Archives de catégorie : Romans et récits

Les saltos arrière du récit

Jean-Michel BRAGARD, Lolitalice, Préface de Jean-Marie Klinkenberg, Bozon2x, 2022, 159 p., 21 €, ISBN : 978-2-93067-11-4

bragard lolitaliceLolitalice, voilà Lolitalice, apparue pour la première fois dans le roman de Jean-Michel Bragard, un roman-songe, dit-il, une fugue, sous-titre-t-il, et nous découvrons avec ravissement les plus singulières sœurs siamoises de la littérature. Lolita, provocante et fausse candide de Nabokov et Alice transgressive et aventureuse, de Carroll, toutes deux représentant une figure du féminin que l’auteur fête avec malice dans ce beau livre récemment paru aux aventureuses et exploratrices Éditions du Bozon2X.

Jean-Michel Bragard se définit comme géologue de salon (il est géologue-animateur à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique), poète de terrain, flûtiste à 16h, pataphysicien et ami d’André Blavier. Il a déjà publié des textes, poèmes,… entre autres aux Éditions du Daily-Bul, dont un magnifique ouvrage en duo avec l’artiste Camille de Taeye. Continuer la lecture

Parce que c’était lui, parce que c’était là

Frédéric SAENEN, L’enfance unique, Postface de Laurence Boudart, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2023, 200 p., 9 €, ISBN : 9782875685728

saenen l'enfance uniqueÀ se laisser guider par les premiers mots de l’avertissement de l’auteur, la question principale porterait sur la manière « de traiter les mots et expressions en langue wallonne présents dans ce texte ». 

À se laisser guider par les premiers mots du roman, la question principale, outre « la Langue première » serait « l’enfance ».  Les deux vont l’amble, livrant le récit intime d’une enfance baignée dans le wallon de l’Origine, la Langue première pratiquée par Grand-Popa, pourtant un Flamand du Limbourg, et Mamy, même si elle « se plaît à rappeler ses origines françaises ». Continuer la lecture

Famille, je vous ai

Dominique VAN COTTHEM, Réparer nos silences, Genèse, 272 p., 22,50 € / ePub : 13,99 €, ISBN : 9782382010228

van cotthem reparer nos silencesEnfant abandonné à la naissance, Ludovic a vécu en institution jusqu’à son accueil dans la famille de Laura et Christian, en qui il trouve un port d’attache où se reconstruire tant bien que mal. Narrateur principal, il nous apparaît alors que la police vient d’annoncer le meurtre de son père adoptif, abattu à bout portant dans les toilettes d’une station-service. Pour la famille de ce transporteur routier sans histoires, le séisme est total. La police émet l’hypothèse d’un règlement de comptes lié à un trafic, mais elle piétine faute d’indices. Continuer la lecture

Love will tear us apart again

Un coup de cœur du Carnet

Christophe LEVAUX, Baisse ton sourire, Do, 2023, 142 p., 17 €, ISBN : 9791095434436

levaux baisse ton sourireEst-il un sujet plus sensible à aborder en littérature que la violence dans le couple ? Pour preuve, le peu de romans (en exceptant les récits de vie et témoignages personnels parfois de très haute qualité littéraire) qui osent dépeindre l’engrenage à la mécanique perverse allant du flirt à la relation passionnelle pour rapidement se dégrader en pugilat. Bien sûr, il y eut en 1942 un titre aussi méconnu que le nom de son auteur, Les coups de Jean Meckert – alias Jean Amila pour les amateurs de polars très sombres. Le tour de force était là de décortiquer le processus descensionnel, régressif, du protagoniste masculin, un simple manœuvre qui éprouve des difficultés à s’intégrer au milieu petit-bourgeois dont affecte de provenir sa compagne, et qui ne se gêne pas pour remettre ce petit monde à sa place – notamment sa belle-mère abhorrée. Puis la jalousie s’en mêle, et quand le langage ne suffit plus pour se faire entendre, les gestes prennent le relais… Continuer la lecture

