Archives de catégorie : Essais

Du poing au doigt levés

Raoul VANEIGEM, Retour à la base, Cactus inébranlable, 2021, 58 p., 8 €, ISBN : 978-2-39049-032-6

vaneigem retour a la baseDepuis son Traité de savoir vivre à l’usage des jeunes générations paru en 1967, Raoul Vaneigem est une star dans certains milieux universitaires. Sa rencontre avec Guy Debord et sa participation à l’Internationale situationniste pendant la décennie des années soixante l’ont définitivement associé à cette période exigeant de « changer le monde ». Or tout reste à faire : Continuer la lecture

Camille Lemonnier à sa juste place

Frédéric SAENEN, Camille Lemonnier, Et s’il entrait dans la Pléiade ?, Lamiroy, coll. « L’article », 2021, 50 p., 4 €, ISBN : 9782875954367

saenen camille lemonnier et s il entrait dans la pleiadeL’écrivain, critique, collaborateur du Carnet et les Instants, Frédéric Saenen persiste et signe. Il finissait son précédent essai, Camille Lemonnier, le « Zola belge » par ces mots : « Le tour du Maréchal des lettres n’est-il pas venu d’être le prochain Belge à entrer de plein droit dans la collection de la Pléiade, après Simenon, Michaux et Yourcenar ? » Un an plus tard, dans L’article, le mensuel des éditions Lamiroy, il propose Camille Lemonnier, Et s’il entrait dans la Pléiade ? une critique fiction d’anticipation. Continuer la lecture

À Liège ou ailleurs, « il n’y a pas de mauvais livres »…

Un coup de cœur du Carnet

Jean-Jacques MESSIAEN, Lecture pour tous. Une histoire des initiatives de la Province de Liège en matière de lecture publique, Préface de Jean-François Füeg, Éditions de la Province de Liège, 2021, 194 p., 20 €, ISBN : 9782390101604

messiaen lecture pour tousPromulguée le 17 octobre 1921, la loi Destrée sur les bibliothèques publiques marquait un moment fort de la politique culturelle dans notre pays. Plus que la reconnaissance d’un lieu symbolique, c’était un service destiné au plus grand nombre que cette disposition légale instituait : offrir à toutes et tous l’accès à la lecture, afin de favoriser le développement intellectuel de toutes les catégories sociales. Aiguillonné sur sa droite quant au choix des ouvrages à mettre dans les mains du peuple, Destrée eut cette réplique fulgurante : « Pour l’État, il n’y a pas de mauvais livres ». Le tenant du Parti ouvrier belge refusait d’orienter les choix des usagers selon une doxa, une idéologie, fût-ce celle de son propre parti. Au contraire, il faisait confiance aux individus dont il était persuadé que, confrontés au plus grand nombre possible de sources divergentes, ils sauraient exercer leur esprit critique. En cela, il créait le profil, peut-être idéalisé, en tout cas fondamentalement vertueux et positif, du Lecteur, au dévoué service duquel il mettait les bibliothécaires… Continuer la lecture

Écrire pour tenter de comprendre

Stéphane LAMBERT, Tout est paysage, Atelier contemporain, 2021, 133 p., 20 €, ISBN : 978-2-85035-013-9

lambert tout est paysageUne certaine disparate, à première vue, règne dans le dernier livre de Stéphane Lambert, consacré à la peinture. D’abord, les neuf textes rassemblés ont paru précédemment à des dates et dans des circonstances bien différentes : exposition, revue, brochure-spectacle, mise en ligne, catalogue. Ensuite, les œuvres commentées relèvent d’époques, de pays et surtout de genres éloignés, même à invoquer la brumeuse notion de « modernité » : C. Monet, Cy Twombly, P. Klee, A. Tàpies, Z. Mušič, P. Mondrian, G. Morandi, N. de Staël. De plus, le nombre de pages consacré à chaque artiste va de quarante-et-une pour Monet à une seule pour Klee ou Mondrian… Continuer la lecture

« Minéral, végétal, animal, digital ! »

