Archives de l’auteur : Le Carnet et les Instants

René Magritte, la photographie et le cinématographe

Xavier CANONNE, René Magritte, The Revealing Image (L’Image révélée), Ludion, 168 p. illustrées, 39,90 €, ISBN : 978-94-9181-973-5

canonne magritte l image reveleeS’il a approché, voire pratiqué en amateur, photographie et cinéma – il préférait parler de « cinématographe » –, ces deux disciplines n’ont jamais constitué pour René Magritte une création intellectuelle et artistique qui atteindrait la force de frappe de sa peinture. En 1960, Luc de Heusch présentait un film sur le peintre et son œuvre, Magritte ou La Leçon de choses. Au cours d’un entretien avec Jacques de Decker, qui évoque alors les films de Buñuel et Dali, Magritte lui répond : « Même si je connaissais les rudiments de l’art cinématographique, je ne pourrais expliquer mes idées que par la peinture (…) Je ne participe au cinéma qu’en tant que spectateur. Mes films préférés sont Babette s’en-va-t-en guerre (de Christian-Jacque, 1959, NDLR) ou Madame et son auto (de Robert Vernay, 1958, NDLR). Je ne supporte pas les films qui veulent me faire apprendre quelque chose ou m’exposer une thèse : ce cinéma-là m’ennuie »[1]. Continuer la lecture

Les prix Révélation de la SGDL

anna ayanoglou

Anna Ayanoglou remporte le prix SGDL Révélation de poésie

La Société des gens de Lettres (SGDL) a communiqué le palmarès de ses prix Révélation. Anna Ayanoglou remporte le prix Révélation de poésie.

Les prix Révélation de la SGDL

La SGDL remet chaque année des grands prix, qui récompensent des auteurs confirmés. La société d’auteurs décerne aussi des prix Révélation, qui mettent en lumière de nouveaux talents littéraires, dans différentes catégories.

Le prix Révélation de poésie

anna ayanoglou le fil des traversees

Le prix Révélation de poésie récompense Anna Ayanoglou pour son premier recueil publié, Le fil des traversées (Gallimard). Le même recueil vaut également à l’autrice d’être en lice pour le prix Apollinaire découverte

Anna Ayanoglou succède au palmarès du prix Révélation de poésie au Belge Sébastien Fevry, primé en 2019 pour son recueil Solitude Europe

Doté de 2.000 €, le prix SGDL Révélation de poésie a été créé en 2014 pour encourager et révéler de nouveaux talents de la poésie. 

Les lauréat.e.s dans les autres catégories

Premier roman : Laurent Petitmangin, Ce qu’il faut de la nuit, La Manufacture de livres

Premier roman – André Dubreuil : Gaëlle Belem, Un monstre est là, derrière la porte, Gallimard

Révélation pour un ouvrage : Alain Gnaedig, Le pays de l’horizon lointain, Joëlle Losfeld et Valérie Villieu et Antoine Houcke, Deux hivers un été, Boîte à bulles

TraductionJean Spector, Étoiles vagabondes de Sholem Aleykhem, Tripode (traduit du yiddish)

Premier recueil de nouvelles : Fanny Saintenoy, J’ai dû vous croiser dans Paris, Parole

Plus d’informations

Le site internet de la SGDL

La mère, le père & l’être dans la langue

Un coup de cœur du Carnet

Nicole MALINCONI, Nous deux, Da solo, postface de Marie Klinkenberg, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2020, 260 p., 8,5 €, ISBN : 9782875684882

malinconi nous deux da soloAmour possédé. Amour sous possession. Amour. Avoir. Ainsi commence Nous deux. Par un court poème sous forme de déclinaison amoureuse : « Heureusement que je t’ai/Heureusement qu’on s’a… »  Jusqu’à l’ambigu dernier vers : « Tu m’as eue ». Piège. De l’amour. De l’amour maternel dans ce livre-ci de Nicole Malinconi, prix Rossel 1993. Le livre de la mère et de la fille. Continuer la lecture

Nues

Un coup de cœur du Carnet

Jacques RICHARD, Nues, ONLIT, coll. « ONLIT Mini », 2020, 80 p., 8 €, ISBN : 9782875601261

richard nues« Nues, en pied et grandeur nature. De face », les yeux plongés dans ceux de l’artiste. Toiles de mêmes dimensions, supports de qualité identique, toujours de la peinture à l’huile. Pas de décor. Et un « travail d’un réalisme précis, mince et sans effets ». Voilà comment Jacques Richard a peint plusieurs femmes entrant dans la jeunesse ou la quittant, trop maigres ou trop charnues, rétives ou généreuses, inconnues ou familières, maniérées ou naturelles. De son regard parfois gêné et intransigeant, Richard les a dévisagées, contemplées sans désir, observées (face à face ou sur papier glacé) avec « l’urgence patiente d’un ours pêchant au bord de la rivière » ; il a guetté leur apparition et a reconstitué cette impression tout en fugitivité et subjectivité pour qu’elles demeurent « quelqu’un ». Une démarche pleine qui s’inscrit dans la durée, le respect et la méthode. Continuer la lecture

Grand concours de nouvelles de la FWB : le palmarès

recueil a basse temperature

Le grand concours de nouvelles de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2019-2020 a livré son verdict au cours d’une cérémonie virtuelle. Continuer la lecture

Or du temps et poupées russes !

Jean-Michel AUBEVERT, Les entrelus de Jean-Michel Aubevert. De la rose au calame, Coudrier, coll. « À cœur d’écrits », 2020, 156 p., 20 €, ISBN : 978-2-39052-017-7

aubevert les entrelus de jean michel aubevertLe coudrier est ce bois dont on fait les baguettes de sourcier ! Et ne voilà-t-il pas que cette maison de poésie fait sourdre une idée qui émeut et comble un vide ! Comme par magie.