Maurice Carême, le maître inquiéteur

Maurice CARÊME, Médua suivi de Nausica, Piranha, 2022, 156 p., 14,50 €, ISBN : 9782371190689

careme medua suivi de nausicaÀ quand une monographie complète consacrée à Maurice Carême (1899-1978), qui le dégagerait de cette image de simple poète (ou de poète simple) qu’auront psalmodiée, par cœur quand ce n’est à contrecœur, des générations d’écoliers ? Cet auteur que son rayonnement a contribué à opacifier fut, à l’avers, un poète doux au risque de la mièvrerie, unanimement reconnu ; au revers, un romancier rare et d’autant plus « dur ». Ainsi dans Le martyre d’un supporter (1928), il annonçait l’art d’un Simenon quand il cernait le drame de « l’homme nu » au travers d’un individu falot, que l’obsession du football dévore et déclasse. Continuer la lecture

Plongée dans les pensées, du présent et du passé

Un coup de cœur du Carnet

Myriam LEROY, Le mystère de la femme sans tête, Seuil, 2023, 285 p., 19,5 € / ePub : 13,99 €, ISBN : 978-2-02-151576-3

leroy le mystere de la femme sans teteFin 2020, sur la pelouse d’honneur de la Seconde Guerre mondiale du cimetière d’Ixelles, Myriam Leroy, journaliste et écrivaine, découvre Marina Chafroff, un nom de femme au milieu de prénoms exclusivement masculins. Mais ce qui l’interpelle le plus, c’est le participe passé qui résume sa fin tragique, ce mot qui fait froid dans le dos, jeté sans ménagement au visage des visiteurs du lieu de mémoire : « DÉCAPITÉE ». Continuer la lecture

La raison du plus fort n’est pas toujours la meilleure

Eléonore DEVILLEPOIX, Brussailes, illustrations Katerina Boudriot Bazantova, Hachette romans, 2022, 276 p., 18,10 € / ePub : 12,99 €, ISBN : 978-2-01-716016-8

devillepoix brussailesDans ce nouvel opus, Eléonore Devillepoix ancre son histoire dans le monde des oiseaux de la ville de Brussailes, où depuis quelque temps des vols d’œufs de toutes les espèces se multiplient et affectent les jeunes parents. Le fait divers devient politique lorsque le Parlement des Oiseaux s’empare de l’affaire pour identifier le réseau de criminels supposé à l’origine de ce drame.

Les parlementaires identifient rapidement un coupable idéal : les perruches, ces oiseaux étrangers amenés par les humains, non représentés au Parlement et accusés de tous les problèmes de la communauté. Par souci d’équité, les membres du Parlement décident de désigner trois oiseaux d’espèces différentes afin qu’ils mènent une mission de renseignements non pas pour connaître l’origine des rapts d’œufs, mais pour prouver directement la culpabilité des oiseaux exotiques. Continuer la lecture

Vide papier

Laurence SKIVÉE, Le laveur de vitre, Lettre volée, 2022, 192 p., 21 €, ISBN : 9782873176044

skivee le laveur de vitresDans Le laveur de vitres, bref récit publié aux éditions de La lettre volée, Laurence Skivée décrit à grand renfort de silences et de blancs sur la page une expérience du deuil et du dire, le texte ne dévoilant ses vérités qu’au travers de l’idylle muette et platonique entre la narratrice et un jeune laveur de vitres.

À l’âge de quarante ans, la narratrice, artiste confidentielle et maniaque par éducation, se livre à la lenteur et à la paresse. Pour l’y aider, elle choisit de recourir aux services d’un jeune laveur de vitres. Quoiqu’ignorant tout de lui, jusqu’à son prénom, elle s’en éprend sagement, prudemment, à distance : Continuer la lecture

Embrouilles à Viroinval

DUMONT-DUPUIS, Le trou du diable, Weyrich, coll. « Noir corbeau », 2022, 304 p., 20 € / ePub : 15,99 €, ISBN : 9782874897269

dumont-dupuis le trou du diableAttention, attention !! Alerte générale! Le couple de tueurs qui écume la région wallonne depuis plusieurs années a encore frappé !