Luc DE BRABANDERE, Petite philosophie des arguments fallacieux, Eyrolles, 2020, 165 p., 14 € / ePub : 9.99 €,, ISBN : 978-2-416-00095-9

de brabandere petite philosophie des arguments fallacieuxPour son dix-huitième ouvrage, l’exceptionnel vulgarisateur Luc de Brabandere s’en prend aux « idées toxiques ». Auteur d’un plan interactif intitulé Les Philosophes dans le métro, à partir duquel il est possible d’entrer en philosophie sans aucune chance d’en sortir (c’est le but), il n’en est pas à son coup d’essai ni à sa première invention au service de la pensée. Celle-ci se décortique dans tous ses écrits et l’auteur reste grand apôtre de la bonne parole critique, augmentant ici d’un nouveau titre, Petite philosophie des arguments fallacieux, sa participation aux éditions Eyrolles, bien connues pour leur centration pédagogique. Continuer la lecture

Un pour tous, tous pour Castelmore !

Adrien ROSELAER, D’Artagnan, obscur ou illustre ?,180°, 2020, 108 p., 20 €, ISBN : 978-2-931008-45-4

roselaer d artagnan obscur ou illustreIl s’appelait Charles de Batz de Castelmore mais, en arrivant un jour de sa Gascogne natale à Paris, il prit pour nom celui de sa mère, Françoise de Montesquiou d’Artagnan. D’Artagnan !

Dans un petit livre très compact, une étude dense et claire, écrite sobrement, superbement illustrée, Adrien Roselaer, historien de formation, ressuscite le personnage historique, pointe les distorsions et convergences avec le héros des romans d’Alexandre Dumas. Tudieu ! Avec son D’Artagnan, c’est notre enfance qui se redéploye mais le plaisir est quadruple : le plongeon nostalgique, la redécouverte d’une époque fascinante, la rencontre d’un être remarquable et, en surplomb, l’observation d’un travail créatif, celui de Dumas rassemblant des matériaux épars, discriminant des convergences puis tissant une réalité alternative. Continuer la lecture

Captures cristallines

Un coup de cœur du Carnet

Véronique BERGEN, Marie-Jo Lafontaine. Tout ange est terrible, Lettre volée, 2020, 26 €, ISBN : 978-2-87317-565-8

bergen mari-jo lafontaine« À l’heure où, saturé d’images aveugles, le monde se vomit sur lui-même », à l’ère des pullulants et pusillanimes discours sur la « mort de l’art », rarement assiste-t-on au déploiement d’une œuvre consistante qui s’écarte de la mode actuelle – mode très reconnaissable en ce qu’elle est notamment constituée de « nano-cyberfictions », souvent accompagnées de paratextes hyperthéoriques qui ne sont que le pendant hirsute des hashtag autosuffisants et creux. À l’instar de l’artiste Marie-Jo Lafontaine, loin des « thèses qui font de l’art une tribune », Véronique Bergen consacre un puissant essai, sagace et passionnant, aux travaux de l’artiste. L’écrivaine fait émerger le souffle éminemment vital qui irrigue les créations de Marie-Jo Lafontaine ; celui-ci puise et s’inscrit dans le mouvement même de la matière plutôt que dans le territoire de l’abstraction et du simulacre. Continuer la lecture

De la caricature au roman graphique : l’émergence d’un genre narratif en constante évolution

Un coup de cœur du Carnet

Alexis LÉVRIER et Guillaume PINSON (dir.), Presse et bande dessinée : Une aventure sans fin, Impressions nouvelles, 2021, 380 p., 28 € / ePub : 28 €,  ISBN : 978-2-87449-838-1

presse et bande dessinee une aventure sans finVoici un ouvrage passionnant, richement documenté et illustré, à propos du 9ème Art, qui, dès l’origine, se voit lié à une nouvelle culture du regard et de l’image. Sous la direction scientifique de deux éminents spécialistes de l’histoire de la presse et de la culture médiatique, différents chercheurs abordent le sujet en trois chapitres : La bande dessinée, un art du journal ; Les petits aventuriers du quotidien ; Fictions d’actualité et reportages dessinés. Une substantielle bibliographie et les notices des auteurs complètent l’ensemble. Les contributions offrent une compréhension historique et analytique, des origines à aujourd’hui, d’un art qui trouve sa source dans la civilisation du journal et de la presse au 19e siècle. Continuer la lecture

