Plume et pinceau à l’unisson

Rose-Marie FRANÇOIS et Charles DELHAES, L’écho du regard, Tétras lyre, 2020, 76 p., 16 €, ISBN : 978-2-930685-53-3

francois delhaes l echo du regardDans un ouvrage de format carré pour accueillir l’impression très soignée des œuvres en portraits, paysages, cercles et carrés de Charles Delhaes, Rose-Marie François en enregistre L’écho du regard, sous la forme de poèmes attentifs et sensibles, exposés vison-visu, à savoir un poème par œuvre et double page. Chaque toile du peintre lui a inspiré quelques vers agissant comme le départ et la destination, l’aller et le retour : de multiples va-et-vient, de joyeuses connivences et collaborations nous dit l’introduction du livre et qui font autant de ponts invisibles entre l’image et le texte, entre le texte et l’image, entre les deux auteurs. Continuer la lecture

Les 5 finalistes du grand prix de la Critique ACBD

bischoff anais nin

N’en resta plus que cinq… Le jury du grand prix de la Critique ACBD a livré sa sélection finale de cinq albums.  Continuer la lecture

Sans demi-mesure

Marie COLOT et Nancy GUILBERT, Point de fuite, Gulf stream, 2020, 423 p., 18 €, ISBN : 9782354887919

colot guilbert point de fuitePoint de fuite est un récit pour la jeunesse polyphonique qui nous fait découvrir à travers les yeux de plusieurs personnages leur quotidien a priori sans histoire. On découvre d’un côté une Mona gentille et souriante qui prépare le concours d’entrée à l’École Nationale des Beaux-Arts, toujours fourrée avec son meilleur ami Marin, alias Curry, qui projette de suivre un Master en Développement durable et s’engage sans réserve dans la lutte contre le réchauffement climatique. Continuer la lecture

Sur la route des souvenirs

Nadine MONFILS, Le souffleur de nuages, Fleuve, 2020, 169 p., 15,90€ / ePub : 11.99 €, ISBN : 978-2-265-15504-6

monfils le souffleur de nuagesChauffeur de taxi à la vie un peu terne, Franck est sollicité pour une course qui se révélera hors du commun. Au premier abord, Hélène est juste une cliente qui part en week-end. Mais le tempérament fantasque de la vieille dame pique la curiosité du taximan, et la course est assez longue, propice aux confidences. Tandis que la route défile, Hélène égrène ses souvenirs. Continuer la lecture

Éric Causin remporte le prix Saga Café

Eric Causin Etincelles

Le prix Saga café a annoncé le nom du lauréat de l’édition 2020. Il s’agit du primo-romancier Éric Causin. Continuer la lecture

Immersion poétique dans une aire polaire

Giulia VETRI, Là où tout est blanc, Grandes personnes, 2020, 44 p., 20 €, ISBN : 9782361936112

vetri la ou tout est blancLà où tout est blanc s’ancre au cœur de l’Antarctique, que l’auteure et illustratrice Giulia Vetri a déjà exploré dans un album éponyme pour la jeunesse (Antarctique – expéditions en terre inconnue, La Martinière Jeunesse, 2018) et, antérieurement, dans un projet-livre imagé muet (90° Sud, non publié) dont s’inspire le présent album réalisé à la fin de son cursus académique artistique à Urbino sous la supervision de l’artiste américain Steven Guarnaccia.   Continuer la lecture

Ceejay est décédé

Ceejay

Ceejay lors du dernier fIestival – photo : Samir Sam’Touch

Nous apprenons le décès de Jean-Claude Crommelynck, connu aussi sous le nom de plume de Ceejay, à l’âge de 74 ans. Continuer la lecture

Une syntaxe du silence

Serge NÚÑEZ TOLIN, L’exercice du silence, Cadran ligné, 2020, 66 p., 14 €, ISBN : 978-2-9565626-2-7

serge nunez tolin l exercice du silenceY aurait-il au fond une syntaxe du silence ?  Un ensemble de règles qui permettraient de comprendre pourquoi, chez le poète, le silence n’est pas synonyme d’absence mais bien plutôt de dialogue, de présence au monde. C’est en quelque sorte l’interrogation que le poète Serge Núñez Tolin décline depuis la publication de plusieurs de ses recueils tels que L’interminable évidence de se taire (2006) ou L’ardent silence (2010). Avec L’exercice du silence, il poursuit donc cette recherche, cette remise en question de la « nécessité de parler », de ce silence qui « noue la respiration à l’air qui le traverse ». Continuer la lecture

La KBR reconnue par l’Agence internationale ISNI

illustration

Image par Gerd Altmann de Pixabay

La KBR (Bibliothèque royale de Belgique) vient d’être reconnue par l’Agence internationale ISNI comme agence d’enregistrement ISNI. Une excellente nouvelle pour les créateurs et créatrices belges. Continuer la lecture

