Archives par étiquette : Séverine Radoux

Une petite lumière dans la nuit

Dominique MEESSEN, Qui cherches-tu si tard ?, Academia, 2020, 195 p., 8.90 €/ ePub : 13.99 €, ISBN : 978-2-806-10511-0

Le récit de Dominique Meessen débute par la fugue de Victor, un pédiatre retraité atteint de la maladie d’Alzheimer. Il quitte la maison de repos et se réfugie dans la forêt, par manque de confiance aux soignants qui l’infantilisent, mais aussi pour poursuivre un souvenir qui l’habite depuis cinquante ans. Continuer la lecture

Le cri muet des bêtes traquées

Constance CHLORE, Alpha Bêta Sarah, Nouvel Attila, 2020, 209 p., 17 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-37100-093-3

Constance Chlore nous donne à lire une systémique familiale complexe où chaque membre est au bord de l’explosion. La mère, Maud, est animée par une soif inextinguible de séduire les hommes et fait jaser les habitants du village de Cahuns. Quant au père, Dan, c’est un chasseur de lièvres qui prend du plaisir à tuer et dépecer les bêtes et qui cogne ses enfants, Sarah et Ernst, quand les mots lui manquent. Continuer la lecture

La rage au corps

Catherine LOCANDRO, Cassius, Albin Michel, 2019, 242 p., 15 € / ePub : 9.99 €, ISBN : 9782226437570

La collection « Litt’ » chez Albin Michel Jeunesse est assez intéressante dans la mesure où elle propose des biographies romancées d’hommes et de femmes qui ont marqué l’histoire. Par exemple, on peut y découvrir le destin particulier de Simone Veil, Marie Curie ou Katherine Johnson.

Dans Cassius, Catherine Locandro nous propose de plonger dans l’enfance et l’adolescence de Cassius Clay, surnommé plus tard Mohamed Ali. Cassius a grandi à Louisville (Ohio) dans les années 1950 avec ses parents et son frère cadet, Rudy. La vie n’était pas toujours un long fleuve tranquille avec un père colérique souvent ivre, parfois violent, mais l’amour bienveillant de « Mama bird » a permis de maintenir la cellule familiale soudée et de faire grandir deux garçons solides. Continuer la lecture

Écoute le chant de l’oiseau

Caroline BOUCHOMS, Cheveux Rouges, Coudrier, 2020, 143 p., 20€, ISBN : 978-2–39052-005-4

Cheveux rouges est un recueil de fragments d’une jeune narratrice qui vit dans une roulotte où elle s’est aménagé un atelier, protégée par son phénix. Elle nous raconte son quotidien avec sa grand-mère préférée, Nina, avec qui elle aime parler d’amour autour d’un gâteau. Le lien tendre et fort qui les unit ne fait aucun doute.

J’ai écrit, c’est ma grand-mère préférée. Elle est trois fois plus vieille que moi, je suis deux fois plus grande qu’elle… Un grand poussin dans les bras d’une petite chouette ! J’ai pas écrit ça, j’ai écrit, c’est vrai qu’elle est très petite, un mètre quarante-huit, mais quand elle déploie ses ailes, elle devient comme un immense oiseau qui vous protège. Continuer la lecture

En cavale

Marie COLOT, Jusqu’ici tout va bien, Alice jeunesse, coll. « Tertio », 2019, 263 p., 12 €, ISBN : 978-2-87426-326-2

Le récit de Marie Colot commence en force car nous débarquons dans un commissariat de police où le héros, Jozef (15 ans), est menotté à un radiateur, faute de cellule vide. Ça n’est pas la première fois qu’il se retrouve dans cet endroit : il est devenu spécialiste du vol à l’arrachée et à l’étalage, il doit toutefois encore s’améliorer dans les braquages si l’on en croit son passage par la case police… Continuer la lecture

Et il prit conscience de sa propre vacuité

Dominique ZACHARY, Les frémissements du silence, Kiwi, 2020, 243 p., 18 €, ISBN : 2378830823 

Produits pharmaceutiques, profit, compétitivité, investissements financiers, flux boursiers, nouveaux marchés, courriels, tweets, voilà le quotidien d’Alex, 59 ans, chef d’entreprise. Habitué à diriger son monde, arrogant, cynique, un brin mégalo, il ne s’embarrasse pas d’écouter les autres ou de paraître sympathique. L’empathie ? Connaît pas. C’est un rouleau compresseur. On fait ce qu’il dit. Point. Et on ne le contrarie pas. Continuer la lecture