Archives par étiquette : Beaux-Arts

Où l’on témoigne lucidement d’un monde qui déprime

Yves TENRET, Faire dépression, Mulhouse, Mediapop, coll. « Sublime », 2015, 272 p., 18 €

tenretPeut-être qu’il serait utile, en lisant Faire dépression, de garder à l’esprit deux faits « réels » qui n’apparaissent pas en tant que tels dans cette « fiction » : d’abord, se souvenir qu’Yves Tenret, depuis peu à la retraite, a été, durant bon nombre d’années, professeur en littérature aux Beaux-Arts de Mulhouse ; ensuite, Faire dépression a un double : Faire impression, ouvrage paru il y a quelques années aux Presses du Réel, livre collectif relatant l’histoire, la « philosophie » à l’œuvre dans cette école d’art côtoyée par Tenret. Continuer la lecture

Bruts et convulsifs, Jean Dubuffet et Marcel Moreau

Pierre MALHERBE

moreauJean Dubuffet, Marcel Moreau : la rencontre de deux créateurs de cet acabit, tous deux jetant aux flammes, avec la même rage, « l’asphyxiante culture » – selon le titre de l’un des ouvrages les plus connus du créateur du cycle de L’Hourloupe – pouvait être risquée : ça passe ou ça casse. De 1969 à 1984 (Dubuffet meurt en 1985), ils échangèrent une soixantaine de lettres, se rencontrèrent à plusieurs reprises, à Paris et dans l’atelier du peintre-sculpteur, échangèrent des livres et quelques œuvres, et restèrent en bons termes – ce qui n’était pas gagné, quand on connaît les relations souvent tendues, puis suivies de ruptures fracassantes, que Dubuffet a entretenues avec bon nombre de ses contemporains. Dubuffet est plus âgé que Moreau, trois décennies les séparent. Pourtant, il ne s’agit pas entre eux d’un rapport d’aîné à cadet, d’artiste et père (spirituel) à écrivain déjà un peu connu, mais encore au début d’une œuvre qui aujourd’hui compte plus de soixante titres.

Continuer la lecture