Archives par étiquette : Ghislain Cotton

Merci à la vie

Un coup de cœur du Carnet

Michel CLAISE, Cobre (Cuivre), Luce Wilquin, 2017, 258 p., 20€, ISBN : 9782882535375

claise.pngSantiago, 11 septembre 1973. La soldatesque de Pinochet investit le  palais de la Moneda où le Président Allende vient de se suicider. Cette page parmi les plus noires de l’Histoire du Chili marque le début du nouveau roman de Michel Claise. C’est aussi pour Jorge Correa, un jeune attaché de presse protégé par Allende, le point de départ d’une odyssée initiatique à plus d’un égard. Continuer la lecture

La parade des jouets

Nicolas ANCION, Nous sommes tous des playmobiles, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2017, 206 p, 8,5 €, ISBN : 978-2875682680

ancion.jpgLa collection « Espace Nord » accueille dans son conservatoire la réédition du recueil de nouvelles Nous sommes tous des playmobiles, de Nicolas Ancion, auteur prolifique et visité par un imaginaire d’une large et signifiante originalité. Recourir aux playmobiles, ces figurines destinées à vivre tous les caprices de la créativité enfantine, donne le ton de ce texte régi par l’ironie du sort et la manière pour les personnages qui en sont les jouets de réagir à ses manifestations anodines en apparence, mais souvent génératrices d’effet papillon. Ainsi une tache de sauce sur une chemise peut conduire au bouleversement de toute une vie familiale comme un simple quiproquo peut mener au crime. Les « victimes » de ces aléas du destin n’en sont pas pour autant de belles âmes et peuvent en tirer profit avec un cynisme jubilatoire comme dans « Moi, je dis qu’il y a une justice » ou « J’apprends à bien tuer ». Et comment ne pas lire avec un sourire vaguement complice et un brin de malice la nouvelle déjantée intitulée « Bruxelles insurrection » où deux jeunes « terroristes » du cru enlèvent et malmènent durement un vieil académicien français pour lui faire apostasier son intégrisme du verbe, cet autre terrorisme  condamné par les deux libertaires de la langue avec une verdeur jouissive quoique fort incivile : Continuer la lecture

Autopsie d’un désastre

Éric BROGNIET, Tutti Cadaveri, suivi de la traduction en italien de Rio Di Maria et Christiana Panella, illustration de couverture de Daniel Pelletti, L’Arbre à paroles, 2017, 48 p., 10 €, ISBN : 978-2-87406-653-5

brognietTutti Cadaveri, le texte d’Éric Brogniet consacré à la catastrophe du Bois du Cazier paraît aujourd’hui accompagné de sa traduction en italien. Ceux qui ont suivi à travers les media la quinzaine d’enfer vécue à Marcinelle du 8 au 23 août 1956, se souviennent de ce cri terrible qui mit fin à tout espoir pour nombre de familles de mineurs – en majorité italiennes – rassemblées devant les grilles du charbonnage sinistré. Continuer la lecture

La vie en jeu…

Alain DARTEVELLE, Toy Boy et autres leurres, illustrations de Marc Sevrin, Academia, coll. « Livres libres », 2017, 166 p., 16,15 €/ ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-8061-0346-8

dartevelleCela fait longtemps déjà qu’Alain Dartevelle nous a familiarisés avec ses incursions malignes dans un futur parfois assez proche pour figurer un corollaire de notre actualité. C’est certes le cas avec Toy Boy et autres leurres qui, à la suite du récit principal, réunit sept nouvelles de la même eau. Avec la complicité des images de Marc Sevrin, d’un noir profond et réalisées selon la technique de la carte à gratter. Continuer la lecture

Rues mode d’emploi

Éric DEJAEGER, Streets (loufoqueries citadines), illustrations de Jean-Paul Verstraeten, Gros Textes, 2017, 112 p., 10 €, ISBN : 978-2-35082-330-0

dejaeger streetsNaguère professeur de langues et d’économie, Éric Dejaeger fait partie de cette armée des ombres qui, sans toit ni loi, sont les indispensables SDF de la littérature. Ces poètes qui à force de souffler dans les trous de nez des muses, risquent peu d’être hébergés dans leurs cénacles. On ne s’étonnera pas que ce vagabond des lettres compte parmi ses amis de cœur et de plume des personnalités aussi joyeusement bactériennes que Mariën, Scutenaire, Chavée ou Bukowski. Continuer la lecture

L’aventure, c’est l’aventure !

Ghislain COTTON, Itinéraire d’un voyou, Murmure des soirs, 2017, 265 p., 20€, ISBN : 978-2930657-34-9

cotton.gifC’est « le récit […] d’une tranche de vie passée dans ce monde de voyous qui, pour survivre, nous oblige à nous faire voyous à notre tour. À moins de rester pieds et mains liés par notre morale que les plus rusés nous imposent pour ne pas nous trouver sur leur chemin pourri ». C’est le récit d’Adrien de Bucy, né Debucy le 4 juin 1951, « quelques semaines avant qu’un gamin ne saute de l’uniforme de boy-scout dans celui de roi des Belges ». Son père, l’honorable Auguste, était juge de profession ; un sacerdoce pour cet homme à l’austérité bornée, qui sanctionnait avec fermeté la moindre incartade des justiciables, aussi bien au sein du Palais de Justice que sous son toit. Quant à sa mère, la douce et belle Sabine, toute pétrie de convenances catholiques et de pathologies imaginaires, elle couvait ses deux fils d’une affection inquiète. Non, Adrien n’était pas l’unique enfant de ce foyer bourgeoisement étouffant, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il n’était pas seul : son fayot de frère et lui ne partageaient rien, si ce n’est la génétique.

À lire : extrait d'Itinéraire d'un voyou

Continuer la lecture

Naufrages au féminin

Marie-Ève STÉNUIT, Une femme à la mer! Aventures de femmes naufragées, Editions du Trésor, 2017, 192 p., 17 €, ISBN : 979-10-91534-28-4

stenuit

Prononcé pour la première fois en 1852 par un lieutenant-colonel britannique à bord du Birkenhead en perdition, le mythique «  Les femmes et les enfants d’abord ! » est loin d’avoir été la règle générale au cours de la longue histoire des naufrages. Quant à la tradition du « capitaine courageux », elle encaisse aussi quelques méchantes estocades sous la plume de Marie-Ève Sténuit, historienne de l’art et archéologue, dans un ouvrage consacré aux nombreuses femmes qui vécurent ces drames de la mer. Continuer la lecture