Prix littéraires : des Belges nommés

Plusieurs auteurs belges figurent actuellement dans les listes de sélection pour les prix littéraires.

Le nouveau roman de Vincent Engel, Le Miroir des illusions (Les Escales), concourt , avec six autres livres, pour la première édition du Prix littéraire Marco Polo Venise. Un prix qui récompense un roman écrit ou traduit en langue française célébrant la richesse des cultures, l’altérité et l’universalité.

Et dans la jungle, Dieu dansait d’Alain Lallemand (Luce Wilquin) est l’un des trois finalistes du Prix Cercle Chapel, qui couronne un roman francophone, publié chez un éditeur francophone, de la rentrée hiver-printemps 2016.

Le Simon Leys de Philippe Paquet (Gallimard) est l’un des quatre ouvrages retenus pour le Goncourt de la biographie.

Une allure folle d’Isabelle Spaak (éditions des Équateurs) figure parmi les quatre finalistes du Prix Roger Nimier, qui récompense un jeune auteur dont l’esprit s’inscrit dans la lignée de l’oeuvre de Roger Nimier. Isabelle Spaak est aussi en lice pour le Prix Simone Veil, qui couronne un ouvrage écrit par une femme (roman, essai, histoire) ayant comme intérêt principal de faire connaître ou de révéler une ou des femmes marquantes, engagée(s) ou non, de leur époque. Il devra faire écho à la personnalité de Simone Veil.

Enfin, le roman d’Isabelle Spaak est encore en lice pour le Prix Marcel Pagnol, qui couronne un livre consacré au souvenir d’enfance. Elephant Island de Luc Baba figure aussi dans cette sélection.

Enfin, rappelons que Jean Bofane In Koli figure parmi les finalistes du Prix Horizon du deuxième roman, qui est attribué à Marche-en-Famenne ce 21 mai.

 

Une réflexion au sujet de « Prix littéraires : des Belges nommés »

  1. Ping : Philippe Paquet, auteur de la meilleure biographie 2016 selon « Lire  | «Le Carnet et les Instants

Les commentaires sont fermés.