Les Dumont-Dupuis, à ne pas confondre avec les Dupont-Dupond, avaient déjà sévi à Louvain-la-Neuve et à Liège ; leur nouvelle victime vient d’être retrouvée morte dans le fameux « Trou du diable », piège géologique sur la commune de Viroinval.  Toute personne ayant des renseignements est invitée à s’adresser aux enquêteurs Roger Staquet et Paul Ben Mimoun. Continuer la lecture

Dans l’intervalle de l’être et du monde

Un coup de cœur du Carnet

Suzanne LILAR, Une enfance gantoise, postface de Clément Dessy, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2022, 240 p., 9 €, ISBN : 978-2-87568-565-0

lilar une enfance gantoise okIls sont nombreux les livres sur l’enfance, les récits qui retournent en ces temps fondateurs, formateurs de notre vie future. Il en est qui ne sont que nostalgie ou défouloir revanchard, d’autres qui transcendent les anecdotes et analysent la famille, le milieu, le comment on devient ce que l’on est.  Une enfance gantoise de Suzanne Lilar (1901-1992) appartient à cette dernière catégorie. Comme l’écrivait Jeannine Paque dans un article de la revue Textyles : « Il s’agit de donner une assise plus large au présent, de chercher la source et la raison de ce que l’on est, de légitimer une orientation existentielle. » Continuer la lecture

Une âme portugaise

Un coup de cœur du Carnet

Simone BERGMANS, Sébastien, Névrosée, coll. « Femmes de lettres oubliées », 2022, 116 p., 14 €, ISBN : 978-2-931048-48-1

bergmans sebastienLe Sébastien du roman de Simone Bergmans n’est pas le saint martyr transpercé de flèches mais Dom Sebastião, roi du Portugal, assassiné au cours de la bataille des Trois Rois, à Ksar El Kébir, le 4 août 1578. Comme plusieurs récits coururent sur sa mort et que son corps ne fut pas de suite rapatrié au Portugal, une légende se répandit, prétendant qu’il reviendrait, un jour béni, sauver le pays. Il devint O Desejado, Le Désiré. Ce mythe irrigue la saudade portugaise et nombre d’œuvres d’art et de littérature ibériques, mais pas uniquement. Et au moins deux romans belges : Dom Sébastien roi du Portugal de René Swennen (Julliard, 1979) et le Sébastien de Simone Bergmans, initialement paru en 1959, et par bonheur réédité dans la collection « Femmes de lettres oubliées » de la maison Névrosée. Continuer la lecture

Enquêtes tournaisiennes

Un coup de cœur du Carnet

Philippe REMY-WILKIN, Les sœurs noires, Weyrich, coll. « Plumes du coq », 2022, 292 p., 21 € / ePub : 15,99 €, ISBN : 978-2-87489-728-3

remy-wilkin les soeurs noiresPolygraphe, Philippe Remy-Wilkin l’est assurément. Depuis que sa vie se fond avec l’écriture, il publie en alternance romans, contes illustrés, nouvelles (dans la revue Marginales), études historiques, scénarii de BD, etc. Qui plus est, la médiation culturelle et le travail de ses confrères et consœurs le passionnent et s’expriment de diverses façons, notamment pour la plateforme Les belles phrases (où il anime des feuilletons sur l’actualité éditoriale belge, les histoires du cinéma et de la musique, le patrimoine littéraire belge), Radio Air Libre ou les revues Que faire ?, Nos Lettres et… Le Carnet et les Instants.

Cette fois, Philippe Remy-Wilkin fait son entrée dans la très belle collection « Plumes du coq » des éditions Weyrich, une collection qui inscrit un ancrage belge francophone dans sa ligne éditoriale. Une collection prédestinée pour Les sœurs noires, où la ville de Tournai est au cœur du récit. Continuer la lecture

La déception inaugurale

Hubert CHATELION, Sous-Dostoïevski, préface de Frédéric Saenen, 2022, 282 p., 16 €, ISBN : 978-2-931048-49-8

chatelion sous dostoievskiNous sommes à Bruxelles en 1932 et Hubert Chatelion vient de terminer son premier roman Sous-Dostoïevski. Aussitôt il veut le publier… à Paris mais celui-ci ne trouve pas preneur. C’est à compte d’auteur qu’iI le publiera à Bruxelles. Et c’est dans l’anonymat le plus complet que cette œuvre se noiera dans le silence de la presse à l’exception de l’un ou l’autre qui d’emblée verront dans Hubert Chatelion un écrivain à la belle stature : Robert Poulet et Franz Hellens.

