Grand prix de l’imaginaire 2022 : les sélections

Le jury du grand prix de l’imaginaire a dévoilé ses premières sélections pour l’édition 2022. Les récompenses seront remises aux lauréat.e.s dans le cadre du festival Étonnants voyageurs, à Saint-Malo (4-6 juin 2022).

Le grand prix de l’imaginaire

Le grand prix de l’imaginaire a été créé en 1974. Il récompense chaque année les oeuvres appartenant aux genres de l’imaginaire : la science-fiction, la fantasy, le fantastique, et les fusions de ces genres.

Cette année, des livres seront distingués dans dix catégories.

Catégorie Nouvelle francophone

L’une des catégories est la Nouvelle francophone. Concourent à la fois des recueils et des nouvelles uniques publiées en recueil collectif ou en revue.

despret autobiographie d'un poulpe

Parmi les 11 oeuvres retenus, on retrouve Autobiographie d’un poulpe et autres récits d’anticipation de Vinciane Despret, paru aux éditions Actes Sud.

Les autres titres en lice :
  • Collisions par temps calme de Stéphane Beauverger (La volte)
  • Orbiteur V 244 de Claude Carré (Galaxies n° 70)
  • Symposium Inc. d’Olivier Caruso (Le Bélial’)
  • Ainsi parle le dernier homme de Paul Martin Gal (Nestiveqnen)
  • Jour de traite d’Alpha Lëer (Galaxies n° 69)Meurtre dans la douceur de Jérôme Leroy (in Renaissances, Syros)
  • L’autre trame du temps de Hugues Lictevout (Galaxies n° 73)
  • Plasmas de Céline Minard (Rivages)
  • Angélus des ogres de Laurent Pépin (Flatland)
  • Le récit recyclé de Flore Vesco (in Elle est le vent furieux, Flammarion)

Prix spécial

Le prix spécial récompense diverses initiatives de valorisation des littératures de l’imaginaire.

 L’Épopée littéraire des frères Boex, bibliographie de J.-H. Rosny aîné et J.-H. Rosny jeune

Le jury a retenu le travail de Fabrice Mundzik autour de l’oeuvre de Rosny aîné et Rosny jeune : L’épopée littéraire des frères Boex, bibliographie de J.-H. Rosny aîné et J.-H. Rosny jeune (Bibliogs).

Les autres sélectionnés :
  • L’anthologie du premier festival Hypermondes, consacrée aux robots (Les moutons électriques)
  • L’atelier Akatombo pour leur regard sur la SF japonaise, à travers l’anthologie La machine à indifférence
  • Les éditions Mnémos pour L’intégrale Howard Phillips Lovecraft
  • Gérard Klein pour ses écrits consacrés à l’analyse de la science-fiction, recueillis dans Le livre des préfaces (Livre de poche & Quarante-Deux)
  • Alain Sprauel pour son minutieux et infatigable travail de bibliographe de l’Imaginaire, et notamment La bibliographie 2021 de Stephen King

Catégorie Roman francophone

  • Trademark, tomes 1 à 3, de Jean Baret (Le Bélial’)
  • Téké de Mika Biermann (Anacharsis)
  • Appartement 816 d’Olivier Bordaçarre (L’Atalante)
  • Le sang de la cité de Guillaume Chamanadjian (Aux forges de Vulcain)
  • Citadins de demain de Claire Duvivier (Aux forges de Vulcain)
  • Nous sommes les chasseurs de Jérémy Fel (Rivages)
  • Vivonne de Jérôme Leroy (La table ronde)
  • La nuit du faune de Romain Lucazeau (Albin Michel)
  • Le grand jeu de Benjamin Lupu (Bragelonne)
  • La séquence Aardtman de Saul Pandelakis (Goater)
  • Feminicid de Christophe Siébert (Au diable vauvert)
  • Celle qui sait de Laurence Suhner (L’Atalante)

Catégorie Roman étranger

  • Les maîtres enlumineurs, tomes 1 & 2, de Robert Jackson Bennett (Albin Michel)
  • Andrea Cort, tomes 1 & 2, d’Adam-Troy Castro (Albin Michel)
  • Vorrh, tomes 1 & 2, de Brian Catling (Fleuve)
  • La monture de Carol Emshwiller (Argyll)
  • Notre part de nuit de Mariana Enriquez (Le Sous-sol)
  • Gnomon, tomes 1 & 2, de Nick Harkaway (Albin Michel)
  • Les dix mille portes de January d’Alix E. Harrow (Hachette)
  • Klara et le soleil de Kazuo Ishiguro (Gallimard)
  • Cantique pour les étoiles de Simon Jimenez (Nouveaux Millénaires)
  • Lazare attend de James Morrow (Au diable vauvert)
  • L’interdépendance, tomes 1 à 3, de John Scalzi (L’Atalante)

Catégorie Nouvelle étrangère

  • Friday Black de Nana Kwame Adjei-Brenyah (Albin Michel)
  • Les tambours du dieu noir de P. Djèlí Clark (L’Atalante)
  • Ring Shout de P. Djèlí Clark (L’Atalante)
  • Comme ce monde est joli de Karen Joy Fowler (La Volte)
  • La fièvre de Steve de Greg Egan (Bifrost n° 101)
  • Fournaise de Livia Llewellyn (Dystopia)
  • Les anges de Johannesburg de Yûsuke Miyauchi (in La machine à indifférence, Atelier Akatombo)
  • Tous les noms qu’ ils donnaient à Dieu d’Anjali Sachdeva (Albin Michel)
  • Ormeshadow de Priya Sharma (Le Bélial’)
  • Le livre écorné de ma vie de Lucius Shepard (Le Bélial’)
  • La fille en lambeaux de Hirotaka Tobi (in La machine à indifférence, Atelier Akatombo)
  • Dernières nouvelles de William T. Vollmann (Actes Sud)

