Archives par étiquette : Magellan et Cie

Des nouvelles de Belgique

Patrick DELPERDANGE, Kenan GÖRGÜN, Katia LANERO ZAMORA, Nadine MONFILS, Alfredo NORIEGA, Aïko SOLOVKINENouvelles de Belgique, Préface Pierre Astier, Magellan & Cie, coll. « Miniatures », 2019, 190 p., 12 €, ISBN : 978-2-35074-542-8

La littérature serait-elle le meilleur moyen de découvrir une région ? Comment percevoir autrement l’esprit d’un lieu qu’à travers la perception intime qu’en donne un écrivain ? Les éditions Magellan & Cie ont répondu avec conviction à ces questions en imaginant leur collection « Miniatures », qui vient de consacrer un de ses derniers titres à la Belgique.

« Alors que la mondialisation des échanges progresse, que le monde devient un pour tous, des mondes-miniatures s’imposent, des pays et des régions entières affirment leur identité, revendiquent leur histoire ou leur langue, réinvestissent pleinement leur espace. Quoi de plus parlant qu’une miniature, la nouvelle, pour lever le voile sur ce monde-là, celui d’une diversité infinie et porteuse d’espoir ? », voilà en quelques mots comment l’éditeur, Pierre Astier, présente cette initiative qui a déjà publié une quarantaine de titres aussi variés que ceux consacrés à Cuba, Haïti, Montréal, le Liban, le Mali, le Congo, la Corse ou la Bretagne, la Catalogne, la Serbie ou la Corée, etc. Continuer la lecture

De bonnes nouvelles du Congo

Richard ALI, Freddy KABEYA, Monique MBEKA PHOBA, Parole L.P. MBENGAMA, Bibish MUMBU, et Joëlle SAMBI, Nouvelles du Congo,  Magellan et Cie, 2016, 146 p.

nouvelles_du_congoLes Editions Magellan et Cie déclinent à l’envi une collection forte déjà de près de quarante volumes qui rassemblent des auteurs de nouvelles d’un pays, d’une région ou d’une ville, avec une prédilection pour des destinations littéraires souvent oubliées. Ici, c’est du Congo qu’il est question, autour de six auteurs dont le destin est lié à ce pays, par la naissance, l’origine ou le séjour long.

Joëlle Sambi, qui vit à Bruxelles, ouvre le recueil en fanfare avec Religion Ya Kitendi. Elle y dresse le portrait incroyable de Cyprien Matondo, alias N’Kwame, le grand prêtre Cavelli Di Gucci. Cet homme rêve de rejoindre Paris, qu’il considère comme la capitale mondiale du beau vêtement qu’il vénère en adepte de la grande sape. Si l’on sait le soin que les Congolais réservent à leur mise, Cyprien en fait un culte à part entière qu’il décline en diatribes savoureuses et épicées des mots qui célèbrent le bien-vêtir dans son pays. Désormais, sa vie est toute dressée vers ce but ultime : l’exil pour une garde-robe. Avec lui, que rien n’arrête, nous passons la frontière vers la terre promise dans un festival d’images pleines d’espoir. Continuer la lecture