Simon Johannin, Prix littéraire de la Vocation

johannin simon

Le Prix « littéraire de la Vocation » a été décerné à Simon Johannin pour son premier roman L’été des charognes (éditions Allia). Le romancier français installé en Belgique est primé ex-aequo avec Nina Leger.


À lireL’été des charognes dans Le Carnet



Décerné sur candidature par la Fondation Marcel Bleustein-Banchet, le Prix littéraire de la vocation récompense un auteurs francophone âgé de dix-huit à trente ans. Ce Prix est doté de 8.000 €.

D’autres Belges, et non des moindres, ont déjà remporté ce Prix :

2005 : Bernard Quiriny pour L’Angoisse de la première phrase (éditions Phébus)
1993 :  Amélie Nothomb pour Le Sabotage amoureux (Albin Michel)
1986 : Jean-Philippe Toussaint pour La Salle de bain (éditions de Minuit)