Archives par étiquette : nécrologie

Décès de Marcel Detienne

Nous apprenons le décès de l’helléniste et anthropologue Marcel Detienne, né à Liège le 11 octobre 1935. Professeur émérite de l’université Johns-Hopkins à Baltimore, il laisse une oeuvre écrite d’ampleur, en partie élaborée en compagnonnage avec Jean-Pierre Vernant.

Continuer la lecture

Marc Wilmet a quitté le paradis

Marc Wilmet

Ce titre est inspiré par l’ultime ouvrage du philosophe Clément Rosset, L’endroit du paradis, publié en 2018 un mois après sa mort. Rosset était né à Carteret, souvent et avec ferveur fréquenté par Marc, Anne-Rosine et Margot ; Marc a rencontré une seule fois Rosset, à Nice, tout en ignorant son lieu de naissance, que je lui ai révélé ; le philosophe l’avait longuement entretenu de Hergé. Continuer la lecture

Décès de Carlo R. Chapelle

Carlo R. Chapelle
© Bertrand Limbourg

Un homme connu pour sa délicatesse et son immense culture vient de nous quitter.

Carlo R. Chapelle était graveur et typographe. Conférencier passionnant, il tenait des propos éclairants sur « le livre et la chose imprimée ». Enseignant, il donnait des cours à la Faculté d’architecture La Cambre-Horta. Éditeur, il avait créé ces « Maisons du lièvre » où apparaissaient sa maîtrise technique et son goût raffiné, où le dessin des lettres, le choix de l’encre et du papier avaient toute leur importance. Adorant la conversation menée en douceur, il parvenait à citer le plus naturellement Xénophon, William Morris ou Valery Larbaud…

Jacques Carion

 

Décès de William Vance

-

William Vance

Le dessinateur de bande dessinée William Van Cutsem, alias Vance, est décédé le 14 mai 2018. Né à Anderlecht le 8 septembre 1935, il a commencé sa carrière de bédéiste au journal Tintin, après des études à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et un passage par la publicité. Continuer la lecture

Décès de l’écrivain Max Vilain

max vilain.jpgNé à Ransart en 1931, le prêtre et écrivain Max Vilain est décédé le 6 mai 2018. Après être passé par les séminaires de Louvain et Tournai, il a été ordonné prêtre en 1957 et a été, entre autres, curé de Ham-sur-Heure de 1974 à 1996. Membre de l’Association des Écrivains belges, de l’Association royale des Écrivains de Wallonie, collaborateur régulier de la Revue générale et du Spantole, il laisse plusieurs essais et romans salués par différents prix littéraires, dont le prix Gauchez-Philippot, reçu en 1979 pour son essai Pour saluer L’Homme qui rit. Continuer la lecture