Le peintre et le justicier

Yves VASSEUR, Vincent van Gogh. Questions d’identité, Fonds Mercator, 2020, 160 p., 29.95 €, ISBN : 978-94-6230-263-1

vasseur van goghD’une présentation luxueuse – format généreux, papier de qualité, mise en page soignée, iconographie impeccable –, le livre d’Yves Vasseur est difficilement classable. Ni biographie, ni essai au sens strict, proche du « journal de fouilles » des archéologues, il réunit les récits de quatre enquêtes distinctes dont le commun dénominateur est Vincent van Gogh. La première concerne un portrait photographique longtemps considéré comme celui du peintre à l’âge de treize ans : à la suite de longues et minutieuses recherches, l’auteur démontre qu’il s’agit en fait de Théo, le jeune frère de Vincent, révélation qui a déjà causé un vif émoi dans le landerneau. L’enquête suivante porte sur deux dessins signés VG et représentant de vieilles maisons à Cuesmes. Retrouvés dans un grenier en 1958, ils sont authentifiés peu après, ce que conteste de façon très argumentée Y. Vasseur, pour qui le dilemme reste entier. Troisième investigation, à propos du tableau Marguerite à l’harmonium qui aurait été abandonné par van Gogh après avoir été gâché accidentellement, puis réparé par Paul Gachet fils ; mais celui-ci s’est rétracté ultérieurement, non sans avoir peint lui-même la scène. La quatrième enquête s’attache à une photo de groupe en fête provenant d’une collection new-yorkaise, et au dos de laquelle est imprimée la mention VINCENT VAN GOGH. Malgré l’insistance du propriétaire, et après avoir tenté en vain d’établir la plausibilité de l’évènement, l’auteur conclut par un démenti – avant de jeter le doute sur le revolver rouillé avec lequel van Gogh se serait suicidé, et qui fut vendu chez Drouot pour 162.500 euros… Continuer la lecture

En quête de sens

Pascale SEYS, Le panache de l’escargot. Philosophie vagabonde sur l’humeur du monde, Racine, 2021, 181 p., 20 €, ISBN : 9782390251392

seys le panache de l'escargotDans ce troisième recueil de chroniques qui recense des textes courts philosophiques chapeautés par des titres parfois surprenants, Pascale Seys nous emmène dans ses réflexions sur des thèmes classiques tels la vieillesse, le bonheur ou la gentillesse, mais aussi des thèmes plus inattendus comme les distributeurs de savon automatiques. Continuer la lecture

Les secrets du professeur de scénario

Luc DELLISSE, L’atelier du scénariste. Vingt secrets de fabrication, Impressions nouvelles, 2021, 192 p., 16 € / ePub : 7.99 €, ISBN : 9782874498510

dellisse l atelier du scénariste vingt secrets de fabricationNouvelles, essais, poésie…, l’écrivain Luc Dellisse a publié ces derniers mois plusieurs livres qui ont quelque peu éclipsé l’autre (si ce n’est le premier) versant de son travail : celui de spécialiste du cinéma, et plus particulièrement du scénario. Professeur de scénario, Dellisse a tiré de son métier le roman éponyme, mais aussi des ouvrages qui tiennent plus du guide pratique, tels que L’invention du scénario et  L’atelier du scénariste, que rééditent opportunément Les Impressions nouvelles après une première publication en 2009. Continuer la lecture

Laurence Boudart écrit sur Martine

Un coup de cœur du Carnet

Laurence BOUDART, Martine. Une aventurière du quotidien, Impressions nouvelles, coll. « La fabrique des héros », 2021, 12 € / ePub : 7.99 €, ISBN : 978-2-87449-858-9

boudart martine une aventuriere du quotidienSacré défi que d’écrire à propos de Martine, cette « éternelle petite fille sage, âgée pour toujours d’une dizaine d’années », entrée dans l’imaginaire collectif dès 1954 au travers du dessin de Marcel Marlier et de l’auteur Gilbert Delahaye, tant elle évolue dans un monde sans aspérité aucune ni n’est dotée d’un quelconque (super-)pouvoir. Laurence Boudart relève ce défi avec brio, dans son essai Martine. Une aventurière du quotidien, publié dans la collection « La fabrique des héros » des Impressions nouvelles. Martine fréquente désormais les mythiques Batman, Barbarella, Sherlock Holmes ou Jack Sparrow. Continuer la lecture

