Les prix Atomium 2020

portrait de Dominique Goblet

Dominique Goblet, lauréate du prix Atomium de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Les prix Atomium célèbrent chaque année la bande dessinée. Ils mettent en lumière la diversité et la vitalité du 9e art. Le palmarès de l’édition 2020.

Les prix Atomium

Les prix Atomium sont traditionnellement remis dans le cadre de la Fête de la bande dessinée, événement annuel qui se tient à Bruxelles en septembre. Cette année, pandémie oblige, le festival s’est réinventé et s’est mué en L’expérience BD, laquelle s’est installée à Tour et Taxis du 11 au 20 septembre. Les prix, qui forment l’un des temps forts du festival, ont quant à eux été maintenus. L’importance de leur dotation –  100.000 € environ – en font un outil de soutien au secteur de premier plan.

Le palmarès

Prix Raymond Leblanc de la jeune création

Le prix Raymond Leblanc de la jeune création récompense un jeune créateur n’ayant pas publié plus de deux albums, en lui offrant à la fois un chèque de 20.000 € et un contrat d’édition dans l’une des trois maisons partenaires : Le Lombard, Futuropolis et Casterman.

Le prix récompense cette année Julia Reynaud pour son projet Nico qui sera publié chez Casterman.

Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Dominique Goblet Dominique Theate L'amour dominicalDoté de 10.000 €, le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles salue le travail d’un auteur dont l’oeuvre est particulièrement innovante. Il est décerné sur proposition de la Commission d’aide à la bande dessinée.

Le prix récompense cette année Dominique Goblet, autrice notamment de L’amour dominical, en duo avec Dominique Théate. Au début de l’année, le travail singulier de Dominique Goblet avait déjà été salué par le grand prix Töpffer.


Lire aussi : la fiche de Dominique Goblet sur Objectif plumes


Prix Atomium de Bruxelles

sisco belgian rhapsodyDoté de 7.500 €, le prix Atomium de Bruxelles récompense un bédéiste qui a mis Bruxelles en valeur.

Le prix récompense le scénariste français Benec et le dessinateur belge Legrain pour le 11e volume de la série Sisco, intitulé Belgian Rhapsody.

Prix Première du roman graphique

les oiseaux ne se retournent pasLe prix Première du roman graphique est doté de 20.000 €, offerts en espace publicitaire et promotion sur la chaine radio de la RTBF.

Le prix récompense Les oiseaux ne se retournent pas de Nadia Nakhlé (Delcourt).

Prix Cognito de la BD historique

Django main de feuDoté de 3.000 €, le prix Cognito de la BD historique récompense la meilleure bande dessinée à caractère historique.

Il va à Django main de feu par Efa & Rubio (Aire libre).

Prix Le Soir de la BD de reportage

Le prix Le Soir de la BD de reportage couronne un livre qui excelle dans le traitement du monde qui nous entoure sous la forme d’un reportage en bande dessinée. Il est doté de 20.000 € sous la forme d’espace publicitaire et de promotion dans le journal Le Soir.

Le prix est décerné à La Chute de Jared Muralt (Futuropolis).

Prix Atomium Spirou junior

Décerné pour la première fois cette année, le prix Atomium Spirou junior récompense un auteur de moins de 18 ans pour des histoires courtes en BD (maximum 4 planches) qui mettent en scène Spirou et Fantasio. Le lauréat reçoit un abonnement d’un an au journal Spirou.

Le prix est remis à Raphaël Vicat pour Air Tropique.

Prix Atomium Spirou jeunes auteurs

Le prix Atomium Spirou jeunes auteurs est lui aussi décerné pour la première fois cette année. Réservé aux auteurs de plus de 18 ans ayant publié au maximum 3 albums, il récompense des histoires courtes en BD (maximum 4 planches) qui mettent en scène Spirou et Fantasio. Le lauréat verra son travail publié dans le journal Spirou et rémunéré au tarif professionnel.

Jean Sébastien Duclos reçoit le prix pour Jimanju.

Prix Bronzen Adhémar

Doté de 10.000 € et assurant à son lauréat une exposition à Turnhout, le prix Bronzen Adhémar est la plus haute distinction dans le domaine de la bande dessinée en Flandre. Il récompense un bédéiste flamand pour une ou plusieurs oeuvre(s).

Le prix va cette année à Charel Cambré.

Prix Atomium des enfants

lucien et les mysterieux phenomenesCréé cette année, le prix Atomium des enfants récompense une bande dessinée pour son caractère pédagogique. Le prix doit en principe être décerné par des écoliers. La pandémie ayant toutefois empêché le déroulement prévu du prix, c’est un jury d’adultes qui a désigné le lauréat de cette année. Lequel remporte un chèque de 3.000 € et un budget de 7.500 € pour la création d’une exposition itinéraire autour de l’album récompensé.

Le prix va à Lucien et les mystérieux phénomènes de Delphine Le Lay et Alexis Horellou (Casterman).