Archives par étiquette : Caroline Lamarche

Anto-Carte, de terre, de ciel et de littérature

bam anto carte affiche

Le BAM accueille une importante exposition consacrée au peintre montois Anto-Carte (1886-1954). De Verhaeren à Caroline Lamarche, Anto-Carte. De terre et de ciel évoque aussi le dialogue de l’artiste avec la littérature.

L’exposition se déploie sur deux étages du BAM, chacun proposant une approche différente de l’œuvre d’Antoine Carte, mieux connu sous le pseudonyme d’Anto-Carte dont il signe ses tableaux dès 1917. Le premier niveau déploie une approche thématique du travail de l’artiste. Préféré à une présentation chronologique, ce choix d’accrochage met l’accent sur des motifs et sujets qui traversent toute la carrière du peintre : le symbolisme, la mère à l’enfant, le pain… Continuer la lecture

Un seul arbre manque et tout est dépeuplé

Caroline LAMARCHE (autrice) et Aurélia DESCHAMPS (illustratrice), Mille arbres, CotCotCot, coll. « Combats », 2022, 80 p., 13,50 €, ISBN : 9782930941264

lamarche deschamps mille arbresPrésenter Caroline Lamarche serait vain. Ne pas souligner son étonnant talent, inexcusable. L’étoile Lamarche brille au sein d’une constellation qui n’a de cesse de s’étendre et de renforcer à chaque mouvement la cohérence de son noyau. Dans le ciel des mots, sa lumière n’aveugle pas ; elle éclaire ou filtre, souligne ou enrobe. Elle se suit, en prose ou poésie, récits denses ou narrations longues, solo ou collaborations, imaginaires d’enfants ou univers pour adultes. L’oralité tient également une place lumineuse dans la sphère littéraire lamarchienne : ses textes ont de nombreuses fois été mis en scène et elle a écrit plusieurs pièces radiophoniques. C’est d’ailleurs l’une de ces dernières qui se trouve à la base de ce roman pour jeunes adolescents, inaugurant ainsi la nouvelle proposition des réjouissantes éditions CotCotCot : « Combats, une collection de romans engagés dont la devise est “combattre maintenant pour construire demain” ». Continuer la lecture

Je te cherche dès l’aube

Un coup de cœur du Carnet

Caroline LAMARCHE, La fin des abeilles, Gallimard, 2022, 198 p., 18 € / ePub : 12,99 €, ISBN : 9782072961021

lamarche la fin des abeillesLe nouveau récit de Caroline Lamarche se referme avec des ruisseaux sur les joues, au milieu des premières abeilles du printemps – osmia bicornis, de petites abeilles rousses et solitaires, disparues des zones d’agriculture intensive mais toujours présentes en zones urbaines. Attirées sans doute par  les filets de lumière qui serpentent entre les phrases, par les mots solaires pour dire la nuit, elles contreviennent à leur solitude pour se réunir sous la voûte de papier. Là où Dans la maison un grand cerf (Gallimard, 2017) touchait à la première grande disparition, celle du père, La fin des abeilles se penche sur la figure de la mère, sa très longue vie et sa fin considérablement étirée. Continuer la lecture

12 artistes donnent leur voix à 12 nouvelles pour Eqla

Eqla (ex Œuvre nationale des aveugles) fête ses cent ans cette année. Pour l’occasion, l’asbl a invité douze auteurs et autrices à écrire une nouvelle, qui est ensuite mise en voix par des artistes. La première nouvelle, signée Caroline Lamarche, a été dévoilée. Continuer la lecture

Revue de presse : les livres de l’année 2021

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

Au cours des dernières semaines, les médias ont dressé le bilan de l’année littéraire 2021, souvent par le biais de listes des ouvrages les plus remarquables de l’année. Le Carnet et les Instants vous a proposé les sélections de ses chroniqueurs et chroniqueuses tout au long du mois de décembre. Place à présent aux choix d’autres journaux et magazines – et plus précisément, aux auteurs et autrices belges qu’ils mentionnent.  Continuer la lecture

Nos livres de l’année en un coup d’oeil

Tout au long du mois de décembre, 27 chroniqueuses et chroniqueurs du Carnet et les Instants ont présenté leurs trois coups de coeur de l’année. 56 nouveautés et 11 rééditions et livres patrimoniaux ont ainsi été cités. Établie sur la base du nombre de citations et de la place de chaque ouvrage dans les Tops 3, voici la sélection finale des chroniqueurs et chroniqueuses du Carnet et les Instants. Continuer la lecture

