Archives par étiquette : Véronique Bergen (autrice de la recension)

Pouvoirs de la parole et de la lettre

Un coup de cœur du Carnet

Jean Claude BOLOGNE, Emprises. Les contes du père Susar, maelstrÖm reEvolution, 2023, 324 p., 18 €, ISBN : 978-2-87505-475-3

bologne emprisesÉblouissant roman taillé dans l’ambition, l’érudition et la magie du verbe, Emprises. Les contes du père Susar enracine son récit dans les plis du 18ème siècle, ausculte les secrets, les jougs familiaux qui s’étirent sur plusieurs générations. Jean Claude Bologne a le secret des dispositifs narratifs d’une folle intelligence qui allie questions métaphysiques et complexité des âmes. Construit comme une cathédrale, le roman met en scène un conteur hors pair, le père Susar qui, accusé de sorcellerie, vit caché dans un hameau près de Liège depuis des décennies. Continuer la lecture

La construction de l’Histoire

Yuval Noah HARARI, David VANDERMEULEN, Daniel CASANAVE, Claire CHAMPION, Sapiens Tome III : Les maîtres de l’Histoire, Albin Michel, 2023, 262 p., 24,90 € / ePub : 16,99 €, ISBN : 9782226477620

collectif sapiens les maitres de l'histoireTroisième tome d’un projet audacieux d’adaptation en bande dessinée du best-seller Sapiens. Une brève histoire de l’humanité de l’historien Yuval Noah Harari, Les maîtres de l’Histoire nous propose une réinvention alerte, sertie dans un puissant imaginaire narratif et graphique. Après les deux premiers tomes relatant l’évolution de l’Homo Sapiens depuis le Pléistocène supérieur au 21ème siècle (Sapiens. La naissance de l’humanité et Sapiens. Les piliers de la civilisation), David Vandermeulen (scénario), Daniel Casanave (dessin) et Claire Champion (couleurs) nous livrent l’avant-dernier tome d’une série qui, après la révolution cognitive aux alentours de 70.000 ans avant notre ère, après la révolution agricole qui, il y a douze mille ans, signa un tournant majeur (domestication des céréales, des animaux, élevage), après ce que Yuval Noah Harari nomme l’unification de l’humanité, se clôturera sur la révolution scientifique. Continuer la lecture

Un architecte oublié 

Françoise LEVIE, L’architecte fantôme. À la recherche d’Octave Van Rysselberghe, Impressions nouvelles, 2023, 328 p., 29,50 € / ePub : 15,99 €, ISBN : 9782390700821

levie l'architecte fantomeRéalisatrice de documentaires, biographe, Françoise Levie construit une œuvre à la croisée de l’enquête et de l’imaginaire, de la veine biographique et du récit qui donne voix à des figures captives de l’ombre. Non pas des inconnus, des météores que la capricieuse déesse Postérité a condamnés à l’oubli, mais des créateurs qui, ayant parfois œuvré à l’effacement de leur nom, végètent dans une région de clair-obscur. Après ses livres sur Étienne-Gaspard Robertson (Étienne-Gaspard Robertson, la vie d’un fantasmagore), sur l’utopiste Paul Otlet (L’homme qui voulait classer le mondePaul Otlet et le Mundaneum), ses films sur la peintre Anna Boch (Anna et Vincent), sur le nationaliste congolais Panda Farnana, la peintre Évelyne Axell, le peintre Alfred Stevens, Françoise Levie nous livre une monographie inspirée d’un architecture-clé de l’Art nouveau, Octave Van Rysselberghe. Continuer la lecture

Régression larvaire et délivrance

Un coup de cœur du Carnet

Dominique ROLIN, Dulle Griet, Postface de Maxime Thiry, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2023, 320 p., 9,50 €, ISBN : 9782875685896

rolin dulle grietFigure marquante de l’imaginaire de Dominique Rolin, liée au pays natal, aux racines belges, au roman familial, le peintre Pieter Brueghel l’Ancien s’incarne dans son œuvre, donnant lieu au récit L’enragé (1978) et à Dulle Griet (1977). Si L’enragé campe le peintre flamand sur son lit de mort, le roman Dulle Griet prend racine dans la mort du père de l’écrivaine, dans le lever de souvenirs provoqué par sa disparition. Continuer la lecture

