Décès de Daniel Fano

Daniel Fano

L’écrivain et journaliste Daniel Fano est décédé. Il laisse une oeuvre essentiellement poétique, mais il a aussi été prosateur, essayiste et nouvelliste.

Né en 1947, Daniel Fano a vécu en France et en Allemagne avant de s’installer à Bruxelles. Il a été journaliste de 1971 à 2007. Il est entré en littérature en 1966, encouragé notamment par par Joyce Mansour, Henri Michaux et Dominique de Roux. Publié notamment au Daily-Bul, à la Pierre d’alun, chez Traverse et surtout aux Carnets du dessert de lune, son oeuvre littéraire est étroitement liée à des maisons d’édition belges ouvertes à la singularité de son écriture.


Lire aussi : Daniel Fano interviewé par la revue Projections


En tant que journaliste et chroniqueur, il a par ailleurs oeuvré à faire mieux connaitre la littérature pour la jeunesse.

Bibliographie sélective

Bientôt la convention des cannibales, Carnets du dessert de lune, 2019.
L’intercepteur de fantômes, Traverse, 2018.
Privé de parking, Traverse, 2017.
Tombeau de l’amateur (5 vol.), Houle, 2017.
De la marchandise internationale, Carnets du dessert de lune, 2017.
La contrepartie, Pierre-Guillaume de Roux, 2016.
Ne vous inquiétez plus, c’est la guerre, Carnets du dessert de lune, 2015.
La vie est un cheval mort, Carnets du Dessert de Lune, 2009.
Le repaire du biographe, avec Jean-François Octave, Pierre d’alun, 2009.
Comme un secret ninja, Castor astral, 2007. 
Henri Vernes & Bob Morane, une double vie d’aventures, Castor Astral, 2007.
Sur les ruines de l’Europe, Carnets du Dessert de Lune, 2006.
Le privilège du fou, Les Carnets du Dessert de Lune, 2005.
L’année de la dernière chance, Carnets du Dessert de Lune, 2004.
La nostalgie du classique, Castor Astral, 2004.
Fables et fantaisies, Carnets du Dessert de Lune, 2003.
Chocolat bleu pâle, Castor Astral, 1986.
Un Champion de mélancolie, Éditions Unes, 1986.
Souvenirs of you, Daily-Bul, 1981.
Splatch, Transédition, 1978.
Mannequins en flagrant sésame, Transédition, 1973.