Archives par étiquette : Charline Lambert

Lumière – eau

Philippe MATHY et Anne LE MAÎTRE, Îles de la Gargaude, Atelier des Noyers, coll. « Carnets de nature », 2018, 48 p., 10€, ISBN :978-2-490185-09-2

Dieu sait combien certains paysages sont propices aux promenades silencieuses, à la contemplation et à la réminiscence. Le paysage des îles de la Gargaude, modulé par la Loire, en est un. Du moins, c’est ce dont rend compte ce recueil issu de la collaboration entre le poète Philippe Mathy et l’aquarelliste Anne Le Maître, publié dans la collection « Carnets de Nature » des Éditions de l’Atelier des Noyers. Les circonstances de la rencontre entre Le Maître et Mathy, formulées à la fin de ce petit livre,participent à la douceur de l’ouvrage : fruit d’une rencontre entre l’artiste et l’écrivain au début de l’été 2017, ce livre aura mûri au fil des saisons et est offert au regard à l’automne 2018. Voilà qui tombe à point.

Continuer la lecture

Estampillé « ritournelle »

Corinne HOEX et Kikie CRÊVECOEUR, Elles viennent dans la nuit, Esperluète, 2018, 24 p., 20 €, ISBN : 978-2-35984-105-3

un bruit léger de pas
elles viennent dans la nuit
depuis ce lieu perdu
les embrasser
les perdre

Cinq vers – une estampe.

Dans l’ouvrage Elles viennent dans la nuit de la poète Corinne Hoex et de l’artiste Kikie Crêvecoeur, cinq vers sur chaque page entrent en résonance avec une estampe sur l’autre page. Davantage qu’un dialogue, il faudrait sans doute parler d’un diptyque : les poèmes se voient non véritablement illustrés par les estampes mais, eux-mêmes devenus empreintes fragiles (de par la retenue et la délicatesse qui sourd d’eux), ils sont embrassés et perdus à travers elles – et vice versa. Continuer la lecture

Fadeur / douceur / légèreté

Geneviève BAULOYE, Feuillage / Filigrane, couverture de Pierre Zanzucchi, La Feuille de Thé, 2018, 33 p., 18€, ISBN : 979-10-94533-16-1

Voyage infini du songe
Au pays du merveilleux
Le ciel reflète les
Variations d’un lac
Le feuillage en filigrane
Esquisse les secrets du soir

L’on pourrait dire, du livre de Geneviève Bauloye, Feuillage / Filigrane, qu’il est fade. La pensée chinoise envisage la fadeur comme la capacité à recueillir en son sein toutes les saveurs, sans trancher pour l’une au détriment d’une autre (ainsi qu’ont pu le mettre en lumière, par exemple, les travaux du sinologue et philosophe François Jullien). C’est un tel recueillement – à la fois disponibilité et rassemblement d’impressions – qui semble à l’œuvre dans ce livre. Il invite le lecteur à se mettre au diapason de la contemplation synesthésique qui a mis l’écriture de ce recueil en mouvement. Continuer la lecture

Du fond d’un œil

Otto GANZ, Technique du point d’aveugle, Cygne, 2018, 76 p., 11€, ISBN : 978-2-84924-536-1

Otto Ganz, Technique du point d'aveugleComme en contrepoint de la formule « je crois » autour de laquelle s’articule Pavots (2010),  un précédent recueil d’Otto Ganz également publié aux Éditions du Cygne, Technique du point d’aveugle se scande par la répétition de « je vois ». Dans ce recueil, de la perception la plus brute à la conscience éclairée, « voir » fait l’objet d’un savoir. Continuer la lecture

Où l’on se dit qu’un jour on arrivera à sortir de soi

Un coup de cœur du Carnet

Charline LAMBERT, Désincarcération, L’Âge d’homme, coll. « Contemporains », 2017, 12 €, ISBN : 978-2-8251-4714-6

Tu veux désincarcérer la bête de toi,
tu as des bouches à nourrir, et combien

de chiens affamés

au-dedans, en attente

d’une taxidermie.

Tu fourres toujours dans ta structure,
sous ta peau de cuir,
beaucoup trop d’humain.

lambert desincarcerationDésincarcération est un livre épatant. Une tentative impossible. Un geste impossible. Son programme est vaste et ambitieux. Sans compromis. C’est que Charline Lambert, toute jeune poète, même pas trente ans, ne lâche rien. Tourne sans fléchir autour d’une question. Vaste question. Sans réponse. Comment sortir de notre condition de bête ? De nos incarnations ? De la chaîne multimillénaire des générations ?

Parce que voilà bien tout le malheur : un jour, une fois, nous nous incarnons. Débarquons sur Terre. Via la chair de nos mères. Leur passant littéralement à travers le corps. Nous désincarcérant de leurs ventres. Poupons braillards geignant, peut-être, déjà, de nous savoir carcasses. Futures carcasses. Poupons braillards chialant, peut-être, déjà, sur notre sort. Allez savoir. Continuer la lecture

Prix littéraires de la FWB : les photos et les vidéos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À l’occasion de la remise des Prix littéraires de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles a réalisé des portraits vidéos des lauréat-e-s. Une autre manière de découvrir ces auteurs et autrices qui expriment des facettes différentes de la réalité littéraire de la Belgique francophone.  Continuer la lecture