Archives pour la catégorie Coups de coeur du Carnet

C’est quoi l’amour ?

Un coup de coeur du Carnet

Thomas DEPRYCK, Étreintes dans le noir, Lansman, 2016, 60 p., 11 €   ISBN : 978-2-8071-0127-2

depryckQu’est-ce qu’une histoire d’amour ? Quelque chose que nous vivons tous, ou presque. Deux solitudes qui se rassemblent et qui se lancent, plongent et sautent ensemble. Un processus chimico-social qui reste, dans la plupart des cas, très éphémère. L’amour fait place, le plus souvent, à la routine, mais peut aussi faire place à la douleur, à la rancœur, voire à la haine. Une histoire d’amour n’est jamais toute blanche ou toute noire. Elle est joyeuse et triste à la fois. Des sentiments les plus opposés s’y manifestent. Lire la suite

On abat même les chasseurs

Un coup de coeur du Carnet

Christophe LEVAUX, La Disparition de la chasse, Quidam, coll. “Made in Europe”, 2017, 142 p., 16 €   ISBN : 978-2-37491-055-0

levaux-disparition-de-la-chasseD’emblée, dans son premier roman, La disparition de la chasse, publié aux éditions Quidam qui (à notre connaissance) accueillent leur premier Belge dans leur catalogue, Christophe Levaux plonge le lecteur dans une civilisation en déliquescence, dont les esprits s’essoufflent et souffrent passablement.

Le tableau initial est celui d’une nouvelle gare chimérique dans un pays de charbonnages à l’abandon. Tableau connu pour qui a traversé la Wallonie d’est en ouest par le train. Mais nous sommes en Europe au XXIe siècle et, mobilité oblige, les protagonistes, tous braves petits soldats d’une grande entreprise, sont amenés à Rome pour un de ces séminaires que notre époque en crises a multipliés à l’envi. Une manière bien souvent illusoire de se donner l’impression d’avoir encore la situation sous contrôle. Lire la suite

Stella Corfou, « Une espèce d’âme jamais vue »

Un coup de coeur du Carnet

Béatrix BECK, Stella Corfou, Dessins de Florence Reymond, Éditions Le Chemin de fer, 130 p., 15 €   ISBN : 978-2-916130-87-3

beck-corfouStella Corfou, elle se campe devant vous, dans la force de son évidence, paupières closes et fardées d’un bleu qui fait raccord avec celui de ses gants, guiboles révélées par une jupe courte, à la carnation irréprochable mais aux genoux rentrants, comme pour se donner des allures de fillette maladroite, ça fait diversion sans doute. De la main droite, on ne sait si elle repousse avec dédain l’homme miniature qui l’accompagne ou si elle lui caresse le dos avec désinvolture. Et l’on sent d’office qu’il vaut mieux se tenir à carreau devant ce spéci(wo)men ; que s’aventurer à l’apostropher sans égard, c’est encourir une saillie assassine, décochée plus vite qu’une œillade. Lire la suite

L’innamoramento de deux ‘mature love’

Un coup de coeur du Carnet

Clara MAGNANI, Joie, Sabine Wespieser, 2017, 175 p., 17 €/ePub : 11.99 €   ISBN : 978-2-84805-214-4

magnani« Toutes nos histoires se valent, parce qu’il n’y en a jamais qu’une seule. Celle du temps qui fiche le camp », peut-on lire en dernière page de Joie, le premier roman de Clara Magnani. Et si l’écriture n’était pas autre chose qu’un moyen de fixer ce temps, en particulier quand il s’agit de se souvenir d’une passion, d’une belle et grande histoire d’amour, comme celle décrite ici.

Le roman tient en trois volets. Celui d’Elvira qui, à la mort brutale et inattendue de son père de 70 ans, découvre dans ses affaires un manuscrit où il évoque l’amour intense qu’il éprouve pour une Belge : Clara… Magnani, grande critique belge de cinéma (excusez du peu !) qu’il a rencontrée à l’occasion d’une interview. Elvira décide de prendre contact avec Clara, la fille avec l’amante. Lire la suite

Aux vérités enfouies

Un coup de coeur du Carnet

Caroline DE MULDER, Calcaire, Actes sud, 2017, 210 p., 21 €/ePub : 14.99 €   ISBN : 978-2-330-07333-6

de-mulderAprès Bye bye Elvis (2014), qui retraçait la descente aux enfers et le décès de la grande star, Caroline De Mulder revient en terres mosanes et elle y décline un polar sombre à l’issue improbable. Sur les talons d’un policier, elle nous entraîne dans une enquête aux indices dispersés et aux contours indécis.

Tout débute avec les craquements d‘une villa prête à s’écrouler dans laquelle s’apprête Lies, une jeune femme qui ignore le danger qui la menace. Sans que nous sachions ce qu’il advient d’elle au terme du compte à rebours, l’effondrement se produit et mobilise les services de secours.  À leur suite,  le Luitenant Frank Doornen arrive sur les lieux et débute une enquête qui prend vite une tournure impossible. Ce qui est certain, c’est que l’immeuble appartient à Orlandini, cet homme d’affaires local connu de tous et impliqué dans de douteux trafics. Pourtant, sans que les forces de l’ordre aient pu connaître le fin de mot de l’affaire, ni avoir la certitude que l’immeuble était vide, l’affaire est classée par le commissaire de police sous l’étiquette effondrement et les travaux de déblaiement débutent sans attendre tandis que l’on chasse les curieux. Cette conclusion n’est pas de nature à satisfaire Doornen, qui en pinçait pour Lies son amante et qui est prêt à tout faire pour la retrouver. Soit, il poursuivra seul, ses supérieurs sont habitués à ses activités hors cadre. Parmi les décombres, dont il a pris des photos, il trouve un autre curieux répondant au nom de Tchip, qui semble attiré sur les lieux par des motifs du même ordre. Lire la suite

14 ans, pour toujours

Un coup de coeur du Carnet

Alex LORETTE, Mouton noir, Lansman, 2016, 81 p., 12 €   ISBN : 978-2-8071-0117-3

loretteDans cette nouvelle pièce, Alex Lorette nous livre une histoire sur le thème du harcèlement scolaire : à presque 15 ans, Camille est victime des vexations de jeunes de son école. À travers des dialogues très concrets, on peut découvrir une bonne déclinaison de situations de harcèlement, depuis les propos indifférents typiquement adolescents jusqu’à la cruauté sans limite, elle aussi typiquement adolescente. Quand on croit avoir bien compris de quoi il s’agit, un autre tableau nous livre un nouveau rebondissement, parce que le harcèlement ne s’arrête jamais, il s’est invité dans la maison de Camille, se faufile dans des courriels insultants, se matérialise en une page Facebook anti-Camille. Bref, il est partout, lancinant. Lire la suite

Quand le lien à soi est brisé et que la clé est perdue

Un coup de coeur du Carnet

Malika MADI, Les silences de Médéa, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2016, 217 p., 8,50€   ISBN : 978-2-87568-142-3

madiZohra vit à Médéa, un village paisible d’Algérie, en harmonie complète avec la nature et avec Dieu. Elle partage son temps entre sa passion pour son métier d’institutrice, la prière et les tâches ménagères dans sa maison, où elle habite avec son père et ses trois frères.

L’histoire se déroule dans le contexte historique des années 90 où l’Algérie s’embrase face à la montée en puissance de groupes islamistes, mais on pourrait tout aussi bien situer le récit à l’heure actuelle, tellement la situation est similaire dans certains pays. Lire la suite