Archives par étiquette : Marque belge

Christian Coppin. Du Mahabharata à la bombe atomique

Christian COPPIN, Le sel des larmes suivi de Katame fude, Marque belge, 2019, 576 p., 25 €, ISBN : 978-2-39015-032-9

Rassemblés en un volume, deux romans posthumes du cinéaste, écrivain, compositeur-interprète Christian Coppin (1949-2017) paraissent aux Éditions Marque belge. Chants épiques traversés par l’ombre de la mort, Le sel des larmes et Katame fude délivrent des récits initiatiques qui auscultent des événements-clés contemporains sous le prisme des mythologies du monde. Continuer la lecture

Disparition inquiétante…

Willy DECOURTY, Le flic évanoui, Marque belge, 2018, 160 p., 18 €, ISBN : 978-2-39015-025-1

Naguère bourgmestre d’Ixelles, Willy Decourty renoue avec son passé de jeune rédacteur au journal Le Peuple, au temps des Golden Sixties, pour fourbir, avec Le flic évanoui, un récit qui vogue entre polar et roman d’aventures. Il habille ainsi le personnage central, Maxime Rossini, de son ancienne tenue de chroniqueur culturel et people au sein d’une rédaction où les plus anciens reconnaîtront, sous les prénoms et les noms d’emprunt transparents, plusieurs rédacteurs du journal socialiste aujourd’hui disparu. Continuer la lecture

Un hyperréalisme tenté par le délire

Henri DE MEEÛS, Pitou et autres récits, Marque belge, 2017, 637 p., 25€, ISBN :  978-2-39015-016-9

de meeusAvocat et criminologue, spécialiste d’Henry de Montherlant, auquel il a consacré un site internet et un ouvrage, Henri de Meeûs fait cet automne son entrée dans la littérature francophone de Belgique avec un copieux recueil de quinze nouvelles : Pitou et autres récits.

Pour la plupart ancrées dans un quotidien typiquement belge, ces fictions rejoignent une autre tradition nationale en ce qu’elles cultivent la fibre fantastique. Pitou, la nouvelle qui donne son titre au recueil, est emblématique. Le train-train quotidien d’un retraité installé à Coxyde est perturbé par un neveu garçon-coiffeur qui l’appelle au secours après avoir perdu sa mère (sœur du narrateur) et l’emploi qu’il convoitait dans un salon de l’avenue Louise. Continuer la lecture

Un monde qui rit sans mémoire

Bruno WAJSKOP, Funny Reich. La série. Épisode 1, L’impératif imparfait, Marque belge, 2015, 158 p., 15 € ; Épisode 2, Le conditionnel automatique, Marque belge, 2015, 128 p., 13 €

wajskopÉditeur, écrivain (Anarchie (copyright), Iljeon, 1995. On n’est pas sérieux quand il y a 17 ans), Bruno Wajskop nous entraîne aujourd’hui à la découverte ébouriffante de son Funny Reich, un roman-fable où l’imagination rejoint la science-fiction. Continuer la lecture