Horizons littéraires en vingt-deux instantanés

COLLECTIF, Fenêtres sur court, textes réunis et présentés par Laura Delaye, Nausicaa Dewez, Laurence Ghigny, Violaine Gréant et Valériane Wiot, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2021, 278 p., 10 €, ISBN : 978-2-87568-550-6

fenetres sur courtAutomne 2021 : Espace Nord sort son 400e numéro, La Fureur de lire fête ses 30 ans. Les comptes ronds incitent à marquer le coup et ce double jubilé ne fait pas exception. Ce n’est donc pas une réédition classique dans la collection patrimoniale qui a hérité, par le hasard de la numérotation, de ces deux zéros sur sa tranche. Et, tant que l’on parle de chiffres, il ne s’agit pas à proprement d’une mais plutôt de vingt-deux rééditions. Vingt-deux !? Dans un seul volume ? Parfaitement ! Vingt-deux nouvelles, échantillon choisi parmi les plus de cent plaquettes éditées dans le cadre de la Fureur de lire. Tâche ardue à n’en pas douter. Continuer la lecture

La rentrée littéraire belge : une revue de presse

revue de presse - illustration

Photo Pixabay

Plus de 500 romans déferlant vers les librairies de la mi-août à la fin septembre, selon le calcul de Livres Hebdo. La rentrée littéraire aura fait dans la démesure, cette année encore. Et condamné à l’anonymat les nombreux livres qui n’auront pas la chance d’être des « têtes de gondole ».

Les auteurs et autrices belges, nombreux, qui ont participé à cette grande liturgie automnale des Lettres ont bénéficié, comme tous leurs confrères, d’une exposition médiatique variable. Tour d’horizon des journaux, magazines et blogs, sur papier ou en ligne, et de ce qu’ils écrivent de la rentrée belge. Continuer la lecture

Qui étions-nous, exactement ?

Caroline LAMARCHE, L’Asturienne, Impressions nouvelles, coll. « Traverses », 2021, 340 p., 22 €, ISBN : 978-2-87449-893-0

lamarche l'asturienneOui, qui vraiment étions-nous ? se demande Caroline Lamarche dans son dernier récit, L’Asturienne, qui parait aujourd’hui aux Impressions Nouvelles et dans lequel elle (re)découvre l’histoire des siens.

Tout commence douze ans après le décès de son père (2001), dans la cave de la maison familiale où l’autrice retrouve une vieille malle contenant des dizaines de dossiers, autant de documents soigneusement archivés par Freddy Lamarche sa vie durant. Caroline Lamarche entame alors un long travail de recherches qui l’amène à poursuivre le grand œuvre du père, recomposant l’histoire de la famille Lamarche-Hauzeur, ces pionniers de la métallurgie. Continuer la lecture

Les carnets et les moments

Les moments littéraires, n°45 : Diaristes belges, Préface de Marc Quaghebeur, 2021

les moments litterairesDepuis une vingtaine d’années, la revue Les moments littéraires mène un remarquable travail d’exploration des écrits de l’intime, en se concentrant sur des figures qui illustrent, ou des thèmes qui traversent, cette veine de création. À parcourir son riche catalogue (dont certains numéros sont épuisés), on y croise des personnalités aussi diverses que Roland Jaccard, Annie Ernaux, Marcel Conche, Camille Laurens, Boris Cyrulnik, Gabriel Matzneff, Fred Deux, Emmanuel Carrère, Lydia Flem, tant d’autres… Continuer la lecture

La vie en vert

Caroline LAMARCHE (autrice) et Pascal LEMAÎTRE (illustrateur), Tetti, la sauterelle de Vincent, Pastel/École des Loisirs, 2021, 40 p., 12,70 €, ISBN : 978-2211307574

lamarche lemaitre tetti la sauterelle de vincentElle est craquante, Tetti. Ses yeux mangent son visage, et son regard éclate d’expressivité. La peur, la timidité, la curiosité, l’amusement, la fatigue, l’inquiétude… les émotions et les sensations se dessinent en complète transparence sur son joli minois. Quant à son corps gracile, il se recroqueville et se détend en un instant, tout de vert recouvert ! C’est que Tetti est une charmante sauterelle dont « la vie ne dure qu’un été. Jeune, elle est déjà vieille ». Sa brève existence se déroule en Provence où, quand elle ne fuit pas les enfants (dont le sombre dessein est de l’accrocher à un fil de pêche pour appâter des victimes à écailles), « [s]ans cesse, elle s’élan[ce] vers la lumière ». Continuer la lecture