Archives par étiquette : Isabelle Spaak

L’adoption est une road-story

Isabelle SPAAK et Florence BILLET, Une mère etc., Iconoclaste, 2019, 192 p., 17 € / ePub : 12.99 €, ISBN : 978-2-37880-071-0

Isabelle Spaak, prix Rossel 2004 pour Ça ne se fait pas, revient aujourd’hui avec un récit aiguisé, publié chez L’iconoclaste.

Qui peut me dire s’il connaît un enfant adopté en paix avec lui-même ? En dépit de toute la ferveur du monde, ces laissés-pour-compte des premiers jours fuient de toutes parts, tel un vase percé.

C’est à une exploration des alchimies familiales, de leurs mystères, que nous convie l’autrice d’Une mère, etc., s’inspirant cette fois de l’histoire vraie de Florence Billet, née en Colombie, française d’adoption. Depuis les pages, le vécu uppercute : si Florence est renommée Emmanuelle dans la fiction, c’est le véritable nom de sa mère biologique qui est inscrit, et l’enchaînement des épisodes de vie ont tout de la cadence singulière, tacchycardique, de l’authenticité – ou peut-être, et c’est sans doute encore plus vrai : de l’urgence. Continuer la lecture

Prix Simone Veil pour Isabelle Spaak

spaakIsabelle Spaak est la lauréate du Grand Prix Simone Veil 2016 pour son roman Une allure folle (Les Équateurs). 

Créé conjointement par l’Association Cocktail & Culture et les Librairies Fontaine, ce prix récompense un ouvrage écrit par une femme (roman, essai, histoire) ayant comme intérêt principal de faire connaître ou de révéler une ou des femmes marquantes, engagée(s) ou non, de leur époque. Le livre doit par ailleurs faire écho à la personnalité de Madame Simone Veil. Continuer la lecture

Ces vies disparues qui nous échappent

Isabelle SPAAK, Une allure folle, Équateurs, 2016, 187 p., 17 €/ePub : 12.99 €

« Finie la vie. Il n’en reste plus. On pourra seulement, si on le veut absolument, en faire l’histoire. »

Henri Michaux, La Vie dans les plis

Éditions des Équateurs - UNE ALLURE FOLLE - Isabelle SpaakLa citation d’Henri Michaux mise en exergue au début du roman donne le ton. Une allure folle nous plonge dans un récit où la narratrice se lance sur les traces  imprécises et floues de deux figures féminines : sa mère et sa grand-mère. Une narratrice qui est  finalement à  sa propre recherche avec les vides et les doutes que la démarche suppose. Continuer la lecture