Catégorie Roman jeunesse francophone

  • Magic Charly, tomes 1 & 2, d’Audrey Alwett (Gallimard Jeunesse)
  • La honte de la galaxie d’Alexis Brocas (Sarbacane)
  • Prospérine Virgule-Point et la phrase sans fin de Laure Dargelos (Rivka)
  • La sourcière d’Élise Fontenaille (Rouergue)
  • Royal Special School, tomes 1 & 2, de Nancy Guilbert et Yaël Hassan (Gulf Stream)
  • Félicratie de H. Lenoir (Sarbacane)
  • La dernière geste, tomes 1 à 3, de Morgan of Glencoe (ActuSF)
  • D’or et d’oreillers de Flore Vesco (L’École des loisirs)
  • L’île de Vincent Villeminot (Pocket Jeunesse)

Catégorie Roman jeunesse étranger

  • Daevabad, tomes 1 & 2, de S.A. Chakraborty (De Saxus)
  • Les guerriers orphelins de Lian Hearn (Gallimard jeunesse)
  • La cité des brumes oubliées de Sachiko Kashiwaba (Ynnis)
  • November, tomes 1 & 2, d’Adriana Mather (Pocket jeunesse)
  • Merciful Crows, tome 1 & 2, de Margaret Owen (Pocket jeunesse)
  • L’ascension de Camelot, tomes 1 & 2, de Kiersten White (De Saxus)

Catégorie Traduction : prix jacques Chambon

  • Mikael Cabon pour L’interdépendance, tomes 1 à 3, de John Scalzi (L’Atalante)
  • Patrick Couton pour Le livre de Koli de M.R. Carey (L’Atalante)
  • Benoît Domis pour Andrea Cort, tomes 1 & 2, d’Adam-Troy Castro (Albin Michel)
  • Pierre-Paul Durastanti pour Au carrefour des étoiles de Clifford D. Simak (Nouveaux millénaires)
  • Gilles Goullet pour Un souvenir nommé empire d’Arkady Martine (Nouveaux millénaires)
  • Mathilde Montier pour Les tambours du dieu noir et Ring Shout de P. Djèlí Clark (L’Atalante)
  • Anne Plantagenet pour Notre part de nuit de Mariana Enriquez (Le sous-sol)
  • Hélène Fournier pour Tous les noms qu’ ils donnaient à Dieu d’Anjali Sachdeva (Albin Michel)
  • Laurent Philibert-Caillat pour Les maîtres enlumineurs, tomes 1 & 2, de Robert Jackson Bennett (Albin Michel)

Catégorie Graphisme : Prix Wojtek Siudmak

  • Zdzislaw Beksinski pour L’intégrale Howard Phillips Lovecraft (Mnémos)
  • Alain Brion pour Jack Glass d’Adam Roberts (Gallimard)
  • Benjamin Carré pour Les tambours du dieu noir de P. Djèlí Clark (L’Atalante)
  • Dorian Danielsen & Véronique Meignaud pour Le livre de Koli de M.R. Carey (L’Atalante)
  • Kévin Deneufchatel pour Les oiseaux du temps d’Amal El-Mohtar & Max Gladstone (Mü)
  • Mayalen Goust pour D’or et d’oreillers de Flore Vesco (L’École des loisirs)
  • John Harris pour Dark sky de Mike Brooks (Fleuve)
  • Stephan Martinière pour Le mystère du tramway hanté de P. Djèlí Clark (L’Atalante)
  • Victor Mosquera pour La volonté de se battre d’Ada Palmer (Le Bélial’)
  • Aurélien Police pour Les ancêtres de Brian Catling (Fleuve)
  • Sparth pour La dernière Emperox de John Scalzi (L’Atalante)
  • Elena Vieillard pour Citadins de demain de Claire Duvivier et Le sang de la cité de Guillaume Chamanadjian (Aux forges de Vulcain)

Catégorie Essai

  • La revue Anticipation n° 3 – Les mondes post-apocalyptiques (Books on Demand)
  • Apparitions. Les archives de la France hantée de Philippe Baudouin (Hoebeke)
  • Les pouvoirs de l’enchantement d’Anne Besson (Vendémiaire)
  • Angoisse – Exploration d’une collection, tomes 1 & 2, de Philippe Gontier et Laurent Mantese (Artus Films)
  • L’altération des mondes de David Lapoujade (Minuit)
  • La pulpe et la moëlle (préface) de Serge Lehman (in Maîtres du vertige, L’arbre vengeur)
  • Apocalypse Show, quand l’Amérique s’effondre d’Anne-Lise Melquiond (Playlist Society)
  • Ursula K. Le Guin, de l’autre côté des mots, dirigé par David Meulemans (ActuSF)
  • James Graham Ballard et le cauchemar consumériste de Thierry Paquot (Le Passager clandestin)

En savoir plus

Le site internet du grand prix de l’imaginaire