Mais qui est donc cet écrivain belge que les Editions Névrosée nous permettent de redécouvrir aujourd’hui? Sous-Dostoïevski résonne fortement en cette période de “Lisez-vous le belge?” car encore et toujours, le tropisme parisien est la tentation la plus forte et souvent la plus évidente quand il s’agit d’établir une œuvre en Belgique francophone. Reconnaissance de la presse, diffusion et distribution, mémoire collective en forme de passoire… : les difficultés pour des éditeurs et éditrices, des auteurs et autrices de construire un réseau de lectorat sont nombreuses et anciennes. De nouveaux outils de promotion et de révélation existent et se multiplient mais le commerce a sa loi… Continuer la lecture

Marleen et Moussa

Thierry ROBBERECHT, Trouver sa place, Weyrich, coll. « Plumes du coq », 2022, 116 p., 16 € / ePub : 9,99 €, ISBN : 978-2-87489-737-5

robberecht trouver sa placeMoussa vient d’arriver à Bruxelles au terme d’un périple fou depuis sa Guinée natale. Mû par l’espoir de gagner l’Angleterre et d’y trouver un avenir meilleur, il erre dans la grisaille de la ville, affamé jusqu’au vertige, sans endroit où loger autre que les abris de carton où il croise ses semblables.

Marleen a la soixantaine tristounette, elle est veuve et vit seule, les enfants ont quitté la maison et ne donnent plus de nouvelles. Elle sait qu’elle finira sa vie sans réel souci matériel, mais elle souffre de solitude. Ses seuls contacts se résument aux commerces du coin et au bistrot où elle est bonne cliente, et au face-à-face avec son écran de télévision. Sans réelle perspective réjouissante. Continuer la lecture

Léna, Magda et Lui

Jacques RICHARD, La course, Onlit, 2022, 200 p., 19 €, ISBN : 9782875601698

richard la course« Tu n’en as plus ? De l’espoir, tu n’en as plus ? Tu es désespérée ? » Adeptes de la littérature feel good ou divertissante, passez votre chemin. La course, le nouveau roman de Jacques Richard, est aux antipodes de cette veine. On y entre comme dans un sable mouvant et l’on s’y empêtre, aspiré à notre esprit défendant. Comme à son habitude, un peu plus qu’à son habitude, Richard n’épargne pas le lecteur. Non par des jeux d’outrance ou de provocation faciles, cela ne siérait pas à son élégance ; plutôt par un parti pris assumé de limites inconfortablement brouillées. Avec subtilité et subversion, l’auteur aborde en effet un sujet délicat, glauque : l’inceste. Sans jamais se positionner sur le plan de la morale (ni écrire le mot en toutes lettres), il dérange en évoquant, par petites touches d’intériorité croisées, le lien perverti entre un adolescent et sa tante, unis par le sang partagé et un rapport charnel dévié. Continuer la lecture

Ont encore recommencé

Pascal VREBOS, La chair déchirée d’une petite griotte noire, M.E.O., 2022, 64 p., 10 € / ePub : 6,49 €, ISBN : 2807003532

vrebos la chair dechiree de la petite griotte noireAvec La chair déchirée d’une petite griotte noire, Pascal Vrebos propose, aux éditions M.E.O., un court roman portant sur la thématique du viol et du traumatisme qui en découle, de la difficile et douloureuse reconstruction de l’individu.

Tout au long du roman, une jeune femme du nom de Mariama conte son histoire au lecteur. Personnage qui se veut universel, elle a ses racines sur le continent africain. Un jour, un projet d’étude l’a menée quelque part en Europe où elle a posé ses valises. Là, elle a fait l’expérience de la haine raciale et de la cruauté. Sa chair, nous apprendra-t-elle, y a été déchirée. Continuer la lecture