Les prix Rossel 2020

Catherine Barreau

Catherine Barreau remporte le Rossel de littérature – © Marie Périlleux

Les prix Rossel ont révélé leurs quatre lauréat.e.s : une en littérature générale et trois en bande dessinée. Tous les prix ont été remis lors d’une cérémonie virtuelle conjointe.

Le prix Rossel de littérature

barreau la confiture de morts

Considéré comme le Goncourt belge, le prix Rossel de littérature récompense chaque année un roman ou recueil de nouvelles paru au cours des 12 derniers mois.

Cette année, le prix est attribué à Catherine Barreau pour La confiture de morts, publié dans la collection « Plumes du coq » des éditions Weyrich. Le roman de Catherine Barreau a été préféré aux 4 autres finalistes : Cent jours sans Lily d’Aliénor Debrocq (ONLiT), Le second disciple de Kenan Görgün (Arènes), Le fils de Beethoven de Stéphane Malandrin (Seuil) et Judas côté jardin de Juan d’Oultremont  (ONLiT).

Catherine Barreau reçoit le prix Rossel pour son troisième roman. Paru à la Foire du livre, il a pâti, comme beaucoup d’autres, des effets du confinement. La reconnaissance est toutefois venue à l’automne. Cité par Caroline Lamarche (prix quinquennal de littérature cette année) comme son « coup de coeur de l’année » en littérature belge, le livre est aussi l’un des finalistes du grand prix du roman de l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique. Malgré ces honneurs, Catherine Barreau a indiqué qu’avec son prix Rossel, elle se sent « comme Plastic Bertrand au Concours Reine Elisabeth« . 


Lire aussi : la fiche de Catherine Barreau sur Objectif plumes


Le jury du Rossel était constitué cette année de Caroline De Mulder, Hedwige Jeanmart, Michel Lambert, Ariane Le Fort, Pierre Mertens (président), Jean-Luc Outers et Jean-Claude Vantroyen. Pour la troisième fois seulement au 21e siècle, le prix est décerné à un ouvrage publié par une maison d’édition belge. Avant Catherine Barreau, Geneviève Damas, récompensée en 2011 pour Si tu passes la rivière (Luce Wilquin), et Alain Berenboom, primé en 2013 pour Monsieur Optimiste (Genèse édition), avaient obtenu le prix pour un roman publié en Belgique. 

Les prix Rossel de bande dessinée

Les prix Rossel en bande dessinée ont été décernés par un jury présidé par Bernard Hislaire et composé de Catel, Bernard Cosey, Étienne Davodeau, Dany, Philippe Berthet, Franck Le Gall, Jean-Claude Servais, Jean-François et Maryse Charles.

Fruit d’un partenariat entre le groupe Rossel et la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, ces prix sont les héritiers des prix Diagonale. 

zabus et hipppolyte incroyableLe Rossel du meilleur album va à Vincent Zabus (scénario) et Hippolyte (dessin) pour Incroyable ! (Dargaud). Cet album a été préféré aux 4 autres finalistes : La bête de Zidrou et Pé( Dupuis), La bombe d’Alcante, Laurent-Frédéric Bolée et Denis Rodier (Glénat), L’éveil de Vincent Zabus et Campi (Delcourt) et Béatrice de Joris Mertens (rue de Sèvres).

Incroyable! fait partie de la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021 et figure parmi les finalistes du prix Ouest France-Quai des Bulles. Le livre a fait l’objet d’une bourse de soutien à la création de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2017.

feroumont le royaume de blanche fleurLe Rossel de la meilleure série récompense Benoit Feroumont pour Le royaume de Blanche-Fleur (Dupuis). Les deux autres finalistes étaient : Swysen et Ptiluc (La véritable histoire vraie, Dupuis) ; Warnauts et Raives (Purple Heart, Lombard).

À lire sur notre blog : 

Le grand prix Victor Rossel, récompense qui couronne tour à tour un auteur et une autrice, quelle que soit sa nationalité, pour l’ensemble de son oeuvre, va cette année à la Britannique Posy Simmonds, autrice notamment de Gemma Bovery et Tamara Drew.

armand scardoni forgeriesOutre les trois prix Rossel de la bande dessinée, une mention est également accordée, en partenariat avec la Scam, pour une initiative innovante. Cette mention est accordée à Éléonore Scardoni et Romane Armand pour la création du collectif Forgeries

Forgeries, dont le 3e album est aujourd’hui en préparation, avait déjà été salué par le prix de la première oeuvre en bande dessinée de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2019