Une plume au service des papilles

Audrey CHÈVREFEUILLE

nothomb_hugéRichard est un chef hors pair. Sa passion pour les bons produits y est sans doute pour quelque chose : ses plats sont à tomber. Il mène une vie tranquille avec son épouse qui l’aide dans leur restaurant, La Bleue Maison.

Un jour de juin 2013, une tempête s’abat sur le hameau tranquille du Pont d’Oye. Il ne fait pas encore jour, personne ne semble s’être rendu compte de l’événement qui vient de se produire. Et pourtant.

Toute une journée durant, Richard voit se succéder à sa table pas moins de sept personnages plus étranges les uns que les autres. Parlant un français d’un autre âge et arborant une allure aussi douteuse que malodorante, ils déboulent tous chez Richard avec un seul cri : « J’ai faim ! ». Le chef met alors un point d’honneur à leur servir ses spécialités. Amuse-bouche de sardines marinées, pomme de terre farcie aux truffes et ses petits légumes, côte à l’os avec béarnaise maison et pommes de terre grenaille, langouste crème fleurette au curry petits légumes et riz Basmati, Brie de Meaux farci aux truffes, gaufres maison chantilly aux myrtilles, entremets au chocolat Alpaco Ecuador 66% : tout est bon pour épater leurs papilles en éveil. Mais ces sept canailles sont-elles bien réelles ?

Mêlant fiction et réalité, Juliette Nothomb nous régale de sa plume avisée. Chroniqueuse culinaire, auteure de romans pour enfants et de livres parlant de la cuisine qui la régale, elle sait titiller notre imagination avec humour, tendresse et habileté. « Je pense que si la grande cuisine faite avec passion ne préserve pas du chagrin ni ne sauve les âmes, elle peut cependant procurer chaleur, douceur de vivre et réconfort du cœur ».

Pour ce roman culinaire, Nothomb nous emmène dans un domaine qu’elle connait bien : le hameau du Pont d’Oye. Situé dans la province du Luxembourg, ce lieu-dit est bien connu du grand public. Le château du Pont d’Oye est, depuis des décennies, le repaire de la famille Nothomb et l’écrivain Pierre Nothomb en a fait un haut-lieu de la culture francophone belge en y invitant nombre d’auteurs. Ses héritiers ont perpétué ce travail en y développant des événements culturels, comme le Festival des Arts à l’Ascension, ou encore la Résidence d’Auteurs organisée chaque été.

Richard Thiry tient un restaurant réputé dans ce hameau : Les Plats Canailles de la Bleue Maison. Pour les plus audacieux, sachez que les recettes des plats de terroir ou recettes étonnantes détaillés dans ce roman sont proposées sous forme de fiches de cuisine. Une façon originale de clore ce chapitre…ou de continuer l’aventure !

Juliette NOTHOMB, Les sept canailles de la Bleue Maison, Ortheuville, Memory, 2014, 56 p. + 7 fiches de recettes, 12€