pris sans laisser quelque chose, des bribes, des fragments, des poussières d’étoiles ; leur scintillement. Continuer la lecture

Écouter parler la nature

David JAUZION-GRAVEROLLES, Lumière des limites, Coudrier, 2021, 108 p., 18 €, ISBN : 978-2-39052-023-8

jauzion graverolles lumieres des limitesPartagé en quatre coins géographiques de la France à la Suède, David Jauzion-Graverolles publie en Belgique son premier recueil de poésie pour, assure-t-il en entrevue, matérialiser son ancrage sur notre territoire. Metteur en scène et dramaturge, enseignant au Lycée français, il a quitté son Jura natal pour suivre son épouse suédoise. Ainsi connait-il au moins deux étés, l’un méditerranéen (dont est issue sa famille) et l’autre nordique. Ce contraste est à l’origine de ce recueil de poésie, Lumière des limites, chapitré du Småland en ses tourbières aux marécages Bruxellois en passant par le massif du Jura et les gorges de l’Ardèche. Continuer la lecture

Les étoiles ont de la chance

Jean JAUNIAUX, Julos Beaucarne. La poésie comme royaume, Lamiroy, coll. « L’article », 2021, 42 p., 4 € / ePub : 2 €, ISBN : 978-2-87595-516-6

jauniaux julos beaucarne la poesie comme royaumeJulos Beaucarne a pris son vélo pour l’arc-en-ciel et ses longs cheveux blancs font désormais au firmament, un filamenteux et élégant nuage. Le poète a inspiré et coloré plusieurs générations de son lumineux sourire. Le voici s’éparpillant pour toujours, disséminé à jamais dans autant de cœurs qu’il eut d’auditeurs, de lecteurs, de spectateurs. Auteur à la hauteur de Carême ou Prévert, il fit encore récemment sous la plume de Jean Jauniaux le sujet de la collection « L’article » aux Éditions Lamiroy. Continuer la lecture

Imperfectible finesse

Un coup de cœur du Carnet

Gwen GUÉGAN, Confidences, Chat polaire, 2021, 86 p., 12 €, ISBN : 978-2-931028-08-7

guegan confidencesUn titre tel que Confidences est sans danger, voire courant, mais il est intimement engagé, jamais innocent. D’autant que sur la couverture, un cœur noir aux traits clairs est mis sous cloche de verre et posé sur sa base rouge sang. Nulle doute que Gwen Guégan, bruxelloise de cœur et bretonne de corps, se montre ici sans peur et sans reproche, et frontale : toute de contrastes forts, de lignes nettes et limpides en noir et banc surtout, ou en trichromie tout au plus : noir, blanc et rouge ou bien noir, blanc et un turquoise profond. Continuer la lecture

Le mal comme absence d’empathie

François DE SMET, Hannah Arendt ou le mal comme absence de pensée, Midis de la Poésie, 2021, 42 p., 8 €, ISBN : 978-2-931054-04-8

de smet hannah arendtIl est courant d’entendre que depuis Platon, la philosophie occidentale n’ajoute que des notes de bas de page à ses dialogues socratiques. Du moins jusqu’à la Shoah. Alors, la pensée est devenue plus que vertigineuse : il ne s’agit plus de prendre conscience de la mort à un degré humain et/ou divin, mais d’appréhender la fin de l’humanité à un niveau commun, proche ou lointain. Soit dans son ensemble à tout moment atomique, climatique, soit dans son esprit-même : que reste-t-il d’âme, d’espérance, de poésie, bref d’humain dans le cœur de l’humanité depuis la Shoah ? Continuer la lecture

Chimie poétique

Un coup de cœur du Carnet

LABORATOIRE NOVALIS, Le système poétique des éléments, Invenit, 2019, 312 p., 35 €, ISBN : 978-2-376800-33-0

novalis le systeme poetique des elementsQuelle formidable idée d’associer le génial tableau périodique des éléments de Mendeleïev à la poésie, elle-même élémentaire et transcendante. Résultat : un très beau livre en quadrichromie, exposant plus de 300 pages d’inventions qui fondent nos connaissances au même moment qu’elles dissolvent la frontière entre science et art ; Continuer la lecture

