Archives par étiquette : anticipation

Fable sur l’après-catastrophe

Un coup de cœur du Carnet

Jean Claude BOLOGNE, L’âme du corbeau blanc, MaelstrÖm, 2019, 298 p., 18 €, ISBN : 978-2-87505-329-9

Avec L’âme du corbeau blanc, le romancier et essayiste Jean Claude Bologne livre une éblouissante fiction qui tient de la fable poétique, métaphysique et théologique sur fond d’un événement nommé la Grande Catastrophe. Sous la forme d’une communauté de survivants, l’auteur campe le temps de l’après-apocalypse : seuls les pensionnaires d’un orphelinat ont échappé à la dévastation des eaux amères qui ont recouvert la planète, tuant les hommes, la faune, la flore. Entourée d’un mur de diamant expansé (seule matière inattaquable par l’acidité de l’eau), la colonie d’enfants est dirigée par des adultes ayant fait table rase de tout ce qui relève de l’ancien monde. Ayant provoqué un anéantissement écologique planétaire, l’hubris, le prométhéisme, la folie de l’ancienne ère ont fait place à une communauté où les livres ont été bannis et où règne l’unique loi du Texte (transmis oralement et par des fresques). « Les derniers seront les premiers », les orphelins, les abandonnés sont les seuls rescapés de la fin du monde. Dans cette ébauche d’un nouvel Éden — un Éden, un paradis mâtiné de totalitarisme —, survient le meurtre qui défait la cohésion du groupe. Le doute corrode les esprits ; les repères, les transcendantaux du vrai et du faux, du bien et du mal vacillent.

Continuer la lecture

Où l’on goûte avec joie à des fables anarchistes façon Antoine Wauters

Un coup de cœur du Carnet

Antoine WAUTERS, Moi, Marthe et les autres, Verdier, 2018, 80 p., 12,50 € / ePub : 8.99 €, ISBN : 978-2-86432-988-6 ; Antoine WAUTERS, Pense aux pierres sous tes pas, Verdier, 2018, 192 p., 15€ / ePub : 10.99 €, ISBN : 978-2-86432-987-9

Non, Antoine Wauters n’est pas un auteur ordinaire. D’abord, il ne se contente pas de sortir un roman à la fois mais deux, paraissant chez le même éditeur. Ensuite, il ne se contente pas de d’insérer ses fictions dans des genres bien précis – polar, s.f., etc. –  mais il taille sur mesure des costards ultra classe à ses récits « d’anticipation ». Parce que, oui mon cher, le Wauters qu’on connaît et qu’on aime, celui des récits familiaux sensibles, celui à la petite musique perso envoûtante, celui qui écrit en douceur à fleur de peau, s’est mis, à sa façon, à la s.f. !

Continuer la lecture

« L’Humanité est formidable ! »

Marianne PUTTEMANS, Le scarabée et les étoiles, Academia, coll. « Livres Libres », 2018, 182 p., 17.50 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-8061-0389-5

puttemans le scarabee et les etoilesIl ne pouvait y avoir meilleure collection que celle  dirigée chez L’Harmattan par Marc Bailly pour accueillir le premier roman (après un livre « jeunesse » en 2005) de Marianne Puttemans. « Livres libres » se revendique de quatre mots d’ordre : plaisir, liberté, imaginaire et (bien sûr) qualité. Elle se définit comme une « expérience littéraire ». Parmi les auteurs que « Livres Libres » a déjà publiés figurent, parmi d’autres,  Hugo Poliart, Marie-Paule Eskénazi, et le regretté Alain Dartevelle. Continuer la lecture

Horror futuri

Emmanuelle PIROTTE, De profundis, Cherche midi, 2016, 286 p., 17 €/ ePub : 13.99 €

pirotte de profundisUn an à peine après son remarqué Today we live, Emmanuelle Pirotte fait à nouveau la rentrée littéraire. De profundis, son deuxième roman, est publié lui aussi au Cherche Midi.

Belgique, XXIe siècle. Le pays, comme le reste du monde, est ravagé par Ebola. Chacun dispose d’ordinateurs perfectionnés, capables de générer des hologrammes, mais le chaos et la misère règnent. À Bruxelles, Roxanne vit de la contrebande de médicaments et risque sa vie à chaque instant. Jusqu’au jour où son ex-mari, atteint du virus, lui confie la garde de leur fille Stella, étrange enfant taciturne. Roxane, qui l’avait abandonnée sans état d’âme plusieurs années plus tôt, décide pourtant d’emmener sa fille loin de la jungle urbaine pour la protéger. Elles se réfugient dans le petit village de Saint-Fontaine, où elles emménagent dans la maison de leurs aïeux. La bourgade est épargnée par la maladie, mais les conditions de vie sont rudes, Roxanne et Stella risquant régulièrement le viol ou la mort, alors que la maison est habitée par une mystérieuse présence. Continuer la lecture

Un monde qui rit sans mémoire

Bruno WAJSKOP, Funny Reich. La série. Épisode 1, L’impératif imparfait, Marque belge, 2015, 158 p., 15 € ; Épisode 2, Le conditionnel automatique, Marque belge, 2015, 128 p., 13 €

wajskopÉditeur, écrivain (Anarchie (copyright), Iljeon, 1995. On n’est pas sérieux quand il y a 17 ans), Bruno Wajskop nous entraîne aujourd’hui à la découverte ébouriffante de son Funny Reich, un roman-fable où l’imagination rejoint la science-fiction. Continuer la lecture