Archives par étiquette : Marcel Moreau

Décès de Marcel Moreau

Marcel Moreau

Nous apprenons le décès de l’écrivain Marcel Moreau, né à Boussu (Borinage) le 14 avril 1933. Il laisse une oeuvre ample, singulière, inclassable.


Lire aussi : la fiche de Marcel Moreau sur Objectif plumes


Le Carnet et les Instants lui a consacré un portrait, signé par Véronique Bergen, dans son n° 202 (avril 2019), un article que nous republions en intégralité. Continuer la lecture

Où l’on se dit que la bête à bon dieu n’est pas celle que l’on croit

Un coup de cœur du Carnet

Marcel MOREAU, À dos de Dieu, Quidam, coll. « Les indociles », 2018, 140 p., 16€, ISBN : 978-2-37491-089-5

ON VA LEUR RENDRE L’USAGE DE LEURS MEMBRES, DIT BEFFROI
FACULTÉ DE SURENCHÉRIR

et il entre dans le bureaucrado. mais Laure ne croit pas que Beffroi veuille délivrer les assis, en fait il s’en fout de leur sort, m’est avis qu’il désire simplement faire passer sur leur sclérose un vent de terreur, pense Laure Faculté de surenchérir, qui néanmoins le suit,mais en titubant, car elle est au bout du rouleau, mais pas Beffroi, qui prend une assise au hasard, l’arrache à sa chaise et la jette sur le sol ;tumulte et panique chez les assis et les assises, qui émettent des sons stridents, remuent en vain bras et bouche : pétoches ;

Continuer la lecture

Bruts et convulsifs, Jean Dubuffet et Marcel Moreau

Pierre MALHERBE

moreauJean Dubuffet, Marcel Moreau : la rencontre de deux créateurs de cet acabit, tous deux jetant aux flammes, avec la même rage, « l’asphyxiante culture » – selon le titre de l’un des ouvrages les plus connus du créateur du cycle de L’Hourloupe – pouvait être risquée : ça passe ou ça casse. De 1969 à 1984 (Dubuffet meurt en 1985), ils échangèrent une soixantaine de lettres, se rencontrèrent à plusieurs reprises, à Paris et dans l’atelier du peintre-sculpteur, échangèrent des livres et quelques œuvres, et restèrent en bons termes – ce qui n’était pas gagné, quand on connaît les relations souvent tendues, puis suivies de ruptures fracassantes, que Dubuffet a entretenues avec bon nombre de ses contemporains. Dubuffet est plus âgé que Moreau, trois décennies les séparent. Pourtant, il ne s’agit pas entre eux d’un rapport d’aîné à cadet, d’artiste et père (spirituel) à écrivain déjà un peu connu, mais encore au début d’une œuvre qui aujourd’hui compte plus de soixante titres.

Continuer la lecture