Joëlle Billy, la directrice du Coudrier, a initié une collection, À cœur d’écrits, autour d’un concept original : chaque ouvrage regroupera des textes d’un auteur « consacrés à des livres d’autres auteurs » tout en présentant ces derniers. Il s’agit donc d’un double hommage : aux Lettres, en général ; à la critique ensuite ou, plus spécifiquement, aux écrivains médiateurs, qui échappent (ou font mine d’échapper) au narcissisme ou à l’égocentrisme du créateur pour s’ouvrir aux talents et réalisations de leurs collègues. Continuer la lecture

Les finalistes du prix Rossel 2020

Le jury du prix Rossel a livré le nom des cinq finalistes de son édition 2020. Le nom du/ de la lauréat.e sera connu le 10 décembre. En 2019, Vinciane Moeschler avait reçu le prix pour Trois incendies Continuer la lecture

La furie des abandonnés

Pascaline DAVID, La colère des simples, Sans escale, 2020, 84 p., 13 €, ISBN : 978-2-4914380-1-2

david la colere des simplesLes éditions Sans escale publient cet automne le premier roman de Pascaline David.

Sous le titre polysémique de La colère des simples, la romancière crée un univers d’une force et d’une puissance dont l’envergure tellurique se révèle au fil des pages où se déploient les personnages, l’espace romanesque, le temps, l’action et la voix, cette voix que l’on nomme le style et qui fait d’un texte une œuvre littéraire ou un simple récit. Pascaline David nous fait pénétrer dans La colère des simples avec une rare et intense capacité d’évocation de la violence de ce sentiment qui sourd à chaque ligne du récit. Continuer la lecture

Vincent Engel reçoit le prix Italiques

Vincent Engel remporte le prix Italiques

Le prix Italiques 2019 a son lauréat. La récompense va à Vincent Engel pour son roman Alma Viva et Viva!, son adaptation au théâtre. Continuer la lecture

Lisez-vous le belge? : des artistes rejoignent la campagne

La campagne « Lisez-vous le belge? » se poursuit jusqu’au 24 décembre. Parmi les actions menées, deux appels à intérêt ont été diffusés, visant l’un les illustrateurs et illustratrices, l’autre les poètes et poétesses. Les artistes choisis dans les deux catégories sont désormais connus.  Continuer la lecture

Nos vies comme un bonbon Napoléon

Vincent RAHIR, La beauté sûre de nos vies, Academia, coll. « Littératures », 2020, 224 p., 20 € / ePub : 14.99 €, ISBN : 978-2806105394

Littératures une collection de fictions belges apparue en 2013 au sein des Éditions Academia. Fondée en 1987, cette maison d’édition a tout d’abord développé des collections de sciences humaines universitaires. Avec Littératures notamment, la maison accueille désormais récits, romans, nouvelles d’autrices et auteurs francophones de Belgique. « L’objectif est de donner vie à des textes d’auteurs débutants ou confirmés, des textes variés et de qualité », nous explique Sidonie Maissin, responsable des relations publiques et commerciales pour les éditions Academia. Continuer la lecture

Plume et pinceau à l’unisson

Rose-Marie FRANÇOIS et Charles DELHAES, L’écho du regard, Tétras lyre, 2020, 76 p., 16 €, ISBN : 978-2-930685-53-3

francois delhaes l echo du regardDans un ouvrage de format carré pour accueillir l’impression très soignée des œuvres en portraits, paysages, cercles et carrés de Charles Delhaes, Rose-Marie François en enregistre L’écho du regard, sous la forme de poèmes attentifs et sensibles, exposés vison-visu, à savoir un poème par œuvre et double page. Chaque toile du peintre lui a inspiré quelques vers agissant comme le départ et la destination, l’aller et le retour : de multiples va-et-vient, de joyeuses connivences et collaborations nous dit l’introduction du livre et qui font autant de ponts invisibles entre l’image et le texte, entre le texte et l’image, entre les deux auteurs. Continuer la lecture

Les 5 finalistes du grand prix de la Critique ACBD

bischoff anais nin

N’en resta plus que cinq… Le jury du grand prix de la Critique ACBD a livré sa sélection finale de cinq albums.  Continuer la lecture

Sans demi-mesure

Marie COLOT et Nancy GUILBERT, Point de fuite, Gulf stream, 2020, 423 p., 18 €, ISBN : 9782354887919

colot guilbert point de fuitePoint de fuite est un récit pour la jeunesse polyphonique qui nous fait découvrir à travers les yeux de plusieurs personnages leur quotidien a priori sans histoire. On découvre d’un côté une Mona gentille et souriante qui prépare le concours d’entrée à l’École Nationale des Beaux-Arts, toujours fourrée avec son meilleur ami Marin, alias Curry, qui projette de suivre un Master en Développement durable et s’engage sans réserve dans la lutte contre le réchauffement climatique. Continuer la lecture

Sur la route des souvenirs

Nadine MONFILS, Le souffleur de nuages, Fleuve, 2020, 169 p., 15,90€ / ePub : 11.99 €, ISBN : 978-2-265-15504-6

monfils le souffleur de nuagesChauffeur de taxi à la vie un peu terne, Franck est sollicité pour une course qui se révélera hors du commun. Au premier abord, Hélène est juste une cliente qui part en week-end. Mais le tempérament fantasque de la vieille dame pique la curiosité du taximan, et la course est assez longue, propice aux confidences. Tandis que la route défile, Hélène égrène ses souvenirs. Continuer la lecture

Éric Causin remporte le prix Saga Café

Eric Causin Etincelles

Le prix Saga café a annoncé le nom du lauréat de l’édition 2020. Il s’agit du primo-romancier Éric Causin. Continuer la lecture