Chemins de l’art

Roger BODART, L’art, c’est la chair, Préface de Florence Richter, Samsa, 2023, 132 p., 18 €, ISBN : 9782875934703

bodart l'art c'est la chairPoète, essayiste, académicien, Roger Bodart est l’auteur de nombreuses monographies sur l’art. Préfacé par Florence Richter, L’art, c’est la chair. 8 peintres et sculpteurs belges regroupe en un volume les monographies que Roger Bodart a consacrées à Antoine Wiertz, Albert Crommelynck, Edmond Dubrunfaut, Idel Ianchelevici, Suzanne van Damme, Jacques Maes, Georges Grard et Léon Devos. Davantage qu’une collection de textes rédigés dans le cadre d’une initiative du Ministère de l’Instruction Publique (ancêtre des Ministères de la Culture et de l’Enseignement), publiés entre 1948 et 1963, le recueil affirme une pensée de l’art, est sous-tendu par un questionnement de l’évolution esthétique à travers le temps, par une analyse du phénomène des avant-gardes, de la volonté de table rase, de la coexistence d’une multiplicité de langages plastiques. Continuer la lecture

Transmutation des valeurs 

Renaud BOUCQUEY, Rien sur Nietzsche, Samsa, 2023, 165 p., 20 €, ISBN : 9782875934567

boucquey rien sur nietzscheComment un homme peut-il se libérer, quitter la routine, les valeurs de réussite, de travail qu’on lui a inculquées ? Par quel cheminement intérieur, quelle révolution personnelle, en vient-il à changer de vie, à jeter par-dessus bord les charges d’une vie axée sur la famille, l’argent, la performance, le statut social, la promotion immobilière ? Dans son roman Rien sur Nietzsche, Renaud Boucquey campe l’histoire d’un homme, Bruno Tserstevens, qui après avoir été la parfaite incarnation d’un rouage du système, trouve la force de muer, d’entrer dans des devenirs dont les étapes quasi initiatiques réverbèrent les trois métamorphoses qui, dans Ainsi parlait Zarathoustra, composent le premier discours de Zarathoustra. Continuer la lecture

Féerie géopoétique

Un coup de cœur du Carnet

Eugène SAVITZKAYA, Fou de Paris, Minuit, 2023, 145 p., 17 € / ePub : 10,99 €, ISBN : 978-2-7073-4938-5

savitzkaya fou de parisAu milieu de la tectonique des plaques de la littérature francophone, les livres d’Eugène Savitzkaya sont des forêts où vivent des êtres en marge qui tressaillent dans un ballet de phrases remontant le cours du fleuve de l’enfance. Il y avait le Fou de Vincent d’Hervé Guibert. Il y a désormais la féerie sans égale, le livre le plus libre de tous les temps, Fou de Paris, qui, venant après Fou civil (1999), Fou trop poli (2005), brame, feule, tisse sa toile autour d’Hégésippe, celui qui a tout perdu en perdant l’aimée, celui qui endosse la flânerie comme une première peau, promeneur poète qui, comme les bouffons des rois, profère les vérités du temps, démasque l’imposture des pouvoirs. À l’écart des vivants et des vivantes « fabriqués et fabriquées à la chaîne », qui endurent confinement et joug sous l’ordre « « serrez-vous la ceinture », Hégésippe danse, vaticine, l’amour perdu collé à ses pieds de bête sauvage. Continuer la lecture

Géographie de l’amour

Luc DELLISSE, Tarmacs, Herbe qui tremble, 2023, 90 p., 16 €, ISBN : 9782491462543

dellisse tarmacsL’œuvre poétique, théâtrale, les romans, les récits, les nouvelles, les essais de Luc Dellisse inscrivent la frontière au nombre de leurs motifs obsédants. Le recueil poétique Tarmacs articule son chant, son rythme et sa forme autour de la question du seuil, des frontières qui, tout à la fois, séparent et ont pour vocation d’être traversées. Les cinquante chants se jouent des frontières du temps (des jeux d’invasion, de passage entre passé et présent), des frontières de l’espace (une première partie convoque New York, la seconde partie le lieu natal), du livre en tant qu’architecture bifide, des frontières de l’amour, du désir, de la vie et de la mort. Continuer la lecture

Une écriture rieuse comme l’enfance

Un coup de cœur du Carnet

Isabelle WÉRY, Rouge western, Au diable vauvert, 2023, 286 p., 20 € / ePub : 9,99 €, ISBN : 9791030706079

wery rouge westernGiclures textuelles, action writing d’un récit qui a pour cadre un désert du Sud de l’Espagne, personnage inouï de L’Ancienne, Vanina âgée de mille ans à l’état civil, atmosphère d’un néo-western surréaliste entre Luis Buñuel et mescal… avec Rouge western, Isabelle Wéry décoche une fête fictionnelle pulsée par l’inventivité narrative et langagière qui vrille Marilyn désossée, Poney flottant, Lily-Jane explose, Selfie de Chine. Le prisme de l’étrange et du farfelu, la présence de personnages énigmatiques — L’Ancienne, Le Chat, Le Chien, La Girafe… — plongés dans un monde glissant dans l’apocalypse écologique permettent d’élever le roman au rang d’espace expérimental. Continuer la lecture