Barocominimalisme

Pierre-Jean FOULON, Enclave de la confession, Spantole, 2020, 48 p., 8 €, Dépôt légal : 2020-0667-4

foulon enclave de la confessionEnveloppés entre les deux plis d’un carton blanc de petit format, trois cahiers de 16 pages volantes s’échappent des mains et glissent sur les genoux. Enclave de la confession est un objet littéraire de la taille d’un livret léger comme l’air. Imprimé à cinquante exemplaires, il compte 60 textes courts et pesamment numérotés. Ce n’est pas le seul contraste fort dans cette publication. Le titre est en effet un subtil oxymore pendant que la forme minimaliste accueille un contenu franchement baroque. Continuer la lecture

Dépression au-dessus du dessin

Benjamin MONTI, Rupture (fragments), La 5e couche et IMAGEs, 2021, 130 p., 20 €, ISBN : 978-2-39008-071-8

monti rupture fragmentsVoici deux bandes dessinées où s’insère un essai, tels trois livres en un.

Livre 1 : la rupture. Sous la forme d’un long strip de 56 pages, deux grandes vignettes par page, deux cases par vignette, Benjamin Monti raconte en noir et blanc et par fragments intimes, la rupture dont il ne se relève pas. D’entrée, la question d’un bébé vient rompre l’équilibre du couple et bien que ce soit une erreur d’étiquettes, l’amour a basculé : il n’y  aura ni bébé ni avortement mais désaccords. Une dialogie, telle que développée par le théoricien Bakhtine dans Problème de la poétique de Dostoïevski, s’entame alors entre elle et lui, en lui, en elle, par des discours internes, mais aussi formellement entre les deux cases de chaque vignette. Continuer la lecture

Neuf infusions de phrases

Timotéo SERGOÏ, Nuit. Bruit. Fruit., Cactus inébranlable, 2021, 86 p., 10 €, ISBN : 978-2-39049-033-3

sergoi nuit bruit fruit— Bonjour, jeune homme, quelle jolie terrasse vous avez ici !

— Merci madame. Je vous en prie, installez-vous. Permettez-moi de vous confier le menu.

— Merci. Nuit. Bruit. Fruit. Joli nom d’établissement… Quelle sont vos spécialités ? Continuer la lecture

Les mots pour le pire

Gil BARTHOLEYNS, Le hantement du monde. Zoonoses et pathocène, Dehors, 2021, 120 p., 13 €, ISBN : 978-2-3675-1028-6

bartholeyns le hantement du mondeLes photos qui introduisent le livre donnent un ton très clair : percée d’une voie ferroviaire en pleine forêt, engin pulvérisant de l’astrazine sur un champ, parcs à bestiaux pour abattoir, élevage fermé de poulets et une ahurissante colline de crânes et d’ossements de bisons. Le hantement du monde est celui des milliards de cadavres de vies animales que nous laissons derrière nous, tâche que nous poursuivons sans intermittence aux fondements de notre vie quotidienne. Continuer la lecture

Ton berceau centenaire

Violaine LISON et Valérie ROUILLIER, Ce soir, on dort dans les arbres, Esperluète, 2021, 48 p., 14 €, ISBN : 978-2-35984-137-4

lison rouillier ce soir on dort dans les arbresDes textes et des illustrations à parts égales, il se dissémine d’emblée du délice, facile à reconnaitre et partager. La recette est en effet transparente de simplicité et de vérité : une petite-fille s’adresse à sa grand-mère tout juste centenaire. Complicité, humour, bonne humeur et gâteau d’anniversaire ouvrent les papilles du lecteur.

Moi : Tu as cent ans aujourd’hui, bonne-maman.
Toi : Mais non…
Continuer la lecture

Jeter l’amour avec l’eau du bain

Sara GRÉSELLE, Les souvenirs et les regrets aussi, Esperluète, 2021, 56 p., 14 €, ISBN : 978-2-35984-135-0

greselle les souvenirs et les regrets aussiDélicat, drôle et sincère en diable au corps, voici un carnet intime aéré, illustré avec tact de nombreux dessins aux crayons et collages. Véritable écrin de traits légers pour de petits objets littéraires très personnels, ouvrir ce livre revient à regarder par le trou de la serrure ou bien l’œilleton caché donnant sur la chambre d’une jeune fille en fleur. Elle y est seule au monde et s’expose au voyeurisme des lecteurs avec finesse et sans minauderies. Continuer la lecture