Adeline Dieudonné confirme

Adeline Dieudonné

Adeline Dieudonné

Lauréate du grand concours de nouvelles de la Fédération Wallonie-Bruxelles 2017, Adeline Dieudonné publiera un premier roman à la rentrée d’automne, La vraie vie (éditions L’Iconoclaste). Et on peut dire que le livre fait beaucoup parler de lui avant même sa sortie! Déjà sélectionné pour prix Stanislas, il est à présent aussi finaliste du prix « Envoyé par la poste ».


Lire aussi : notre recension de La vraie vie


Le prix « Envoyé par la poste »

Doté de 2500 €, le prix annuel « Envoyé par la poste » a été créé en 2015 par la Fondation d’entreprise La Poste. Il récompense un livre « découvert par un éditeur sans autre recommandation que le talent de l’écrivain, qui a été adressé à son comité de lecture par voie postale« . Il est remis le 31 août, inaugurant de fait la saison des prix en France.

Les finalistes 2018

Le jury du prix « Envoyé par la poste » 2018, présidé par l’écrivain Olivier Poivre d’Arvor, a composé une sélection de cinq premiers romans :

Inès Bayard, Le malheur du bas (Albin Michel)
Anton Beraber, La grande idée (Gallimard)
Estelle-Sarah Bulle, Là où les chiens aboient par la queue (Liana Levi)
Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah (Minuit)
Adeline Dieudonné, La vraie vie (L’Iconoclaste)

Le palmarès du prix « Envoyé par la poste »

Né en 2015, le prix inaugure sa quatrième édition. Avant Adeline Dieudonné, aucun auteur belge n’a remporté ce prix, ni d’ailleurs figuré parmi les finalistes.

2015 : La maladroite d’Alexandre Seurat (Rouergue)

2016 : Sauve qui peut (la révolution) de Thierry Froger (Actes Sud)

2017 : Ma reine de Jean-Baptiste Andréa (L’Iconoclaste)