Poésie de la sensation originaire

Pierre-Yves SOUCY, De si près, l’ici du corps, Lettre volée, 2023, 72 p., 15 €, ISBN : 9782873176181

Soucy De si près l'ici du corpsS’ouvrant sur une citation du poète et peintre chinois Mang Ke — « Non nous n’avons rien dit / Rien que le langage de la chair » —, laquelle citation brille comme un portique éclairant la « Stimmung » du recueil, De si près, l’ici du corps déroule une partition poétique en quatre parties. L’expérience poétique que Pierre-Yves Soucy élabore au fil d’une œuvre d’une haute tenue s’enracine dans le trouble d’un sensible qui éveille la chair à ses possibles, à sa rencontre avec l’autre comme avec ses propres vertiges. L’horizon sous lequel se tient la pensée poétique de Pierre-Yves Soucy a pour dessein l’exploration d’une sensation originaire, du chiasme merleau-pontyen du senti et du sentant que l’auteur prolonge dans le creusement d’une rencontre en intériorité entre la chair des mots et l’espace muet des corps. Son aptitude à capter les épiphanies rares d’un toucher qui brise la « solitude des chairs », d’un désir qui rencontre l’énigme de l’autre et la sienne propre extrait du vivre des moments où les chairs frôlées ou nouées communient dans la tension du vivre. Continuer la lecture

Venir au monde

Un coup de cœur du Carnet

Louis ADRAN, La nuit de Neauphle où naître, Cheyne, 2023, 64 p., 17 €, ISBN : 9782841163281

adran la nuit de neauphle ou naitrePlacé sous le signe de l’énigme (du dire, du vivre), s’ouvrant sur une citation de Marguerite Duras (« Ça rend sauvage l’écriture. On rejoint une sauvagerie d’avant la vie »), le recueil poétique La nuit de Neauphle où naître dépose un verbe qui est de l’ordre d’un regard éminemment tactile. Le ballet d’ombres humaines que Louis Adran convoque se voit nimbé d’un flou quant aux lieux, aux époques, aux personnages, aux actions. Dans une langue qui, hors de tout mime, fait l’épreuve de sa genèse, cette suite poétique scandée en quatre parties qui rythment l’avancée de la nuit nous entraîne dans des paysages forestiers, champêtres parcourus par des êtres tendus vers l’avènement d’une naissance. Dans la splendeur étincelante de l’écriture se découpent une fuite vers Neauphle, la rencontre de femmes, accoucheuses de « l’être nouveau », l’attente dans la nuit de l’été d’un événement qui rend le naître à lui-même. Continuer la lecture

Genèse et formes de pensée et d’action

Un coup de cœur du Carnet

Éric CLEMENS, En étoile. Introduction à la philosophie, I. Le devenir, Presses universitaires de Louvain, 2023, 208 p., 21 €, ISBN : 9782390613114
Éric CLEMENS, En étoile. Introduction à la philosophie, II. La dépense, Presses universitaires de Louvain, 2023, 202 p., 21 €, ISBN : 9782390613398

clemens en étoile introduction a la philosophie 1 clemens en etoile introduction a la philosophie 2

Éblouissant parcours en étoile, ressaisie d’une introduction à la philosophie en s’éloignant d’une approche qui exposerait les systèmes et les courants de pensée des origines grecques de la philosophie occidentale au paysage contemporain, En étoile. Introduction à la philosophie se construit autour d’un choix préjudiciel : la voie élue est celle d’un retour questionnant sur le « qu’est-ce que penser ? », une interrogation à laquelle la philosophie se voue depuis toujours et en laquelle elle a condensé son geste. Continuer la lecture

Bauchau sur la route

Coralie CABU, La (re)construction d’Henry Bauchau. De Gengis Khan à Œdipe sur la route, Presses universitaires de Liège, 2023, 118 p., 15 €, ISBN : 9782875623546

cabu bauchauInterrogeant la construction, par l’auteur lui-même et par ses critiques, de la figure du sage, Coralie Cabu creuse en deçà de cette projection posturale qui, s’imposant de façon quasi hégémonique, a lissé les contradictions, les ambiguïtés de sa trajectoire existentielle et de son œuvre. Comment les discours, les propositions métadiscursives, les journaux d’Henry Bauchau (1913-2012), sa pratique psychanalytique, la quête de la sagesse qu’illustrent nombre de ses personnages ont-ils peu à peu verrouillé l’horizon de réception de son œuvre, désormais approchée sous la focale du grand sage arrivé à résipiscence ? Continuer la lecture

