Archives par étiquette : Bruxelles

Le malin plaisir d’Asmodée

Stanislas-André STEEMAN, La Maison des veilles, Impressions nouvelles, coll. « Espace-Nord », 2018,  320 p., 9 €, ISBN : 978-2-87568-426-4

La réédition d’une œuvre de Stanislas-André Steeman est toujours bienvenue. Elle rend aussi justice à un pionnier du roman policier moderne et à un écrivain que la critique française, rappelons-le, avait comiquement qualifié de « Simenon belge ». Une bourde porteuse toutefois d’une référence qui ne manque pas de pertinence. Continuer la lecture

À l’ombre de Tchernobyl

Jean-Sébastien PONCELET, L’envol de l’amazone, Weyrich, 2018, 448 p., 18 €, ISBN : 9782874894985

Courant sur vingt-cinq années, le roman de Jean-Sébastien Poncelet ne laisse pas d’étonner par la déroulé de sa narration. Procédant par touches d’informations successives, il assemble les pièces d’une intrigue mouvementée sur la ligne du temps en nous livrant dans le désordre des épisodes datés. Tout démarre à Tchernobyl, donc en 1986, alors que la centrale nucléaire vient d’exploser et que les premiers secours s’affairent dans une improvisation évidente. Un homme employé à la centrale part appelé par le devoir. Au terme d’une journée qui le fait vieillir d’un seul coup et dont il ne se remettra pas, il revient dans l’appartement familial pour dire aux siens de fuir. Sa femme et sa fille Alina quittent les lieux sans attendre. Des années plus tard, nous retrouvons Alina et ses deux enfants, une fille et un fils jumeaux, dans une cavale digne d’un scénario de film d’action, hélicoptère en perdition compris. Continuer la lecture

Disparition inquiétante…

Willy DECOURTY, Le flic évanoui, Marque belge, 2018, 160 p., 18 €, ISBN : 978-2-39015-025-1

Naguère bourgmestre d’Ixelles, Willy Decourty renoue avec son passé de jeune rédacteur au journal Le Peuple, au temps des Golden Sixties, pour fourbir, avec Le flic évanoui, un récit qui vogue entre polar et roman d’aventures. Il habille ainsi le personnage central, Maxime Rossini, de son ancienne tenue de chroniqueur culturel et people au sein d’une rédaction où les plus anciens reconnaîtront, sous les prénoms et les noms d’emprunt transparents, plusieurs rédacteurs du journal socialiste aujourd’hui disparu. Continuer la lecture

Il y a fable et fable

Roger KERVYN de MARCKE ten DRIESSCHE, Les Fables de Pitje Schramouille, préface de Jacques De Decker, postface de Reine Meylaerts, Espace Nord, 2018, 158 p., 8 €, ISBN : 978-2-87568-402-8

Encore une de ces « bruxelloiseries » dans la lignée du Mariage de Mademoiselle Beulemans ? Eh bien non. Les Fables de Pitje Schramouille est un livre d’une autre nature, avec d’autres enjeux, témoignant d’une étonnante richesse d’invention. Mais sans doute a-t-il été mal compris. Sa relecture aujourd’hui est donc parfaitement justifiée.

Roger Kervyn est un aristocrate gantois francophone dont la famille est venue s’installer à Bruxelles. Pour se rendre au collège Saint Michel, il passe régulièrement par le quartier des Marolles. Il se prend de sympathie pour ses habitants, leurs manières d’être, leur langage si haut en couleurs. Il va dresser le portrait de ces personnages à la fois tendres, drôles, roués et finauds, dont la vie n’est pas forcément agréable mais qui témoignent de grandes qualités humaines. Continuer la lecture

Balades littéraires sur le canal en été

brussels by water

Cet été, embarquez gratuitement à bord d’un bateau de la société Brussels by Water pour des balades littéraires d’une heure sur le canal de Bruxelles  en compagnie d’écrivains! Animées par l’écrivain, critique et bibliothécaire Rony Demaeseneer, trois balades littéraires sont prévues, les 22 et 29 juillet et le 5 août. Une seule obligation : être à l’heure, le bateau n’attend pas! Continuer la lecture

Serial qui leurre

Yves LAURENT, Jeux de mains…, Esfera, 2017, 374 p., 18 €, ISBN : 978-2930950006

laurent jeux de mains.jpgAmateurs de sensations fortes, approchez-vous, vous ne serez pas déçus. Âmes sensibles, passez votre chemin. Au cours des 374 pages de ce fort volume, peu de répit est laissé au lecteur tant l’intrigue parsemée de crimes sanglants est serrée et forte. Dès les premières pages, le ton est donné : un tueur en série avec cinq crimes à son palmarès reprend ses activités après un temps d’arrêt. Un cadavre vient d’être découvert avec un message à destination de David Corduno, le policier en charge de l’enquête qui n’a jusqu’ici pas abouti : « Alors Dave, tu penses toujours à moi ? Tu arrives à dormir la nuit ? Prêt à reprendre la partie où on l’a abandonnée ? Et de 6 ».  Continuer la lecture

Chercher Radio Erevan

Jean-Baptiste BARONIAN, Le Petit Arménien, Pierre-Guillaume de Roux, 2018, 140 p., 18 €, ISBN : 2-36371-241-7

baronian le petit armenienÀ parcourir les quatre pages que recouvre sa bibliographie, on s’aperçoit que Jean-Baptiste Baronian a beaucoup narré et conté, chez Laffont, Bourgois, La Table Ronde, Rivages, Les Belles Lettres et près de dix autres éditeurs. Qu’à travers des essais, des biographies et des anthologies qui sont aujourd’hui autant de références, il aura passé une vie à s’intéresser aux autres écrivains, parmi lesquels Simenon, Baudelaire, Rimbaud, Jean Ray, Rosny-Aîné, Gérard Prévot et une kyrielle de fantastiqueurs connus de tous ou, plus souvent, de lui seul. Qu’il a écrit pour les bibliophiles, les amoureux de Bruxelles, les enfants, les polardeux. Mais que jamais encore il ne s’était livré. Continuer la lecture