Archives par étiquette : Patrick Delperdange

#Camille too !

Patrick DELPERDANGE, C’est pour ton bien, Arènes, coll. « Equinox », 2020, 331 p., 16 € / ePub : 11.99 €, ISBN : 979-10-375-0060-1

Les six premières pages surprennent. En surplomb du roman, soit. Nous avons l’habitude, dans les thrillers, les romans dynamiques, de ces prologues insinuant le suspense, la tension, le drame via une scène/point d’acmé située dans une temporalité décalée par rapport à la trame première. Mais Patrick Delperdange nous offre autre chose, une mise en exergue du thème qui va parcourir son opus, la femme battue et l’appréhension, intime et extérieure, du phénomène : Continuer la lecture

Coup de cœur, un roman pour ados qui se joue des clichés

Patrick DELPERDANGE, Coup de cœur, Mijade, coll. « Zone J », 2019, 283 p., 9 €, ISBN : 978-2-87423-107-0

S’il est surtout connu pour être l’auteur de romans noirs – Chants des gorges ou plus récemment, Si tous les dieux nous abandonnent et L’éternité n’est pas pour nous Patrick Delperdange signe aussi des romans frais et pétillants. Si vous avez loupé Le cliquetis, ne ratez pas Coup de cœur, paru récemment chez Mijade. Ce beau récit pour ados fera aussi le bonheur des adultes.

Même dans sa veine la plus sombre, Patrick Delperdange excelle à raconter la trajectoire de personnages lumineux. Mais quoi qu’ils tentent pour échapper aux ténèbres, aucune souffrance ne leur sera épargnée. Continuer la lecture

Des nouvelles de Belgique

Patrick DELPERDANGE, Kenan GÖRGÜN, Katia LANERO ZAMORA, Nadine MONFILS, Alfredo NORIEGA, Aïko SOLOVKINENouvelles de Belgique, Préface Pierre Astier, Magellan & Cie, coll. « Miniatures », 2019, 190 p., 12 €, ISBN : 978-2-35074-542-8

La littérature serait-elle le meilleur moyen de découvrir une région ? Comment percevoir autrement l’esprit d’un lieu qu’à travers la perception intime qu’en donne un écrivain ? Les éditions Magellan & Cie ont répondu avec conviction à ces questions en imaginant leur collection « Miniatures », qui vient de consacrer un de ses derniers titres à la Belgique.

« Alors que la mondialisation des échanges progresse, que le monde devient un pour tous, des mondes-miniatures s’imposent, des pays et des régions entières affirment leur identité, revendiquent leur histoire ou leur langue, réinvestissent pleinement leur espace. Quoi de plus parlant qu’une miniature, la nouvelle, pour lever le voile sur ce monde-là, celui d’une diversité infinie et porteuse d’espoir ? », voilà en quelques mots comment l’éditeur, Pierre Astier, présente cette initiative qui a déjà publié une quarantaine de titres aussi variés que ceux consacrés à Cuba, Haïti, Montréal, le Liban, le Mali, le Congo, la Corse ou la Bretagne, la Catalogne, la Serbie ou la Corée, etc. Continuer la lecture

Patrick Delperdange et les sales types

Un coup de cœur du Carnet

Patrick DELPERDANGE, L’éternité n’est pas pour nous, Arènes, coll. « Equinox », 2018, 250 p., 15€ / ePub : 10.99 €, ISBN : 978-2-35204-731-5

Voilà un bon Delperdange comme on les aime : rugueux comme la caillasse qui vous explose la tempe, sombre comme la nuit au fond des bois, vif comme une lame dans la chair. C’est qu’il fait mal à nouveau, l’auteur de Si tous les dieux nous abandonnent, et que comme d’habitude, ça nous fait du bien. Un bien de chien. Continuer la lecture

Onze récits sur un humanisme vacillant

COLLECTIF, L’heure du leurre, Ker éditions, coll. « Double jeu », 2017, 212 p, 10 €/ ePub : 4.99 €, ISBN : 978-2875862082

heure du leurreIls sont onze. Onze écrivains à avoir participé à ce projet : un recueil de nouvelles pour adolescents. Onze plumes pour aider les jeunes à penser le populisme, l’obscurantisme, le racisme déguisé en bon sens, l’abandon de l’humanisme au profit d’idées simplistes tenues par des politiciens tantôt marionnettistes, tantôt marionnettes, ou par de simples citoyens passés du côté obscur de la démocratie.  Continuer la lecture