Récit d’un résistant en herbe

Pierre CORAN, Les aventures des Pièces-à-Trou, Mijade, 2020, 256 p., 8,50 €, ISBN : 978-2874231513

coran les aventures des pieces a trouComme son titre l’indique, cet enthousiasmant roman de Pierre Coran est un livre d’aventures. Il y raconte celles du petit Simon, fraîchement admis dans la bande des grands de son village, surnommés les Pièces-à-Trou, dont il va désormais partager les jeux, défis et exploits. Il y a quelque chose de l’ambiance de La guerre des boutons dans ce récit d’un groupe de gamins s’organisant dans la bataille, si ce n’est qu’ici, le conflit est bien plus sérieux et leur est imposé. Leur enfance dans la campagne montoise va en effet bien vite être bouleversée par l’arrivée de troupes allemandes : nous sommes en pleine période d’Occupation et le quotidien des jeunes garçons et de leur famille va en être radicalement changé. Tous vont apprendre à vivre en côtoyant le danger, la peur et les drames, tout en résistant comme ils le peuvent. Continuer la lecture

Grand prix du roman de l’Académie : la sélection

L'Académie © Arllfb

Intérieur de l’Académie © Arllfb

L’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique (Arllfb) dévoile  progressivement le nom des finalistes de ses prix littéraires. Elle présente cette fois les cinq ouvrages en lice pour son grand prix du Roman. Continuer la lecture

Le néant, la plénitude

Philippe MATHY, Étreintes mystérieuses, illustrations Sabine Lavaux-Michaëlis, Ail des ours, coll. « Grand ours », 2020, 8 €, ISBN : 978-2-491457-04-4

mathy etreintes mysterieuses« La culture de la poésie n’est jamais plus désirable qu’aux époques pendant lesquelles, par suite d’un excès d’égoïsme et de calcul, l’accumulation des matériaux de la vie extérieure dépasse le pouvoir que nous avons de les assimiler aux lois intérieures de la nature humaine »[1]. Tous les hommes sont des poètes, dans la mesure où ils éprouvent le besoin d’exprimer et de reproduire leurs émotions dans un certain rythme. Si le poète est l’homme imaginatif par excellence, son influence sur les lecteurs et sur toute la société sera déterminante, quoique imperceptible à l’œil nu, soutient le poète romantique anglais : « Les poètes sont les législateurs non reconnus du monde ». Sous cet emblème, Philippe Mathy poursuit, depuis Promesse d’île (1980) et une dizaine d’autres livres, un travail de réflexion intérieure sur le rôle du poème et du poète : « Poètes, nous sommes des passeurs qui ignorons où émerge l’autre rive ». C’est une chance car si « le poète parle et ne sait pas (…) il ne se lasse pas d’avancer vers Celui qui sait et ne parle pas » ; il est « un guetteur sans but » attentif à l’étreinte mystérieuse d’un monde délivré du temps, voué à une « sorte de néant que l’on pourrait aussi nommer plénitude ». Continuer la lecture

Prix des lecteurs Club : la première sélection

Les librairies Club ont livré la première sélection de leur prix littéraire, consacré à la littérature belge. Dix ouvrages sont en lice. Continuer la lecture

Pépite pour petits et grands, à lire dans toutes les positions…

Un coup de cœur du Carnet

Vincent MATHY, Couché, L’artichô, 2020, 64 p., 14 €, ISBN : 978-2490015115

mathy couchéDe la volonté à l’obligation d’être en position couchée, il n’y a parfois qu’un tout petit pas que Vincent Mathy franchit dans cet opuscule presque sans parole. Tantôt avec candeur et cautèle, tantôt avec fantaisie et gravité, cet imagier allongé relève le défi d’une lecture multiple. Continuer la lecture

Grand prix de la Critique ACBD : les 15 finalistes

L’Association des journalistes et critiques de bande dessinée (ACBD) a révélé les titres des 15 albums en lice pour le grand prix de la Critique ACBD 2021. Le lauréat sera connu le 15 décembre.  Continuer la lecture

Des terres inhospitalières

Astrid Chaffringeon, Je ne chasse pas sur mon territoire, Éléments de langage, 2020, 224 p., 15 €, ISBN : 978-2-930710-21-1

chaffringeon je ne chasse pas sur mon territoireLa narratrice, une photographe d’origine espagnole, revient sur son parcours parsemé d’embûches, ses relations, ses rencontres, sa carrière, ses années à Paris, à Durbuy, sa résidence d’artiste sur une île finlandaise… Elle nous prévient d’entrée de jeu : nous aurons besoin de tous les éléments pour bien comprendre son histoire. Le récit, qui n’est pas linéaire, vagabonde entre ses pensées. De digression en digression, nous apprenons qu’elle est en prison. Depuis sa cellule, elle entraîne le lecteur dans son récit afin de savoir ce qui l’a amenée là. Continuer la lecture