Le prix Première : les finalistes

La Première, radio de la RTBF, organise chaque année le prix Première, remis lors de la Foire du livre. Les dix finalistes de l’édition 2019 sont connus. Les Belges sont bien représentés.

Le prix Première

Décerné chaque année par la RTBF, le prix Première récompense un premier roman francophone. Les dix finalistes sont choisis par un jury de professionnels composés cette année de Kerenn Elkaïm, Laurent Dehossay, Christine Pinchart, Emmanuelle Jowa (journalistes), Deborah Danblon (chroniqueuse à La Librairie francophone) et Régis Delcourt (libraire). Le livre lauréat est désigné par un jury de dix auditeurs et auditrices de la RTBF, présidé par Laurent Dehossay.

Les finalistes

Pour l’édition 2019, quatre auteurs belges et/ou vivant en Belgique figurent parmi les dix finalistes. Une représentation bien plus élevée que pour les éditions précédentes.

Sans surprise, on retrouve dans la liste La vraie vie d’Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste). Le roman a déjà valu à son autrice, entre autres, le Rossel, le prix Filigranes, le prix du roman Fnac et le Renaudot des lycéens. 


Lire aussi : notre recension de La vraie vie


Deuxième représentante belge : Aliénor Debrocq figure parmi les finalistes pour son roman Le tiers sauvage (Luce Wilquin). Ce roman est aussi le seul finaliste publié en Belgique – l’une des dernières récompenses pour la maison d’édition Luce Wilquin, qui a cessé ses activités cette année.


Lire aussi : notre recension du Tiers sauvage


Le Français installé en Belgique, Stéphane Malandrin peut lui aussi prétendre au prix Première pour son premier roman rabelaisien, Le mangeur de livres (Seuil).


Lire aussi : notre recension du Mangeur de livres


La quatrième et dernière finaliste belge est Valérie Nimal, pour le roman Nous ne sommes pas de mauvaises filles (Anne Carrière). Comme Aliénor Debrocq, Valérie Nimal est passée avec succès de la nouvelle au roman. 


Lire aussi : notre recension de Nous ne sommes pas de mauvaises filles


Les autres finalistes : 

Ludovic Hermann-Wanda, Prisons, L’Antilope
Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah, Minuit
Esther-Sarah Bulle, Là où les chiens aboient par la queue, Liana Lévi
Philippe Beyvin, Les photos d’un père, Grasset
Alexandre Lenot, Écorce vive, Actes Sud
Abnousse Shalmani, Les exilés meurent aussi d’amour, Grasset

Palmarès du prix Première

2007 : Houda Rouane, Pieds-blancs, Philippe Rey
2008 : Marc Lepape, Vasilsca, Galaade
2009 : Nicolas Marchal, Les conquêtes véritables, Éditions namuroises
2010 : Liliana Lazar, Terre des affranchis, Gaïa
2011 : Nicole Roland, Kosaburo,1945, Actes Sud
2012 : Virginie Deloffre, Léna, Albin Michel
2013 : Hoai Huong Nguyen, L’ombre douce, Viviane Hamy
2014 : Antoine Wauters, Nos mères, Verdier
2015 : Océane Madelaine, D’argile et de feu, Les Busclats
2016 : Pascal Manoukian, Les échoués, Don Quichotte
2017 : Négar Djavadi, Désorientale, Liana Levi
2018 : Mahir Guven, Grand frère, Philippe Rey