Boulevard du polar, un festival international transmédia à Bruxelles

boulevard du polarAprès une « édition 0 » à la Bourse, Boulevard du polar revient du 16 au 18 juin et pose cette fois ses valises à l’atelier Coppens. Au programme : trois jours de fête et de rencontres autour d’un genre, le polar, et ses déclinaisons littéraires, cinématographiques, musicales, télévisuelles … C’est que le jeune festival revendique sa dimension « transmédia ». Continuer la lecture

SABAM Award de la littérature

delperdange-1Dans les couloirs de la littérature, la SABAM n’est pas une lettre morte. De plus en plus active dans le secteur des lettres, elle a décerné, pour la deuxième fois de son histoire, un trophée francophone de la littérature. Mais pas seulement ! Continuer la lecture

Secrets de soupente

Patrick DELPERDANGE, Le cliquetis, Genèse Éditions, 2016, 194p., 20.5 €/ePub : 14.99 €

delperdangeImaginez une demeure de plus d’un siècle, un peu décrépie, mais au pouls vaillant. Prête à vous confier les mystères qui l’ont traversée au fil des ans ou à vous révéler les petits secrets de chacun de ses occupants actuels. Cette maison, c’est elle qui endosse le récit, nous présentant Maïa, la concierge grecque toujours fidèle au poste et Monsieur Godefroid, le chercheur acariâtre qui s’escrime sur ses vieux livres depuis au moins 20 ans. Charles et Marthe Laurent, un couple âgé, discret, et toujours amoureux qui rêve de retourner aux Contamines, où leur histoire s’est scellée. Les Messier qui ont du mal à se parler car monsieur est toujours le nez plongé dans ses recherches chimiques. Leurs deux enfants, Clara, qui adore dessiner, et Jonathan qui pense que sa sœur est un peu folle. Madame de Pasquale en déshabillé de soie et crinière blonde, et son majordome qui veille au grain. Tous sont habités par des secrets, des regrets qui finiront par exsuder à la suite d’un incident anodin : un cliquetis permanent, agaçant et inexplicable venant de la soupente dissimulée du quatrième étage, que des ouvriers viendront mettre au jour. De quelle existence tragique cette petite pièce fut-elle le témoin ? Quand on fissure son mur, ne fracture-t-on pas aussi la moelle épinière d’une maison ? Continuer la lecture

Quand « je » est un autre…

Un coup de coeur du Carnet

Patrick DELPERDANGE, Si tous les dieux nous abandonnent, Paris, Gallimard, 2016, 229 p., 17 €/ePub : 11.99 €

delperdangeIls s’appellent Céline, Léopold, Josselin. Ils n’ont a priori rien en commun. Elle, sociologue un peu paumée ; eux, voisins dans un patelin tout aussi paumé, noyé dans une nature sombre et inhospitalière… Céline, en fuite après avoir poignardé son violeur ; Léopold, vieux veuf qui la ramassera sur le bord de la route, un soir glacial de décembre, et qui la ramènera chez lui, dans sa vieille ferme délabrée ; Josselin, demeuré obsédé – obsédé demeuré ? – dont les quelques rares neurones en état de marche ont dangereusement élu domicile dans l’entrejambe. Continuer la lecture

Barbara Abel et Kitty Crowther sur les chemins de l’angoisse

nuits d'encrePour sa 23e édition, le festival Les nuits d’encre invite à lire et à découvrir des auteurs du 1er au 31 mars 2016 dans des lieux qui favorisent la rencontre, partout en Brabant wallon. La thématique de cette année : Les chemins de l’angoisse. Continuer la lecture

Entre ‘Kanun’ et ballets roses

Patrick DELPERDANGE, Comme des chiens, Bruxelles, ONLiT, 2015,275 p., 18 € / ePub : 8.99 €

Comme des chiensSon livre précédent chez ONLiT éditions nous apprenait que Patrick Delperdange est un sale type. Son dernier roman, Comme des chiens, paru chez le même éditeur, vient confirmer que Delperdange n’est pas un ange. Dans un registre différent : celui du pur polar. Continuer la lecture

L’iris noir

Un coup de coeur du Carnet

Michel DUFRANNE (dir.), Bruxelles Noir, Asphalte, 2015, 21 €/ePub : 9.99 €

dufranneBruxelles Noir est un recueil de nouvelles qui enrichit la série des éditions Asphalte. Celle-ci  explore sous l’angle du polar différentes villes comme Paris, Los Angeles, Mexico, Marseille, Barcelone, Haïti, Brooklyn… Continuer la lecture