Archives par étiquette : jeunesse

De ceux qui ont pris la route sans savoir où aller

Un coup de cœur du Carnet

Anne HERBAUTS, Je ne suis pas un oiseau, Esperluète, 2019, 80 p., 22 €, ISBN : 9782359841091

L’horizon n’est à personne. Il recule. Ne cesse.
Et des ciels beaux d’opéra, lambeaux, tomberont, tragiques, sur une espérance inimaginable.

Il a fallu du temps à Anne Herbauts pour parvenir à parler d’un sujet qui s’imposait à elle, mais qui, par sa gravité, ne pouvait ni être pris à la légère, ni être traité de façon conventionnelle : les migrants, le déracinement imposé. On en parle à toute les sauces, les médias mettent sur le sujet des mots qui déshumanisent, qui enferment. Comment parler des migrations humaines au sens large, en se soustrayant à l’emprise de l’actualité ? Continuer la lecture

« 1, 2,3, on joue ?! »

Sarah CHEVEAU, Marelle à doigts, Thierry Magnier, 2019, 24 p., 11.90 €, ISBN : 979-10-352-0238-5

-..À quoi ?
– Mais à la marelle !

La marelle ! …craie dans une main, caillou dans l’autre, on a ripé quelques paires de chaussures en récréation! La version de Sarah Cheveau est une marelle à doigts ou, comment faire du jeu le plus vieux du monde un exercice d’illustration fort bien réussi. Continuer la lecture

Bouquet de pensées

Pierre CORAN, Aurélia FRONTY, L’ABC du petit philosophe, À pas de loups, 2018, 64 p., 16,50 €, ISBN : 9-782930-787398

On savait Pierre Coran poète. Avec ce recueil de maximes, on le découvre philosophe. Au fil de sa prolifique carrière d’écrivain jeunesse, cet ancien directeur d’école a joué, de recueil en album, avec les lettres, les sons, les mots, et a surtout mis le tout à hauteur d’enfants. Il leur montre mieux que personne que la langue française est un grand terrain de jeu et les invite à venir s’y amuser. Et il suffit de voir ce poète à l’œuvre en animation pour constater que cela marche ! Dans son ABC du petit philosophe signé avec Aurélia Fronty, en cent-quatre petits poèmes, il invite à réfléchir, évoque, fait rire, surprend. Continuer la lecture

L’art de se cacher en souriant

Anne CRAHAY, Le sourire de Suzie, CotCotCot, 2019, 26 p., 12.50 €, ISBN : 978-2-930941-07-3

Suzie a perdu le sourire, inquiète de ce qui se trame dans le monde des adultes. Inquiète d’inquiéter plus encore les adultes. Elle se compose une collection de sourires à arborer en toutes circonstances. « Un sourire comme défense ». La pauvre Suzie retient tout et garde ses sourires figés. Face impeccable, elle fait face jusqu’à ce que ses sourires de papiers se déchirent. Qui est Suzie ? Elle se cache derrière ses multiples sourires qui la dissimulent, l’étouffent peut-être. Plus elle sourit, plus la vie se complique. Suzie tient ses sourires, contient ses sentiments, jusqu’au « déluge » des émotions. Jusqu’à ce qu’enfin, les parents comprennent et rassurent l’enfant qui en avait besoin. Continuer la lecture

Pas si blanc, Noël !

Béatrice LIBERT, Le chevalier des sept couleurs, illustrations de Mathieu Schmitt, Vagamundo Jeunesse, 2018, 112 p., 17€, ISBN : 979-10-92521-30-6

Vêtu d’un pyjama bariolé offert par sa marraine, le nez dans un livre dont l’a doté son parrain, Noël s’assoupit et dégringole dans un étrange rêve, blanc comme neige. Blanc comme à la montagne. Contrairement au Paradis Blanc à l’abri de la violence cher à Michel Berger, le Pays Blanc où atterrit notre héros est un endroit à l’aura plutôt lugubre où non seulement on regarde l’altérité – ici toute trace de couleur – avec méfiance et hostilité, et où chaque tentative de penser autrement est cadenassée par l’adage « Tout est blanc, tout est pur, c’est la loi ». Pire encore, on punit ceux qui oseraient hausser le ton. Mais Noël est pugnace, et malgré ceux qui cherchent à le décourager d’explorer plus avant cet endroit pour retrouver le kaki, le mauve, le turquoise et toutes les autres nuances, il garde en tête une petite phrase maternelle : « Il ne faut jamais baisser les bras ni se laisser impressionner par les grincheux ». Continuer la lecture

Je fais des grosses bulles, je joue au sous-marin

Geneviève CASTERMAN, Se jeter à l’eau, Esperluète, coll. « Accordéons », 2018, 32 volets, 15 €, ISBN : 9782359841022

Odeur de chlore, bonnet qui colle ou fait plisser le crâne, casiers à pièce et petit plongeoir, Cécémel à la cafétéria, pédiluve à l’entrée ou Dextro-energy après l’effort ? Nous avons tous des souvenirs étonnants, précis ou nostalgiques liés à ce lieu curieux qu’est la piscine.

Après nous avoir fait découvrir avec son œil affectueux la Costa Belgica, l’autoroute E411 ou la rue De Praetere dans trois petits formats carrés (déjà chez Esperluète), Geneviève Casterman nous propose d’enfiler notre maillot – et vous, plutôt une ou deux pièces ? plutôt slip ou boxer ? – et déploie son univers aussi drôle et touchant qu’attentif aux détails le long d’un étonnant et dodu leporello. Du côté des bébés nageurs, ça flotte et ça bécote, et ça s’accroche à des grosses bouées ou à des planches. Une otarie est venue elle aussi musarder dans le petit bassin. Êtes-vous prêts pour la leçon d’aquagym ? À moins que vous ne soyez venu exhiber vos biscottos ou apprendre le dos crawlé ? Conter fleurette à une autre nageuse, dès qu’elle aura fini sa longueur ? C’est qu’il en existe des rapprochements opportuns ou maladroits dans cette grande étendue d’eau : « Frôlements furtifs / coup de pied, griffes / les corps anonymes s’effleurent / pas toujours en douceur. » Fantaisie aidant,  l’autrice-illustratrice s’autorise même à nous montrer qu’il n’y a pas que les bras des plus jeunes ou des plus téméraires pour mouliner dans l’eau…ne serait-ce pas quelque tentacule de poulpe, que nous voyons tout au fond ? Et à côté, une étoile de mer ? Continuer la lecture

Le Wolf souffle ses dix bougies !

Freddy Leloup qui dort © Le Wolf

Depuis dix ans, le cœur de Bruxelles accueille la maison de la littérature de jeunesse. En effet, c’est en 2009, à deux pas de la Grand Place, que le Wolf (habile acronyme de World of Literature and Fantasy) a ouvert ses portes. Ce lieu multiple, puisqu’il s’agit à la fois d’une librairie, d’une bibliothèque, d’un lieu d’animations et ateliers pour enfants, d’expositions et de rencontres professionnelles, a depuis accueilli de nombreux auteurs et illustrateurs, ainsi que des milliers d’enfants et leur parents ou enseignants. Dix ans plus tard, on peut dire que Muriel Limbosch et Anne Janssen, ses fondatrices, ont réussi leur pari : le Wolf est devenu un lieu de référence, un incontournable du livre pour enfants. Continuer la lecture