« Être des hommes avec les hommes »

Robert VIVIER, Les écrits sur la Grande Guerre, Préface de Xavier Hanotte, De Schorre, 2020, 328 p., 22 €, ISBN : 978-2-930876-20-7

vivier les ecrits sur la grande guerreComme des millions de combattants de 14-18, Robert Vivier a été durablement marqué par les horreurs du conflit. De cette expérience il a tiré des écrits d’une haute qualité littéraire et aussi d’une singulière valeur morale. Les écrits sur la Grande Guerre de Robert Vivier les reprend aujourd’hui. Continuer la lecture

Les belles fidèles ?

Jan BAETENS, Adaptation et bande dessinée. Éloge de la fidélité, Impressions nouvelles, 2020, 240 p., 20 €, ISBN : 978-2-87449-804-6

baetens adaptation et bande dessineeOn connaît l’amour que Jan Baetens porte aux arts du texte et de l’image et en particulier au neuvième art, auquel il a consacré de nombreux textes, depuis Formes et politique de la bande dessinée (Vrin, 1998) ou Hergé écrivain (Flammarion, 2006) jusqu’à la toute première monographie consacrée aux Cités obscures (Rebuilding Story Worlds. The Obscure Cities by Schuiten and Peeters, Rutgers University Press, 2020). Adaptation et bande dessinée vient se saisir d’un sujet qui, pour explicite que le titre puisse paraître, ouvre une véritable boîte de Pandore théorique dont Baetens ordonne le contenu avec sagacité, habileté et simplicité. Continuer la lecture

Sagesse de la progression en spirale ?

Pascal CHABOT, Avoir le temps. Essai de chronosophie, PUF, 2021, 209 p., 17 € / ePub : 13.99€, ISBN : 978-2-13-082534-0

chabot avoir le temps essai de chronosophieSi la philosophie, depuis l’étonnement, s’exerce dans la questionnement radical, aucune question, outre celle du « pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? », n’est plus radicale que celle du temps. Et si la plupart d’entre nous ne se la pose pas, c’est bien sûr que le temps est un problème sans solution, ce qu’on appelle les apories du temps (est-il linéaire ou circulaire, cosmologique ou biologique, collectif ou individuel, immobile ou changeant, etc.). Il en ressort que le temps n’est pas un problème qui appelle une solution, mais une question ouverte qui ne se résout pas, mais se médite. Continuer la lecture

Les naissances du poète

Philippe BOURET, Ligne de fond. Entretiens avec Werner Lambersy, Rumeur libre, 2019, 272 p., 19 €, ISBN : 978-2-35577-184-2

bouret ligne de fondL’œuvre de Werner Lambersy est vaste, comme un océan agité de ténèbres. Pour le parcourir, Philippe Bouret a choisi d’y tendre une ligne de fond sous la forme de dialogues ou plus exactement d’une réflexion à deux, menée entre le poète et le psychanalyste. Il en résulte un livre qui est le témoignage dense de trois années de conversations. Il se caractérise par la liberté : liberté du ton, des sujets abordés et liberté des mots, qui offrent une plongée passionnée dans l’intimité de l’œuvre. La conversation s’interrompt, parfois, lorsque Philippe Bouret demande à Werner Lambersy de lire l’un de ses textes, sur lequel l’un et l’autre rebondissent, livrent leurs interrogations. Petit à petit se compose un portrait du poète parsemé de sourires, de connivences malicieuses et de respirations mélancoliques. Un petit fait, comme une guêpe qui se noie dans une tasse, peut ainsi inspirer le récit d’une anecdote et une réflexion fulgurante sur l’écriture qui noue la vie et la mort. Continuer la lecture