Cinquante-six danses avec le maelström

COLLECTIF, 56 Descentes dans le maelstrÖm, maelstrÖm Reevolution, 2023, 306 p., 18 €, ISBN : 978-2-87505-460-9

collectif 56 descentes dans le maelstromPoint d’ombilic de la naissance du projet maelstrÖm, la nouvelle d’Edgar Allan Poe, Une descente dans le Maelstrom se voit recréée, réinterrogée, prolongée par le texte, l’image ou le dessin. Cinquante-cinq artistes (de Belgique, de France, d’Italie, du Liban, du Congo-Zaïre, d’autres pays) descendent dans le vortex textuel d’Edgar Allan Poe. Un arc de cercle relie trois espaces : le texte de Poe publié en 1841, l’aventure éditoriale frayée par David Giannoni en 1987 avec la création de la revue MaelstrÖm et la nouvelle vague produite à l’occasion des trente-trois ans de l’aventure du projet maelstrÖm.  C’est cette nouvelle vague générée par un texte aux vibrantes ondes de choc que le recueil collectif nous offre. 56 Descentes dans le maelstrÖm s’ouvre sur la nouvelle de Poe, laquelle décrit le récit d’un des trois frères ayant survécu au maelström de Mokstraumen. Continuer la lecture

La constellation poético-écologique des Bodart-Richter

Un coup de cœur du Carnet

Florence RICHTER et François OST (dir.), La tribu Bodart-Richter. Entre écologie et poésie, AML Éditions, coll. « Archives du futur », 2023, 292 p., 28 € / ePub : 14,99 €, ISBN : 9782871680956

la tribu bodart-richterÉvénement dans le catalogue de AML Éditions, l’ouvrage consacré à la famille d’écrivains Bodart-Richter l’est à plus d’un titre. Tout d’abord parce que, publié dans la collection « Archives du Futur » des Archives et Musée de la Littérature, ce volume se place sous le signe d’une œuvre plurielle, multiple, celles du poète et essayiste Roger Bodart, de la romancière, dramaturge et essayiste Marie-Thérèse Bodart, de la nouvelliste et essayiste Anne Richter et de l’écrivaine Florence Richter. Ensuite, parce que le panel des riches contributions (Jean-Claude Vantroyen, François Ost, Manon Houtart, Saskia Bursens, Yves Namur, Éric Brogniet, Florence Huybrechts, Pascale Toussaint, Christopher Gérard, Isabelle Moreels, Patrick Bergeron, Florence Richter, sans oublier l’introduction signée par Laurence Boudart et Florence Huybrechts) se rassemble autour des lignes de convergence entre l’œuvre de l’un et des autres, à savoir le nouage intime entre écologie et écriture. Continuer la lecture

Le désir est politique

Théophile BOURCASSI et Julie LOMBE, Tête-bêche, Bleu d’encre, 2023, 15 €, ISBN : 978-2-930725-58-1

bourcassi lombe tete becheTête-bêche, le recueil écrit à quatre mains par Théophile Bourcassi et Julie Lombe explore les territoires du désir où se rencontrent ébats érotiques et extases de l’écriture. Placé sous l’enseigne de la position 69, il se livre en deux parties, envers et endroit, chaque lecteur empruntant librement l’ordre de découverte. La multiplication des registres de langue, la juxtaposition de textes en prose poétique, de poèmes coulés dans l’acrostiche, de plages slammeuses où les rimes font l’amour délivrent une ballade érotique, un beat amoureux où les phrases, chauffées à blanc, se taillent une place au septième ciel. Parfois, la danse graphique s’invite dans des textes qui miment les corps enlacés ou qui s’étoilent en un soleil, en une roue de supplices-délices. On songe aux anagrammes d’Apollinaire, à son roman Les onze mille verges, on pense aux écrits de Henry Miller et d’Anaïs Nin, aux sommets érotiques de la prose ciselée par Serge Gainsbourg, on recueille et on compare les échos des mêmes scènes transcrites par Théophile Bourcassi et Julie Lombe. Le verbe claque, mordille, lèche, gicle, copule, met le feu aux pages. Pas de faux-semblant, pas de ruse mais une invitation à se promener dans un palais des fantasmes, dans des jeux de langue, dans les sortilèges de la baise. Les piments et scénarios BDSM s’invitent, l’écriture est éminemment physique, sensorielle, entre crudité et onirisme. Continuer la lecture